COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > La journée d’action des gilets jaunes vu par un rat des champs et des (...)

Point de vue

La journée d’action des gilets jaunes
vu par un rat des champs et des montagnes.
par Claude GAUCHERAND

mardi 20 novembre 2018, par Comité Valmy


BONNE HUMEUR ET OPTIMISME

La journée d’action des gilets jaunes
vu par un rat des champs et des montagnes.

Le mouvement des gilets jaunes a fait naître en moi à l’issue de la journée d’action du samedi 17 novembre, la tristesse d’une morte et de plusieurs centaines de blessés parmi eux comme le ministre de l’intérieur oublie de le souligner.

Mais à l’analyse cette journée nourrit aussi et surtout bonne humeur et optimisme.

Pourquoi bonne humeur ?

Bonne humeur parce que ce mouvement n’est pas l’émanation des élites dites telles qui sont mènent ou sont supposées mener les syndicats et les organisations politiques ni des penseurs ou intellectuels patentés, tous membres d’une élite qui a trop souvent l’immodestie de vouloir faire de la pédagogie auprès des sous citoyens (incapables de réfléchir par eux mêmes ?) quand leur rôle à tous est de convaincre des adultes,
Bonne humeur parce que ce mouvement met en relation des ensembles sociaux très divers par l’origine, les générations, le niveau de revenu, avec un parler simple, direct, sans langue de bois, sans complexe, courageux, ni racistes, ni idéologues, ni fachos ni poujadistes comme d’aucuns veulent le faire accroire ;

Bonne humeur parce organisé au travers des moyens de communication actuels il a fait se rencontrer concrètement dans l’action des personnes qui se croisaient sans se voir avant, et voit se forger des liens qui ne s’oublient pas.

Alors pourquoi optimiste ?

Parce que par ces liens qui ne s’oublient pas, une solidarité populaire et une prise de conscience de la force jusques là tranquille se font jour.
parce que nos élites ignorantes de l’histoire , gouvernementales ou intellectuelles, condescendantes voire arrogantes et méprisantes à l’endroit de ce qui fait la majorité du peuple français taxée de populiste dés qu’il regimbe, sont regardées par le reste du monde sans sympathie depuis quelques décennies ! Tandis que le peuple français avec son art de vivre, son beau pays, son histoire avec ses ombres et ses lumières, sa culture, ses ingénieurs, ses scientifiques, ses enthousiasmes et ses malheurs, ce peuple qui ne devrait faire peur à personne, a su quant à lui, garder intacte la sympathie générale jusques dans les contrées les plus éloignées.

Et enfin pourquoi à la fois bonne humeur et optimisme ?

Parce que cette sympathie va peut-être conduire d’autres nations à revêtir le gilet jaune des véritables insoumis.
Dans la guerre - n’ayons pas peur du mot - qui oppose Lilliputiens des peuples de la planète au Géant de la Finance mondiale incarnée dans les meneurs de jeux de Wall Street et de la City, les Lilliputiens en gilet jaune ont - nous devons le croire - trouvé le moyen de ligoter le Géant, mettant fin à sa résistible ascension vers le pouvoir sans partage d’une petite "élite" sur six milliards d’êtres humains transformés en consommateurs acculturés, sans racines, sans nations, sans histoire, métissés, réduits en un esclavage "soft" , celui du "meilleur des mondes" et "du monde des accusés" dont les auteurs nous ont prévenu avec beaucoup d’avance du sort qui nous attend si...si l’esprit de résistance populaire venait à mourir.

Haute Garonne, dimanche 18 novembre 2018
Claude GAUCHERAND

***

Drapeaux français, Marseillaise et portrait du Che. Pour la plupart d’entre eux, c’est leur toute première manifestation. Photo Anthony PICORÉ - Le Républicain Lorrain


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>