COMITE VALMY

Accueil du site > - L’UNION de la RESISTANCE, le CNR, son programme, NOS REFERENCES. > ORIENTATION STRATEGIQUE Résistance républicaine, patriotique et sociale - (...) > Sarkozy au plus bas dans les sondages Qu’il dégage, lui et les autres ! (...)

Point de vue

Sarkozy au plus bas dans les sondages
Qu’il dégage, lui et les autres !
Jean-Paul Legrand

Source : Blog Creil-avenir

vendredi 4 mars 2011, par Comité Valmy


Selon France-Soir« Malgré leurs initiatives, le chef de l’Etat et son Premier ministre n’arrivent pas à redresser la barre depuis le début de l’année », ainsi Le Figaro Magazine commente-t-il son baromètre politique mensuel, à paraître samedi.

La cote de confiance du président de la République chute de deux points en un mois. Elle plafonne désormais à 22% et atteint son plus bas niveau depuis l’élection présidentielle de 2007. Le Premier ministre François Fillon perd quant à lui un point, à 33% d’opinion favorable. C’est, pour lui aussi, le plus mauvais sondage depuis son arrivée à Matignon.

Ce sondage a été réalisé entre le 25 et le 28 février, alors que se déroulait le remaniement gouvernemental le 27.

75% des sondés affirment ne pas avoir confiance en Nicolas Sarkozy pour résoudre les problèmes qui se posent en Fance (+3% par rapport à janvier). Ils sont 61% à avoir la même opinion négative du Premier ministre François Fillon (+1%).

Que ce soit Sarkozy ou d’autres, tout responsable politique qui continuera à se soumettre aux exigences du capitalisme en crise sera honni par le peuple parce que le système entre en contradiction frontale et durable avec les aspirations populaires. Tout responsable politique qui tentera de combattre le capitalisme pour délivrer le pays de la destruction en cours devra faire face à l’ immense pouvoir de l’argent et de la corruption. Seule une mobilisation générale du peuple organisé en comités démocratiques autonomes dans les communes, les entreprises, pourra mener une offensive constructive des forces du travail et de la création pour libérer notre nation de la domination du grand capitalisme.

Telle doit être la tâche d’un parti démocratique et révolutionnaire dont l’objectif sera l’instauration d’une démocratie permanente favorisant l’éducation et la culture, le développement des sciences et de la recherche au service du plus grand nombre. Pour cela la socialisation des grands moyens de production, d’échange et de communication devra être l’une des premières mesures à prendre par un gouvernement démocratique issu des luttes, de l’organisation des travailleurs en comités d’initiatives et du suffrage universel. La crise politique en cours couplée à la gravissime crise sociale crée les conditions pour les capitalistes de détruire les conquêtes majeures de notre peuple. Aux citoyens de s’organiser, de se rassembler au-delà des clivages politiciens sur la base de leurs intérêts communs dans un front majoritaire pour la transformation sociale et politique.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>