COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > 2016-Meilleurs vœux de combat du Comité Valmy : En réponse à la gravité de la (...)

2016-Meilleurs vœux de combat du Comité Valmy :
En réponse à la gravité de la situation politique, accélérer la construction d’un rassemblement populaire et républicain pour une France libre !

dimanche 3 janvier 2016, par Comité Valmy

Ce texte a été rédigé fin décembre 2010 et il marquait le 20ème anniversaire du Comité Valmy. Nous le reprenons 5 ans plus tard, car il retrace opportunément nous semble-t-il, notre longue démarche opiniâtre destinée à contribuer selon nos possibilités, à la construction pas à pas d’un rassemblement patriotique et républicain de libération nationale.
A l’aube de 2016, la prise de conscience en faveur d’un rétablissement de l’indépendance nationale et de la souveraineté populaire a encore progressé. Cela se traduit par un rejet manifeste du pouvoir compradore UMPS représentant de l’euro dictature dans notre pays. Celui-ci de plus en plus illégitime ne garde plus qu’une apparence incertaine de légalité républicaine. Les récentes élections régionales ont confirmé le caractère véritablement minoritaire de la base électorale de l’UMPS et de ses satellites, comme de sa politique de trahison nationale et de régression sociale.
Le pouvoir de l’oligarchie financière tente aujourd’hui désespérément de masquer cette désaffection populaire d’une part en accélérant sa pratique de dissociation de la France républicaine une et indivisible, au profit de l’Europe fédérale des Länder. D’autre part, sa politique volontairement belliciste notamment contre la Syrie souveraine, favorise en retour des problèmes de sécurité et des attentats qui, au moment opportun, servent de prétexte à l’instauration d’un "patriot-act" à la française.
Ce développement d’un système tyrannique répressif de type pétainiste dans notre pays, rend plus que jamais nécessaire l’union du peuple de France et le développement d’une nouvelle résistance que le Comité Valmy appelle de ses vœux depuis le combat fondateur contre la ratification du traité de Maastricht. CB.


Meilleurs vœux de combat du Comité Valmy pour 2016

En réponse à la gravité de la situation politique,
accélérer la construction d’un rassemblement
populaire et républicain pour une France libre !

Le Comité Valmy présente pour cette nouvelle année à ses amis et à l’ensemble des citoyens ses meilleurs vœux de paix, de bonheur et de santé, de combativité et de réussite dans la réalisation de leurs projets personnels.

Les traditionnels vœux politiques du Comité Valmy apportent cette année, l’occasion de souligner que 2011 marque le 20ème anniversaire de la constitution, à travers la lutte contre la ratification du traité de Maastricht, du collectif pluraliste de militants républicains et patriotes qui allaient entreprendre une démarche constructive de longue durée, complexe, déterminée et opiniâtre, qui débouchera sur la fondation du Comité pour une Europe des Peuples et Nations souveraines qui dans l’action, choisira le nom symbolique de Comité Valmy.

Dès l’origine en 1991, ce noyau fondateur de notre organisation a choisi comme perspective au rassemblement républicain, patriotique et social qu’il préconisait, de prendre comme exemple et référence, la Résistance, son esprit et l’union du peuple de France qu’elle a su réaliser dans le combat national et anti-nazi. Cela impliquait d’emblée la nécessité de rechercher à nouveau l’alliance des gaullistes et des communistes historiquement susceptible de favoriser l’unification sur une ligne progressiste, de l’ensemble des patriotes républicains, de redonner vie au combat unificateur de Jean Moulin, mais aussi de mettre en exergue l’exemplarité du Conseil National de la Résistance et de son programme dont les principes gardent une évidente modernité.

Durant toutes ces années nous avons développé et approfondi cette démarche stratégique et pris de nombreux contacts et établi un réseau de relations avec des organisations, des personnalités et des militants des différentes sensibilités acquises au combat démocratique pour le rétablissement de la souveraineté populaire et de l’indépendance nationale. Celles-ci,qui n’excluent nullement la solidarité et l’amitié entre les peuples, conditionnent pour la France républicaine, toute possibilité réelle de politique de progrès économique et social ainsi que les alliances et coopérations mutuellement avantageuses, à construire avec des peuples libres et des nations souveraines, en Europe et dans le monde.

