COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > L’ARMÉE UKRAINIENNE A DÉLIBÉRÉMENT TUÉ UN ENFANT DE 5 ANS DANS LE DONBASS par (...)

L’ARMÉE UKRAINIENNE A DÉLIBÉRÉMENT TUÉ UN ENFANT DE 5 ANS DANS LE DONBASS
par Andrey Marochko

lundi 5 avril 2021, par Comité Valmy


L’ARMÉE UKRAINIENNE A DÉLIBÉRÉMENT TUÉ
UN ENFANT DE 5 ANS DANS LE DONBASS

Aujourd’hui, des militants de la 59e brigade des forces armées ukrainiennes ont utilisé un véhicule aérien sans pilote équipé d’un engin explosif improvisé. La cible choisie par les militants ukrainiens pour commettre cet acte terroriste était une zone résidentielle du village d’Aleksandrovskoye (DPR), où ils ont largué un engin explosif près de la maison située au 36/2 rue Dorozhnaya.

À ce moment-là, DEUX civils se trouvaient dans la cour. Comme conséquence des actions criminelles des militants ukrainiens, un enfant né en 2016 a été tué et une résidente locale née en 1954 a été blessée à divers degrés de gravité. Elle a été transportée à l’hôpital, où elle a reçu tous les soins médicaux nécessaires.

À en juger par la distance qui sépare la localité de la ligne de contact (environ 15 km) où le garçon de cinq ans a été tué par des militants ukrainiens, ce n’est pas un quadrocopter d’AliExpress qui a été utilisé, mais un bon drone coûteux. Et l’opérateur pouvait très bien voir où il le lâchait.

Ici vous voyez l’aide de l’OTAN à l’Ukraine, et la coopération avec la Turquie...

Le président de la Douma d’État Viatcheslav Volodine après la mort d’un enfant dans le Donbass a déclaré qu’il était nécessaire de discuter de l’exclusion de l’Ukraine du Conseil de l’Europe.

"Aujourd’hui, une tragédie s’est produite. Mais les médias européens n’en parlent pas. Il n’y a pas de déclarations du Parlement européen et du département d’État américain. Les ministres des affaires étrangères des États européens ne s’expriment pas. Aucune décision n’est prise concernant l’expulsion de diplomates. Le président du pays qui a envoyé un drone militaire dans la guerre contre son propre peuple n’est pas stigmatisé.

Un enfant a été tué. Il avait une longue vie devant lui. Mais elle a été écourtée.

Tout cela s’est passé avec le consentement des responsables étrangers et l’approbation tacite des États européens.

Qu’est-ce que c’est ? Deux poids, deux mesures ? Non. Bien pire.

Celui qui, auparavant, n’a vu tout cela que dans des films ou y a joué des rôles, devra en répondre.

Si Zelensky était le vrai président de son pays et qu’il était conscient de ce qui se passe sous sa direction, il réfléchirait probablement dix fois. Mais pour lui, sa position actuelle est un rôle.

Il est mauvais que le chef d’État ne soit qu’un acteur habitué à jouer selon le scénario de quelqu’un d’autre. Et seul l’auteur du scénario sait quelle sera la fin.

Un garçon de cinq ans est mort aujourd’hui. Et le président du pays, qui a donné l’ordre, n’a même pas présenté ses condoléances à ses proches et n’a pas promis d’enquêter sur l’incident.

Je considère qu’il est nécessaire que l’Assemblée parlementaire de l’OSCE et l’APCE, où l’on aime remuer la langue, évaluent la situation et exigent une explication de la part des dirigeants ukrainiens.

Il est nécessaire de discuter de la question de l’exclusion de ce pays du Conseil de l’Europe.

Dans ce cas seulement, il y aura moins de morts, d’enfants et d’adultes innocemment perdus aux mains de personnes qui prennent de telles décisions."

Andrey Marochko

Сталкер Zone


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>