COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Les Pousse au crime ! par Comaguer

Au fil des jours... n°31 09.12.08

Les Pousse au crime ! par Comaguer

comaguer@wanadoo.fr

dimanche 14 décembre 2008, par Comité Valmy


Il y a ceux qu’on traine devant des tribunaux d’exception pour démontrer que les dirigeants qui s’opposent à l’ordre impérialiste sont châtiés, leur peuple ayant , quant à lui, subi directement l’épreuve de la faim ou celle des armes.

Et il y a ceux qui appellent à la guerre, ceux qui menacent et qui sont d’autant plus inquiétants qu’ils ont déjà mis leurs menaces à exécution. Dans ce rôle les Etats-Unis tiennent brillamment leur place de première puissance militaire mondiale, d’envahisseur en Irak et en Afghanistan et de puissance occupante dans les 170 pays où ils ont de bases militaires.

Ce rôle de semeur de guerre vient encore d’être confirmé au Pakistan. Bien avant que ne soit débrouillé l’écheveau des attentats de MUMBAI, bien avant que ne soit reconstituée, si elle doit l’être un jour, la filière qui remonte des petits malfrats mercenaires, acteurs directs d’une tuerie supérieurement organisée, aux organisateurs du complot et par eux aux bénéficiaires de la crise politique internationale ainsi engendrée, deux dirigeants politiques étasuniens viennent d’appeler à une action militaire contre le Pakistan.

Non pas la simple prolongation des incursions, déjà régulières depuis plusieurs mois, de l’armée US dans les zones frontalières de l’Afghanistan, mais le passage à la phase supérieure d’un affrontement direct avec l’armée pakistanaise pour occuper durablement une partie du territoire pakistanais et pour transformer le statut de ce pays qui perdrait définitivement celui de fidèle serviteur qu’il s’était acquis dans le combat contre l’armée soviétique pour passer à celui d’état croupion sous occupation étrangère, voire d’Etat-voyou s’il regimbe. La meilleure preuve de ce changement de statut est la menace des Etats-Unis de poursuivre comme terroriste le général (en retraite) HAMID GUL qui était chef des services secrets pakistanais de 1987 à 1989 au moment où ces services ont, en formant et en approvisionnant en matériel US de pointe (tels les missiles sol-air STINGER qui ont ravagé l’armée de l’air soviétique) apporté une aide décisive aux moudjahidines afghans qui leur a permis de porter des coups très durs à l’armée de l’URSS jusqu’à son retrait. Il est vrai qu’HAMID GUL n’a pas craint de comparer devant une télévision étasunienne les attentats du 11 Septembre 2001 et ceux de Mumbai en disant que dans les deux cas il s’agissait, selon l’expression anglaise d’ « Inside Job », c’est-à-dire de complot intérieur. L’homme bien informé qu’il était est ainsi devenu un homme à abattre.

Ces deux personnages qui ont fait précipitamment le voyage à New-Delhi pour verser quelques larmes convenues sur les victimes de Mumbai , mais surtout pour bien montrer que désormais l’Inde est le principal allié des Etats-Unis dans la région, se sont ensuite rendus à Islamabad pour faire les gros yeux au gouvernement pakistanais

Il s’agit de CONDOLEEZA RICE et de JOHN MAC CAIN. Oui MAC CAIN a été battu aux présidentielles mais il est toujours sénateur et toujours un des républicains les plus actifs dans la politique étrangère interventionniste de son pays. Il pourra continuer à l’être puisque son ami ROBERT GATES va rester en poste au Pentagone.

CONDOLEEZA RICE a dit qu’il y avait des « preuves irréfutables » d’implications d’ « éléments » pakistanais dans les attentats de MUMBAI ( le FBI et le MI 6 britannique se sont d’ailleurs aussitôt offerts pour aider à faire la lumière sur les attentats et l’on sait que ce genre d’ « intervention amicale » permet aussi de faire disparaître des preuves dérangeantes) et elle a invité les dirigeants pakistanais à agir immédiatement et efficacement contre ces éléments faute de quoi les Etats-Unis « agiraient »..... Comme toute leur Histoire contemporaine le montre, le « passage à l’acte » des Etats-Unis est habituellement un viol de souveraineté et de territoire étrangers.

