COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Burkina Faso : Blaise Compaoré jugé pour le meurtre de Thomas (...)

Burkina Faso : Blaise Compaoré
jugé pour le meurtre de Thomas Sankara

mercredi 14 avril 2021, par Comité Valmy


Burkina Faso : Blaise Compaoré
jugé pour le meurtre de Thomas Sankara

L’ancien Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, va être jugé pour l’assassinat de son prédécesseur, Thomas Sankara, tué en 1987. Arrivé au pouvoir après le coup d’Etat de 1987, Blaise Compaoré, contraint à la démission, est en exil en Côte d’Ivoire.

Alors qu’il se trouve en Côte d’Ivoire, où il s’était réfugié après avoir été contraint à la démission par le peuple, l’ancien Président burkinabè, Blaise Compaoré, va être jugé pour l’assassinat de son prédécesseur, Thomas Sankara. Détenteur de la nationalité ivoirienne, l’ex-dirigeant ne peut pas faire l’objet d’une extradition. Il sera jugé par contumace.

« Ce matin nous avons assisté au délibéré de la chambre de contrôle de l’instruction, qui a renvoyé le dossier en jugement… Il s’agit essentiellement de Blaise Compaoré et de 13 autres, accusés d’attentat à la sûreté de l’État… Complicité d’assassinats et complicité de recel de cadavres », », a déclaré à l’AFP Me Guy Hervé Kam, un avocat de la partie civile.

« L’heure de la justice a enfin sonné, un procès peut s’ouvrir. Il appartient donc au procureur militaire de programmer une date d’audience », a ajouté l’avocat. Pour sa part, Me Mathieu Somé, avocat du général Gilbert Diendéré, a précisé que « le dossier est renvoyé devant le tribunal, la date du procès « n’est pas encore décidée », ajoutant que « les mandats d’amener des accusés non encore détenus ayant été ordonnés ce matin ».

En effet, au rang des accusés, le général Gilbert Diendéré, gradé de l’armée au moment du coup d’Etat de 1987. Actuellement emprisonné au Burkina Faso où il purge une peine de 20 ans de prison pour une tentative de coup d’État en 2015, le général Diendéré était devenu le chef d’état-major particulier de Blaise Compaoré. D’autres soldats de l’ex-garde présidentielle de Blaise Compaoré sont aussi poursuivis.

13 avril 2021

Lire aussi : Thomas Sankara une parole toujours vivante


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>