COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Haaretz : Crise sans précédent des relations israélo-allemandes

Haaretz : Crise sans précédent des relations israélo-allemandes

samedi 26 février 2011, par Comité Valmy


Selon le quotidien israélien Haaretz, une crise sans précédent a éclaté entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et la chancelière allemande Angela Merkel, suite à des propos que ce dernier a tenus au cours d’une conversation téléphonique avec Merkel.

Haaretz souligne la profonde déception de Merkel qui a accusé Netanyahou de n’avoir n’a rien fait pour faire avancer la paix avec les Palestiniens.

De son côté, Netanyahu a tenté de convaincre Merkel du contraire, notamment en lui faisant part de son intention de prononcer un discours le mois prochain dans lequel il annoncera de nouvelles politiques.

Citant une source allemande de haut-niveau, le quotidien israélien rapporte que « Netanyahu a contacté Mme Merkel, après le vote allemand en faveur du projet de résolution du Conseil de sécurité condamnant Israël pour sa politique de colonisation dans les territoires occupés et qui a été sauvé par le veto américain. Le ton de la conversation téléphonique était élevé dans la mesure où les deux se sont échangés des accusations. Netanyahou a déclaré qu’il était déçu par le vote de l’Allemagne, ce qui a offensé Merkel, qui a répondu : Comment osez-vous dire cela ? Alors que c’est vous qui nous a donné de faux-espoirs c’est vous que nous a déçu et en plus vous n’avez rien fait pour faire avancer la paix ».

Dans ce contexte, le Premier ministre israélien a assuré la chancelière allemande qu’il compte prononcer un nouveau discours politique dans un mois, mais a refusé de révéler des détails sur ce sujet.

La source a déclaré que « la chancelière allemande Angela Merkel ne croit plus en M. Netanyahu, et qu’elle a consulté d’autres parties israéliennes et étrangères, pour savoir si Netanyahou est sérieux ou est-il en train de gagner du temps pour contourner une pression internationale exercée ces derniers temps sur l’entité sioniste ».

Selon une enquête réalisée par Haaretz, « Netanyahu et ses conseillers sont inquiets et à la recherche d’un moyen pour sortir de l’impasse du processus de paix avec les Palestiniens, à la lumière de l’isolement international qui s’aggrave contre Israël ».

Une source proche du ministre des Affaires étrangères israélien, a affirmé que le premier ministre israélien a commencé à parler du principe de deux Etats pour deux peuples, israélien et palestinien.

Une autre source a déclaré que « Netanyahu et ses conseillers travaillent sur la préparation d’un discours qui propose un plan pour un règlement avec les Palestiniens, semblable au plan de Lieberman à cet égard ».

Toutefois, les sources citées par Haaretz confirment qu’il n’est pas encore clair si la démarche de Netanyahou est sérieuse, ou s’il s’agit d’une tactique dont le but est de diriger la pression internationale contre l’Autorité palestinienne pour montrer le président Mahmoud Abbas comme celui qui rejette la paix.

Par ailleurs, un haut fonctionnaire du bureau du Premier ministre israélien a nié que M. Netanyahu ait promis de prononcer un discours dans un mois, soulignant que tout premier ministre peut prononcer un discours aussitôt le processus de paix relancé.

Al-Manar - 26 février 2011


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>