COMITE VALMY

Accueil du site > - GEOPOLITIQUE > Effet de la normalisation avec Israël : la Ligue arabe bientôt morte et (...)

Effet de la normalisation avec Israël :
la Ligue arabe bientôt morte et enterrée
Par Abdelkader S

vendredi 11 septembre 2020, par Comité Valmy


Ligue arabe, une coquille vide. D. R.

Effet de la normalisation avec Israël :
la Ligue arabe bientôt morte et enterrée

– La normalisation avec l’entité sioniste sonne le glas de la Ligue des Etats arabes. Cette dernière, qui s’est réunie à la demande de la Palestine, s’est contentée d’une déclaration finale oiseuse, sans importance aucune et sans influence sur le cours des événements qui sont en train de chambouler littéralement la carte géopolitique du Moyen-Orient.

La Ligue arabe était déjà fissurée depuis les soulèvements de 2011 qui ont conduit le monde arabe à sa ruine, plusieurs pays qui la constituent étant à ce jour en proie à des guerres civiles meurtrières et destructrices. Des guerres par procuration qui ont ceci de commun, qu’elles impliquent toutes une intervention étrangère directe.

La position de l’Algérie vis-à-vis du processus de rapprochement avec Israël dans le cadre du Grand Moyen-Orient (GMO), pensé et mis en application par les Etats-Unis, est symptomatique du malaise que le pas franchi par les Emirats arabes unis a semé parmi les Etats de la région. La Palestine sera la première victime de cette nouvelle orientation, mais l’Algérie, qui continue d’afficher son soutien indéfectible et inconditionnel à la cause palestinienne, se retrouve dans une position délicate. Dénoncer le pacte que les Al-Nahyane s’apprêtent à signer à Washington avec le régime de Tel-Aviv serait une ingérence flagrante dans les affaires intérieures d’un Etat souverain, alors que son silence pourrait être interprété comme un acquiescement tacite.

D’aucuns s’interrogent désormais sur le maintien d’une Ligue arabe dont la raison d’être vient d’être soufflée par une nouvelle donne qui finira, à moyen terme, par recomposer le Moyen-Orient, mais aussi le Maghreb où se joue une partie de la stratégie américaine à laquelle prennent part plusieurs acteurs internationaux, alliés ou adversaires de Washington. La crie libyenne en est un des éléments et l’Algérie est directement impactée par cette nouvelle « Guerre froide » qui diffère de celle qui l’a précédée, née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et de la répartition du monde par les « vainqueurs », par l’introduction d’un nouveau concept, la guerre proxy qui épargne aux puissances étrangères toute perte humaine ou matérielle en faisant s’affronter des armées et des milices locales dans les conflits ainsi créés.

Dans ce contexte tourmenté, la disparition très prochaine de l’obsolète Ligue arabe est inévitable. Dans quelles conditions interviendra l’enterrement de cette coquille vide ? Qui en fera l’annonce ? La Ligue arabe mourra de sa belle mort sans que personne soit obligée de la déclarer, en ce sens qu’elle finira par se vider de ses membres qui la quitteront l’un après l’autre pour rallier de nouveaux blocs, dont un regroupera les pays qui auront pactisé avec Israël et au sein duquel ce dernier sera le timonier.

A. S.
10 septembre 2020


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>