COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Sommet d’Istanbul : Assad a gagné Pars Today

Sommet d’Istanbul : Assad a gagné
Pars Today

mardi 30 octobre 2018, par Comité Valmy


Assad est sorti vainqueur du sommet d’Istanbul.© gettyimages.ca

Sommet d’Istanbul : Assad a gagné

À l’issue de leur sommet à Istanbul, les présidents russe, turc et français ainsi que la chancelière allemande ont participé à une conférence de presse conjointe. Dans un communiqué conjoint, ils ont apporté leur soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Syrie et se sont déclarés prêts à participer à la restauration de la paix et de la stabilité dans ce pays.

À l’issue du sommet d’Istanbul, les dirigeants russe, turc, français et allemand ont participé, samedi 27 octobre dans la soirée, à une conférence de presse conjointe. Dans un communiqué conjoint, ils ont apporté leur soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Syrie et se sont déclarés prêts à participer à la restauration de la paix et de la stabilité dans ce pays.

Ce communiqué émis par les présidents russe, Vladimir Poutine, turc Recep Tayyip Erdogan, français, Emmanuel Macron, et la chancelière allemande Angela Merkel, Staffan de Mistura, émissaire des Nations unies pour la Syrie insiste sur les points suivants :


- Respecter la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la Syrie, respecter la Charte des Nations unies pour le règlement de la crise syrienne et s’opposer aux tentatives séparatistes qui menacent la souveraineté, l’intégrité et la sécurité nationale des pays voisins.


- Soutenir le règlement politique de la crise syrienne et s’engager dans une coopération conjointe pour réunir les conditions nécessaires au règlement politique conduisant à la paix et à la stabilité en Syrie.


- Régler la crise syrienne par la voie politique et le dialogue et éviter de recourir aux moyens militaires.


- Renforcer les coopérations et coordonner tous les projets internationaux proposés pour parvenir à une solution durable et efficace.


- Instaurer un cessez-le-feu en Syrie et poursuivre les coopérations conjointes contre le terrorisme jusqu’à l’éradication de Daech, du Front al-Nosra, des personnes ou groupes affiliés à Al-Qaïda ou à Daech ou à d’autres groupes figurant sur la liste des organisations terroristes de l’ONU.


- Appeler à la formation d’un nouveau comité constitutionnel syrien d’ici la fin d’année, afin de réaliser des amendements constitutionnels en vue d’une élection libre et transparente sous l’égide des Nations unies.


- Accueillir favorablement l’accord conclu entre la Russie et la Turquie sur la restauration de la stabilité dans la province d’Idlib, signé le 17 septembre 2017 à Sotchi, et saluer les progrès en matière d’évacuation des armes lourdes et des groupes extrémistes de la zone démilitarisée de cette province.


- S’opposer à l’utilisation d’armes chimiques de quelque côté que ce soit en Syrie ou ailleurs dans le monde, et exiger aux parties en conflits en Syrie de respecter la Convention sur l’interdiction des armes chimiques.


- Réunir les conditions nécessaires à travers la Syrie au retour volontaire des réfugiés et des personnes déplacées chez eux.


- Appeler la communauté internationale, y compris les Nations unies et les organisations de défense des droits de l’homme concernées, à accroître leur aide au peuple syrien.

28 octobre 2018


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>