Interviewée ensuite par FOX NEWS elle a réitéré cette affirmation de « preuves irréfutables » mais, interrogée quelques secondes plus tard sur les « armes de destruction massive « de l’Irak, n’a pas craint de reconnaître que dans ce cas son pays s’était trompé. Comme quoi, dans ce genre de bouche, les « preuves » ne sont que de fugaces arguments oratoires Comme quoi, la décision d’envahir l’Irak et de renverser le régime était déjà prise.

MAC CAIN, quant à lui, a repris la vieille argumentation antiterroriste en expliquant que si le gouvernement pakistanais ne faisait pas la chasse lui-même aux terroristes il lui arriverait ce qui est arrivé au gouvernement des Talibans qui n’ont pas voulu livrer Ben Laden en Octobre 2001......

Mais, plus prudent en apparence que CONDOLEEZA RICE, il a précisé qu’il appartiendrait au gouvernement indien de passer à l’acte. L’apparence est trompeuse. Ce que MAC CAIN prépare en fait, c’est l’après BUSH, c’est le retour au pouvoir en Inde du parti nationaliste Hindou BJP porté par une vague anti-musulmane et anti-pakistanaise suscitée par les attentats de MUMBAI. Ce retour pourrait se produire à l’occasion des prochaines élections générales du mois de Mai 2009. (Heureusement les élections qui viennent de se dérouler dans quatre Etats de l’Inde et où le BJP a reculé donnent une indication contraire).Il est en effet persuadé qu’avec le feu vert de Washington le BJP irait à l’affrontement armé avec le Pakistan.

Façon de rappeler que le démantèlement du Pakistan fait partie de l’agenda impérialiste étasunien.

La carte qui suit montre bien les objectifs poursuivis :
  indépendance du Baloutchistan au détriment de l’Iran et du Pakistan et occupation du port de GWADAR construit par la Chine et assurant aux provinces occidentales de cette dernière un accès facile à l’Océan Indien
  coupure de la liaison terrestre CHINE-PAKISTAN par le col de Karakorum
  agrandissement au détriment du Pakistan d’un Afghanistan dompté et colonisé
  Cachemire repris par l’Inde

Sur cette carte le Soudan n’a pas encore été relooké au napalm, mais à en croire les derniers propos d’Hillary Clinton et d’Eve Rice (simple homonymie avec Condoleeza), future ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU son tour va venir !

1 Message

  • Les Pousse au crime ! par Comaguer

    16 décembre 2008 10:57, par Gérard Couvert
    Certes, et incontestablement, il y a une politique des États-Unis dont le but est de s’assurer le contrôle des hydro-carbures, tout en redessinant une carte du moyen-Orient sur un fond ethnique figé et anti-historique, rendant le monde instable, particulièrement celui qui est sommes toutes à nos portes (ce qui bien sur n’est pas innocent). Pour autant, et c’était l’objet d’âpres discussions avec notre ami Michel Lafarge, l’équation colonisation = victime, colonisés = musulmans d’où musulmans = victimes est une algèbre fausse et funeste. Fausse dans ses attendus, funeste dans sa conclusion. Pour notre civilisation, après tout la seule qui soit parvenue à nourrir ses membres et à augmenter leur savoir collectif, le mercantilisme primaire anglo-saxon est un danger équivalent au totalitarisme Islamique. Le critique de l’un, sans celle de l’autre est une erreur, d’autant plus forte que, partout, les États-Unis n’ont de cesse d’imposer leur vision théocratique et qu’ils s’entendront à terme avec les mollah (comme avec les rabbins) contre la laïcité.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>