COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > La mer d’Azov et Odessa seront rattachés à la Russie, selon un colonel (...)

Point de vue

La mer d’Azov et Odessa seront rattachés à la Russie, selon un colonel britannique
Par Joaquin Flores

vendredi 10 août 2018, par Comité Valmy


La mer d’Azov et Odessa seront rattachés à la Russie,
selon un colonel britannique

KIEV – Hier, à la télévision ukrainienne en direct, un expert militaire britannique, le colonel à la retraite Glen Grant, évaluant la situation critique de la crise militaire et politique en Ukraine et dans la mer d’Azov, a donné au public des avis motivés et convaincants. Il a donné une probabilité de 70-80% de chances pour que la mer d’Azov d’abord, puis Odessa, dans un avenir pas trop lointain, tombe entre les mains de la Russie.

Son avertissement général était que si l’Ukraine ne prend pas des mesures sans ambiguïté pour protéger sa souveraineté et son intégrité territoriale, la situation dans le sud du pays continuera de se détériorer et la mer d’Azov deviendra russe. La souveraineté est une question difficile à soulever dans l’Ukraine d’aujourd’hui, avec son gouvernement trié sur le volet par des fonctionnaires américains, principalement de l’administration Obama, et représentant les éléments qui sont les agents les plus solides de l’État profond.

Le colonel britannique a émis des avertissements considérables et s’inquiète de l’avenir de Marioupol.

« La ville est tout simplement dépourvue de commerce. La Russie arrête les navires qui vont à Marioupol, et les hommes d’affaires feront autre chose. »

Selon le colonel à la retraite, personne ne veut perdre de l’argent et du temps après tout. Ce n’est pas une question d’allégeance, c’est purement d’ordre pratique. Ils changent simplement le périmètre de leurs activités et réorientent leurs affaires et leurs transactions ailleurs.

Le Colonel à la retraite Glen Grant

C’est la tactique des Russes, selon Glen Grant – il s’agit en fait de supprimer toute tentative de faire du commerce, de tourner cette partie de la mer d’Azov vers la Russie. C’est déjà effectivement le cas, comme l’a déjà signalé FRN.

Selon l’expert britannique :

Et, en fait, il en sera vraiment ainsi si l’Ukraine ne commence pas à prendre des mesures. La mer d’Azov deviendra tout simplement russe, et donc également l’espace compris entre la mer d’Azov et la Crimée,

Après cela, Grant pense que le futur objet de « blocus et de nouvelle conquête » sera « le territoire allant de la Crimée à la Roumanie ». FRN rappelle que la Fédération de Russie comporte une partie non contiguë, la Transnistrie. Il s’agit d’une position stratégique, d’une « enclave » qui peut en définitive servir de limite externe, le territoire situé entre les deux faisant partie d’une Russie en expansion.

Le colonel britannique souligne ;

« Le jeu va commencer, au cours duquel ils vont essayer de bloquer l’accès à Odessa… De toute évidence, ce sera la prochaine étape des Russes, »

Il a noté que même si les navires de guerre américains se trouvent dans la région d’Odessa pendant les exercices ou pendant des itinéraires prévus, ils n’iront pas ouvrir le feu sur les Russes. Compte tenu de la situation délicate des relations entre les États-Unis et la Turquie, il existe même un risque supplémentaire que les États-Unis perdent tout accès maritime direct à la mer Noire par le détroit du Bosphore.

Joaquin Flores
8 août 2018

Traduction : Avic – Réseau International

Source :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>