COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Liban : Mikati s’annonce un candidat « modéré, centriste et consensuel (...)

Source : Site du Hezbollah 24 Janvier 2011

Liban : Mikati s’annonce un candidat « modéré, centriste et consensuel »

lundi 24 janvier 2011, par Comité Valmy


Le député et ancien Premier ministre Nagib Mikati a fait paraître hier un communiqué dans lequel il a souligné son intention de se porter candidat à la présidence du Conseil des ministres.

« Ma candidature à la présidence du Conseil est fondée sur les convictions que la consolidation du processus de la paix civile et de la scène interne face aux défis attendus nécessite un sursaut national rassembleur. C’est pourquoi je me fonde sur cette candidature pour souligner que j’aspire à coordonner mon action avec tous les leaders libanais pour former ensemble une équipe de travail solidaire qui pourrait sortir le Liban de la crise aiguë dans laquelle il se débat.

Je ne perçois pas ma candidature comme un défi vis-à-vis de qui que ce soit, mais comme une opportunité pour renouer ce qui a été rompu entre ces leaders, compte tenu de mon expérience précédente en tant que Premier ministre, et de ma position centriste qui rassemble et ne sépare pas, et que je considère comme une nécessité pour préserver la particularité du Liban, son unité, sa diversité, son régime démocratique et parlementaire, et sa formule de coexistence.

Je suis certain que les questions conflictuelles qui ont éloigné les Libanais les uns des autres peuvent trouver les solutions opportunes à travers le dialogue fondé sur la création d’un climat de confiance et de retrouvailles, climat que je tenterai de réinstaurer entre les leaders libanais, si je suis chargé de former le cabinet », a indiqué M. Mikati dans un communiqué.

Il a également indiqué, en réponse à une question, qu’il se considérait comme « un homme du centre, consensuel et candidat de la modération ».


Hariri ne participera pas à un cabinet dirigé par un candidat de 8 Mars

Le Premier ministre sortant Saad Hariri a annoncé lundi que sa formation ne participerait pas à un cabinet dirigé par un candidat du Hezbollah, au moment où sont entamées des consultations en vue de désigner un nouveau chef du gouvernement. "Le Courant du Futur annonce dès aujourd’hui qu’il refuse de participer à tout gouvernement dirigé par un candidat du 8 Mars", a indiqué un communiqué du bureau de presse de Hariri. Le président de la République, Michel Sleiman, a entamé lundi les consultations avec les groupes parlementaires pour nommer un nouveau Premier ministre, un poste pour lequel l’ancien dirigeant Najib Mikati apparaît comme favori. M. Mikati s’est présenté comme candidat "consensuel".


Consultations Parlementaires : vers une nomination de Najib Mikati comme Premier ministre

L’ancien Premier ministre Najib Mikati, semblait favori lundi pour être nommé Premier ministre. Dans les résultats de la première journée des consultations parlementaires, les blocs de l’opposition (CPL, Amal, Hezbollah, Marada), les députés du bloc de Talal Arslan ainsi que 7 députés du bloc de M.Walid Joumblatt ont nommé M. Mikati. Le premier ministre sortant Saad Hariri a été nommé par le bloc du futur, les députés des Kataëb et FL et les députés Michel Murr et Nayla Tuéni. Les consultations seront achevés Mardi et un premier ministre, probablement Nagib Mikati, sera désigné pour former le nouveau cabinet.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette