COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Billet remanié : yes, avec eux, on sera dead par Karine Bechet-Golovko

Billet remanié :
yes, avec eux, on sera dead
par Karine Bechet-Golovko

mercredi 3 avril 2019, par Comité Valmy


Billet remanié : yes, avec eux, on sera dead

Aujourd’hui est bien un 1er avril et pourtant ce n’est pas une plaisanterie. Plutôt une défaite. Ce remaniement du Gouvernement En Marche s’éloigne encore un peu plus de la réalité du pays qu’il doit gouverner, des attentes des gens. Ce n’est pas avec ça que les Gilets Jaunes vont pouvoir être satisfaits ... De la comm et du bruit à la place de la politique. C’est tout ce qui reste accessible.

Suite au départ de Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi pour des raisons électorales qui les éloignent de ce puits sans fond qu’est devenu le Gouvernement, il a bien fallu trouver des remplaçants et, encore une fois, les véritables figures politiques ne se bousculent pas au portillon. Elles sont mêmes totalement absentes. Comme le souligne la presse, seuls des proches - à la carrure politique plus que douteuse, ont bouché les trous. Aucun n’a même pu être mis sur un poste de ministre.

Le plus neutre est Cédric O, de conseiller, il passe à Secrétaire d’Etat au numérique. Après avoir été le Trésorier de campagne de Macron, on reste dans la garde rapprochée, mais c’est aussi l’un des rares à avoir une expérience politique, en plus d’un diplôme HEC. Totalement dans l’air du temps, sur la vague du culte numérique, c’est notamment lui a été à l’origine de la "Tech for Good". Un pur produit de l’idéologie contemporaine.

La plus amusante est l’ancienne député LERM Amélie de Montchalin, qui remplace Nathalie Loiseau partie pour les élections européennes (où elle avait été bonne dernière ... il y a trente ans déjà), et le ministère des Affaires européennes est transformé en Secrétariat d’Etat pour l’occasion. Elle s’est faite remarquer pour avoir demandé la prise en charge de ses frais de garderie en raison des séances de nuit ... A part cela, elle est l’image même de la Macronie, issue des grandes écoles et de la finance, on peut la remercier pour la hausse de la CSG et la révision de l’ISF. Bref, elle n’oublie pas les amis ... Pour le député LR Julien Aubert :

Elle incarne l’idéal du macronisme, c’est la technocratie qui prend le pouvoir

Mais la nomination la plus provocatrice et symbolique est celle de Sibeth Ndiaye. C’est bien elle qui avait annoncé dans le style Nike la mort de cette icône de la France qu’est Simone Veil, c’est elle aussi qui a reconnu mentir pour "protéger le Président". A l’heure des délires sur les Fake News, nous sommes heureux de savoir que le mensonge est devenu le visage et la voix de ce Gouvernement. D’une manière générale, elle est reconnue dans les milieux professionnels pour son fanatisme et ses méthodes coercitives contre ceux qui ne les partage pas.

Le fanatisme. Idéologique. C’est bien ce qui caractérise le mieux ce remaniement gouvernemental. Il n’est absolument pas l’occasion d’une tentative de renouer le dialogue avec le peuple. Il marque le jusqu’auboutisme fanatique de ce pouvoir.

Karine Bechet-Golovko
lundi 1 avril 2019

Russie politics


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>