Malgré la censure et l’ostracisme qui sont appliqués méthodiquement aux analyses et à l’activité du Comité Valmy, les idées dont il assure la diffusion ne cessent de progresser. Tout particulièrement, cette constatation que toute stratégie de rassemblement populaire qui se limiterait à construire une nouvelle forme d’union de la « gauche » est illusoire porteuse de confusion et relève d’un électoralisme étriqué, délétère et sans aucun avenir populaire.

En juin 2008, le Comité Valmy a contribué à la constitution de l’Arc Républicain de progrès qui fédère différents groupes et personnalités républicains. Cette étape dans la construction d’un rassemblement dont la vocation est de s’élargir a été rendue possible par des convergences politiques fondamentales :

« En premier lieu sur l’accord existant quant au programme du Conseil National de la Résistance, qui demeure l’énonciation la plus limpide des principes du régime politique et social que nous voulons aujourd’hui pour la France, et dont nous souhaitons la réactualisation, dans la perspective d’une politique alternative conforme à l’intérêt du peuple et de la nation, de la reconquête de leur souveraineté.

En second lieu sur la nécessité de s’affranchir de l’Union Européenne irréformable, de défaire les traités européens supranationaux en les remplaçant, par des traités de coopération, rendant leur liberté aux Etats et aux nations, et qui permettraient également de rompre avec les politiques néo-libérales qui leur furent imposées. Les volontés populaires exprimées lors des référendums français, néerlandais et irlandais doivent être respectées, les peuples ne veulent plus de ce système fédéral. » Communiqué du 28 juin 08

Bien des éléments soulignent aujourd’hui combien la référence au Conseil National de la Résistance et à son programme est devenue populaire. C’est le cas en particulier de l’énorme succès de l’ouvrage de Stéphane Hessel qui avait été précédé par le retentissement significatif de l’Appel des Résistants en 2004. Peut- être d’ailleurs faut-il aussi, remercier le sinistre Denis Kessler pour sa contribution involontaire mais éminente à l’accélération de cette prise de conscience.

En cette fin d’année, voyant l’effondrement moral du capitalisme percuter la prise conscience solidaire des peuples, nous pressentons à quel point 2011 sera une année décisive pour l’humanité. A l’échelle de la planète, l’oligarchie financière en faillite et les promoteurs d’un nouvel ordre mondial totalitaire se rejoignent autour du funeste dessein de destruction des états souverains, des principes démocratiques et républicains. Il s’agit d’une guerre à mort contre les peuples du monde et un reniement de tous les principes humanistes.

La violence de cette agression va provoquer un soulèvement salvateur auquel nous prendrons toute notre part. Tout d’abord, nous devons œuvrer lucidement et fièrement à la destruction de l’Union européenne, outil d’agression et d’asservissement des peuples pour le compte de la finance mondialisée sous hégémonie germano-américaine. La libération de la prison des peuples, de l’insupportable carcan qu’est l’Europe fédérale des Länder, est maintenant inéluctable car c’est le profond désir d’une majorité d’européens.

Ce mécontentement et cette colère qui montent peuvent préfigurer dans notre pays, une nouvelle insurrection populaire anti-oligarchique dont nous aspirons à ce qu’elle prenne une forme républicaine, pacifique, démocratique et inventive.

Malgré la force de la propagande qui réussit encore à égarer les entrepreneurs dans les arnaques du néolibéralisme financiers, malgré la trahison des dirigeants des appareils politiques et syndicaux censés défendre les travailleurs, malgré la répression policière de plus en plus violente des mouvements sociaux, nous sentons que les prises de conscience qui s’accélèrent et les convergences des luttes entre les citoyens et entre les nations rendent rapidement possible l’effondrement magistral du système ouvertement destructeur qu’est devenu le capitalisme lequel, en France, est aujourd’hui rejeté par 72% de nos concitoyens.

A l’aube de cette nouvelle année, il est urgent de se préparer aux combats cruciaux qui s’annoncent et de travailler avec un esprit de responsabilité, au rassemblement populaire nécessaire qui selon nous ne peut se réaliser qu’autour de la République, de la nation, de la justice, du progrès économique et social ainsi que de la lutte anti-impérialiste, pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Claude Beaulieu et Jean Yves Crevel
31 décembre 2010

7 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>