COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > « Il n’a rien fait à part être un symbole » : Laëtitia Dewalle raconte (...)

« Il n’a rien fait à part être un symbole » :
Laëtitia Dewalle raconte l’arrestation d’Eric Drouet
RT France

dimanche 23 décembre 2018, par Comité Valmy


Laetitia Dewalle témoigne après l’arrestation d’Eric Drouet.

« Il n’a rien fait à part être un symbole » :
Laëtitia Dewalle raconte l’arrestation d’Eric Drouet

Lors de l’acte 6 des Gilets jaunes, l’une des figures médiatiques du mouvements, Eric Drouet, a été interpellé avec 64 autres personnes à Paris. Au micro de RT France, une autre représentante des Gilets jaunes, Laëtitia Dewalle, témoigne.

Alors que plusieurs centaines de Gilets jaunes manifestent ce 22 décembre à Paris dans un calme relatif, l’un des leaders du mouvement, Eric Drouet, a été interpellé par les forces de l’ordre avec 64 autres personnes. Présente sur place au moment de son interpellation, Laëtitia Dewalle, autre figure des Gilets jaunes, témoigne au micro de RT France.

« Il a été interpellé assez violemment : une quinzaine de gendarmes lui ont littéralement sauté dessus [...] Il s’est retrouvé au sol, il a pris des coups et a été gazé à bout-portant », raconte-t-elle. Des Gilets jaunes ont tenté de s’interposer car, selon elle, « il n’a rien fait » à part être « le symbole d’un mécontentement ». Une pétition a été mise en ligne pour exiger sa libération.

Laëtitia Dewalle estime qu’Eric Drouet a été interpellé car il est un symbole. Les forces de l’ordre n’ont pour l’instant fait que confirmer son arrestation, sans en expliquer la cause.

Eric Drouet, 33 ans, un chauffeur routier de Melun (Seine-et-Marne), est une des voix qui pèsent dans la contestation qu’il définit lui-même comme « populaire » et « totalement apolitique ». Il a été arrêté vers 14h15 rue Vignon, dans le quartier de la Madeleine, au milieu de quelques dizaines de manifestants.

Créée mi-octobre, sa page Facebook appelant au « blocage national contre la hausse des carburants » a été rapidement suivie par des dizaines de milliers de personnes, amorçant la mobilisation nationale du 17 novembre, l’« acte I » du mouvement. C’est lui qui avait appelé les Gilets jaunes à manifester à Versailles ce 22 décembrei, avant de lancer ce matin sur Facebook un nouvel appel à se rassembler à Montmartre.

22 décembre 2018

***

Manif des Gilets jaunes à Paris, samedi 22 décembre : un policier menace les manifestants avec son arme.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>