COMITE VALMY

Accueil du site > > Lettre ouverte d’un prêtre arabe de Syrie A Sa Sainteté le Pape (...)

Lettre ouverte d’un prêtre arabe de Syrie
A Sa Sainteté le Pape François

dimanche 9 août 2020, par Comité Valmy


Père Elias Zahlaoui

Lettre ouverte d’un prêtre arabe de Syrie

A Sa Sainteté le Pape François

Sainteté,

En ce jour du 4/8/2020, qui sera tristement célèbre dans les annales de ce Monde Arabe, déjà crucifié, je me permets, moi simple prêtre catholique de 88 ans, de vous faire un aveu, on ne peut plus douloureux pour moi, à la face du monde.

Ce soir, Beyrouth, capitale du Liban, vient d’être quasi pulvérisée par une explosion mystérieuse, qui a tout l’air de ressembler aux deux fameux champignons américains, qui avaient pulvérisé Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 de ce même mois, en 1945.

Serait-ce le prélude d’un cataclysme prochain, que l’Occident, les États-Unis en tête, préparerait contre le Monde Arabe, pour achever d’assurer la SURVIE de leur enfant chéri, Israël, parachuté en Palestine, à la suite des Accords Sykes-Picot, et de la Déclaration Balfour ?

Sainteté,

Jusqu’à ce jour, je m’étais astreint à m’adresser à vous, ainsi qu’à vos prédécesseurs, en prêtre, d’abord pour solliciter, ensuite pour arracher une déclaration en faveur de tous les opprimés de la Terre, avec lesquels Jésus-Christ, que vous êtes censé représenter, s’est littéralement identifié, jusqu’à mourir d’amour pour eux, sur la Croix.

Mais aujourd’hui, devant votre silence permanent, je trouve de mon devoir de prêtre catholique, de vous avouer à la face du monde, que j’ai perdu tout espoir de vous voir agir, face aux misérables ʺPuissantsʺ de ce monde, en véritable représentant de Jésus-Christ.

Faut-il désormais en conclure que l’Église – Institution, qui s’est totalement fourvoyée, depuis l’Édit de Milan, en 313, dans les dédales tortueux du Pouvoir Temporel, est devenue, en sa tête même à Rome, incapable de s’en libérer, pour redevenir une fois pour toutes, Colonne de Vérité, comme l’a si bien qualifiée le Grand Fils spirituel de Damas, Paul de Tarse ?

Sainteté,

Ici, laissez-moi vous rappeler le témoignage terrible d’un fils authentique de l’Église, l’Apôtre des lépreux, le français Raoul Follereau.

Voici ce qu’il écrivait dans l’organe officiel du Vatican, L’Osservatore Romano, en date du 5/2/1976, dans un article intitulé ʺCeux qui mangent et ceux qui ont faimʺ :
« Les pays qu’on appelle civilisés, disposent actuellement, pour anéantir l’espèce humaine, d’un stock de 15.000Kgr d’explosifs pour chaque habitant de la Planète… » (sic !)

Sainteté,

Jadis Jésus avait jugé nécessaire de chasser les vendeurs du Temple de Jérusalem. Que ne ferait-il pas aujourd’hui, devant ce qui menace de destruction totale et définitive, ce Temple grandiose de Dieu, qu’est la Terre ?

N’est-il pas temps donc, de libérer l’Église – Institution de cette millénaire et impardonnable hypothèque, qui la lie aux ʺPuissantsʺ de ce monde ? Si vous n’êtes pas capable de vous comporter en un authentique Représentant de Jésus-Christ, qui seriez-vous ?

Sainteté,

Je ne puis oublier que l’Église célèbre dans deux jours, la fête de la Transfiguration du Christ, sur le Mont Thabor, en Palestine. Puisse le cataclysme de Beyrouth, être le prélude d’un éclatant Thabor de Son Église à Rome même !

Sainteté,

Recevez l’assurance de ma prière.

Pr. Elias Zahlaoui
Damas, le 4/8/2020

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>