COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Trois diplomates militaires américains sortis du train par les autorités (...)

Trois diplomates militaires américains sortis du train par les autorités russes : la réponse du berger à la bergère par Karine Bechet-Golovko

jeudi 17 octobre 2019, par Comité Valmy


Petite information champêtre, au sujet des bergers, des bergères, de leurs conversations et réponses diverses et variées. Trois diplomates américains, attachés militaires, ont été interpellés alors qu’ils se rendaient en direction du site militaire protégé à proximité de la ville à régime spécial de Severodvinsk dans le Grand Nord, où a eu lieu l’incident cet été. N’étant pas munis des autorisations nécessaires, ils furent sortis du train par les autorités russes. Finalement, ce genre de choses peut aussi leur arriver.

Cet été a eu lieu un incident dans une base militaire russe dans le Grand Nord, avec des risques de contamination radioactive. Les autorités russes ont été rassurantes, manifestement elles n’ont pas convaincu les Etats-Unis, qui ont voulu envoyer leurs diplomates (attachés militaires) voir sur place ce qui se passe.

Or, la ville de Severodvinsk, qui se trouve à 40 km du site nécessite pour y entrer, en raison des activités militaires, une autorisation spéciale. Lors du contrôle d’identité des passagers du train Nenorsk - Severodvinsk ce 14 octobre, trois citoyens américains n’étaient pas en possession des autorisations nécessaires, furent sortis du train, sans autres mesures privatives de liberté.

L’ambassade américaine et la presse anglo-saxonne s’indignent et s’insurgent, se retrouvant à leur tour dans le rôle du renard de La Fontaine ne pouvant se délecter de ce met délicieux, si proche et pourtant totalement inaccessible, devant quitter la cigogne le ventre vide, car :

"On servit, pour l’embarrasser
En un vase à long col, et d’étroite embouchure.
Le bec de la Cigogne y pouvait bien passer,
Mais le museau du Sire était d’autre mesure.
Il lui fallut à jeun retourner au logis,
Honteux comme un Renard qu’une Poule aurait pris,
Serrant la queue, et portant bas l’oreille.
Trompeurs, c’est pour vous que j’écris,
Attendez-vous à la pareille."

Comme l’explique le ministère des Affaires étrangères russes, oui, les diplomates se trouvaient bien dans le cadre d’une visite officielle, mais la destination indiquée de leur séjour était Arkhangelsk et non pas la ville au régime spécial de Severodvinsk. Rappelons, quand même, que Severodvinsk se trouve dans la région d’Arkhangelsk. Comme l’indique le ministère des Affaires étrangères, les diplomates ont dû se tromper en voulant prendre le train pour Severodvinsk et non pas celui d’Arkhangelsk. Et les Russes sont prêts à offrir une carte de la Russie à l’ambassade américaine, afin que leurs diplomates puissent trouver leur chemin à l’avenir.

Il est toutefois dommage que les diplomates américains n’aient pas la sagesse des personnages de La Fontaine, car on ne les entendra jamais dire à l’inverse de leurs homologues animaliers : et il jura qu’on ne l’y reprendra plus.

Karine Bechet-Golovko
le 17 octobre 2019

http://russiepolitics.blogspot.com/2019/10/trois-diplomates-militaires-americains.html


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>