COMITE VALMY

Accueil du site > - L’ENNEMI COMMUN DES PEUPLES : l’impérialisme étasunien > Syrie : escarmouche entre des habitants et des militaires US à Qamichli. (...)

L’ennemi commun des peuples

Syrie : escarmouche entre des habitants et des militaires US à Qamichli. Intervention russe (Vidéo)
Al Manar

mercredi 12 février 2020, par Comité Valmy


Syrie : escarmouche entre des habitants et des
militaires US à Qamichli. Intervention russe (Vidéo)

Rédaction du site
Les forces américaines en Syrie ont tué ce mercredi 12 février un civil syrien et blessé deux autres dans la région de Qamichli, dans le nord-est de la Syrie, lorsque les habitants d’un village ont essayé de les empêcher d’avancer vers leur région contrôlée par le pouvoir syrien.

Selon l’agence syrienne Sana, cet incident a eu lieu lorsque qu’un barrage de l’armée syrienne a sommé un convoi américain formé de 4 véhicules, se trouvant sur la route Assweis, Aalya et Kherbet Ammo , à l’est de Qamichli de faire marche arrière . Des centaines d’habitants de Kherbet Ammo se sont alors attroupés à proximité du barrage syrien, érigé entre leur village et celui de Hamo.

Des personnes sur place ont assuré pour la télévision libanaise al-Mayadeen TV que les membres de la patrouille américaine ont provoqué les habitants en leur assurant via leur traducteur irakien qu’ils allaient se rendre vers leur village. Irrités, ils se sont mis à leur jeter des pierres en criant des slogans réclamant que les américains retirent de la Syrie. Les militaires américains ont ouvert le feu sur eux, tuant l’un d’entre eux et blessant un autre. Ils ont aussi jeté sur eux des bombes fumigènes.

En riposte, les habitants de villages avoisinants ont afflué vers la région. Ils ont encerclé les militaires américains et attaqué leurs véhicules, à coup de pierre, endommageant deux d’entre eux, d’après la source d’al-Mayadeen Tv. Des renforts américains de 3 véhicules ont alors été dépêchés sur le lieu pour les évacuer. Et les hélicoptères américains sont intervenus bombardant les régions agricoles.

Selon la chaine de télévision privée al-Ikhbariyat, les appareils américains ont mené trois raids contre le village pour garantir l’évacuation des véhicules américains.

Une patrouille russe de 5 véhicules russes est aussi intervenue en provenance de l’aéroport de Qamichli où se trouve son QG. Les militaires russe ont rassuré les habitants que l’incident n’allait plus se répéter. C’est alors que ces derniers ont laissé évacuer les véhicules américais.

Dans un entretien avec le site en ligne d’al-Mayadeen TV, le chef de la tribu AlbouAssi, et l’un des habitants du village, Khatib Elias, a affirmé que les habitants de la région considèrent la présence américaine comme étant illégitime et qu’il leur revient de droit de lui résister. « Les habitants vont lancer une résistance populaire contre chaque patrouille américaine qui voudrait passer dans les régions contrôlées par le pouvoir syrien », a mis en garde Elias. Et d’ajouter : « les Américains devraient se retirer du territoire syrien. Car leur présence menace la sécurité et la stabilité dans la région ».

Commentant cet incident, le porte-parole de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, Myles B. Caggins a dit que la patrouille américaine a fait l’objet de tirs nourris d’origine inconnue. « Après une série de mise en garde et de tentatives de désescalade, la patrouille a fait l’objet de tirs en provenance de petites armes de la part d’inconnus… les forces de la Coalition ont riposté aux tirs de feu pour se défendre. La tension a baissé et une enquête est en cours. La patrouille est revenue dans la base », a-t-il dit.

Citant un responsable américain, la chaine de télévision américaine Fox News a assuré « qu’il n’y a pas eu des raids aériens américains contre les forces loyales du régime syrien après l’attaque au nord-est de la Syrie ». Selon lui, les avions américains ont volé à basse altitude comme dans une démonstration de force.*



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>