COMITE VALMY

Accueil du site > - GEOPOLITIQUE > La Bible et Trump triomphent en Bolivie par René Merle

La Bible et Trump triomphent en Bolivie par René Merle

vendredi 15 novembre 2019, par Comité Valmy


Hauts faits de la nouvelle présidente et communiqué du Mouvement vers le socialisme

Après le déchirement bolivien et l’intervention de l’armée contre le président Morales, la présidente de droite autoproclamée et bénie par les USA, violemment anti indigéniste et fervente chrétienne, est entrée dans le palais présidentiel la bible à la main.

Le Wiphala, drapeau des peuples indigènes des Andes et second drapeau officiel de la Bolivie, est foulé aux pieds et interdit.
La Bolivie est sauvée.
Dieu et la race blanche aristocratique sont revenus.
Trump a annoncé la couleur :
« Ces événements envoient un signal fort aux régimes illégitimes du Venezuela et du Nicaragua, que la démocratie et la volonté du peuple triompheront toujours »

 

Bolivie, communiqué du Mouvement vers le socialisme-Instrument politique pour la souveraineté des peuples (en espagnol Movimiento al Socialismo-Instrumento Político por la Soberanía de los Pueblos)

Aujourd’hui, 10 novembre, les humbles, les ouvriers, les peuples Aymara et les Quechuas, nous commençons la longue voie de la résistance, pour défendre les réalisations historiques du premier gouvernement autochtone qui se termine aujourd’hui, avec la démission forcée de notre président Evo Morales, produit d’un coup d’état civil/policier.
Laissez l’histoire témoigner de notre engagement à défendre le programme de nationalisations et d’industrialisation, nos entreprises publiques, nos politiques sociales et nos symboles patriotiques.
Aujourd’hui, les militants de la droite et les putschistes ont pris d’assaut le Wiphala et, avec lui, ont porté atteinte à notre dignité en tant que peuple autochtone. Nous ne nous agenouillerons pas, nous défendrons nos symboles constitutionnels constitués.
Dans les prochains jours, la chasse aux camarades se poursuivra. Et notre responsabilité est de prendre soin les uns des autres, de reconstruire le tissu social, de prendre soin des dirigeants persécutés et de les protéger.
Aujourd’hui est le moment de la solidarité, et demain sera le moment de la réorganisation et du pas en avant dans la lutte qui ne se terminera pas avec ces tristes événements.
Le mot d’ordre est de résister aujourd’hui, pour combattre à nouveau demain. Notre action est de défendre les réalisations du plus grand gouvernement de l’histoire de la Bolivie.
La patrie ou la mort !

Le MAS fait l’histoire, la droite est la honte !!!

http://renemerle.com, le 14 novembre 2019


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>