COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > Elections Cantonales : les commentaires du PRCF après le 1er (...)

Elections Cantonales : les commentaires du PRCF après le 1er tour

mercredi 23 mars 2011, par Comité Valmy


Saluons d’abord l’excellent résultat de Laurent Nardi, soutenu par la Coordination communiste de Haute-Savoie (associée au PRCF), qui arrive en tête de la gauche dans le canton de Passy avec plus de 13% des voix, après avoir défendu des positions très claires contre l’Europe capitaliste, en dénonçant à la fois l’UMP et le PS et en ayant très clairement combattu le ruineux projet de J.O. d’Annecy en Haute-Savoie.

Les abstentions atteignent 56% : cela prouve l’immense ras-le-bol de l’électorat populaire à l’égard d’une fausse démocratie qui ne sert qu’à habiller les orientations destructrices de l’Europe capitaliste sous les couleurs alternées de la droite et de la fausse gauche. Un tel niveau d’abstention est une gifle magistrale donnée par le peuple à l’ensemble des forces maastrichtiennes de l’UMP et du PS, toutes deux associées à la casse de la nation, du produire en France, des services publics, de l’école laïque et des acquis sociaux en raison de leur inféodation à la désastreuse politique d’intégration européenne. D’un autre côté, cette abstention massive montre aussi qu’une partie de notre peuple a compris grâce aux luttes sociales de l’automne que le changement viendra avant tout des luttes sociales tous ensemble et en même temps.

L’UMP essuie un échec cuisant qui montre que ce parti totalement aux mains des richards et du grand patronat a perdu son soutien populaire, notamment à l’issue du grand affrontement de classes sur les retraites. Sarkozy est plus que jamais dénué de toute légitimité populaire et républicaine puisque l’UMP représente désormais moins de 12% des inscrits. Il sera de plus en plus inacceptable que les états-majors syndicaux, qui ont refusé de construire la grève générale et le blocage de l’économie capitaliste pendant l’automne 2012, continuent de « négocier » comme si de rien n’était avec ce régime détesté, antisyndical et discrédité.

La crise politique ne cesse de s’aggraver dans notre pays, et si les organisations franchement communistes ne sont pas capables de s’adresser ensemble à la classe ouvrière, si les forces républicaines ne sont pas à même de s’unir dans l’action pour exiger la sortie de la France de l’UE et de l’euro, un boulevard est ouvert pour la fascisation de notre pays.

La montée en puissance du FN confirme cette très grave menace et il convient de ne pas se rassurer en attribuant ce résultat très élevé au seul taux de participation. La montée de l’extrême droite résulte à la fois de la honteuse politique xénophobe et ultra-policière de l’UMP, qui a banalisé le FN et de l’incapacité totale de la fausse gauche, et de ses satellites de l’ex-gauche plurielle, tous partisans de l’UE, à refuser la casse de la nation qui est au cœur de la politique de classe des forces maastrichtiennes UMP et « socialistes ».

Plus que jamais, le PRCF appelle la classe ouvrière, la paysannerie travailleuse, la vraie gauche populaire - celle qui assume franchement la France des travailleurs sans céder d’un pouce au racisme mais sans non plus sacrifier le « produire et décider en France » sur l’autel de l’UE , sans abandonner l’idée de la France au Front national- à unir le drapeau rouge de la classe ouvrière internationale au drapeau tricolore de la République de 1793 et de la Résistance, à exiger la rupture de la France avec l’euro et avec l’UE, à dénoncer l’illégitimité de Sarkozy, à refuser la criminelle intervention impérialiste orchestrée par ce personnage en Libye, à militer pour la reconstitution, l’actualisation et l’extension des conquêtes du Conseil National de la Résistance, pour que notre pays rompe avec la domination mortelle du grand capital sur notre pays.

Le score du Front de gauche est honorable mais très insuffisant au regard de l’impopularité de Sarkozy, de la crédibilité médiocre du PS et du danger représenté par le FN. Tant que ce « Front de gauche » reposera sur l’effacement programmé de l’identité communiste, sur l’adhésion au mensonge de l’Europe sociale, sur la défense de la ruineuse monnaie unique européenne, sur l’incapacité radicale à défendre clairement l’indépendance de la nation et le « produire en France » détruit par le libre-échangisme européen et mondial promu par DSK, il ne fera pas le poids face à la tenaille qui s’installe en France entre le FN et les partis maastrichtiens et il sera immanquablement réduit au rôle de réservoir électoral du PS.

Il est ainsi très important que les vrais communistes se regroupent dans l’action en dehors du Front de gauche pour reconstruire une politique prolétarienne indépendante de la social-démocratie européiste et de la petite-bourgeoisie « altermondialiste » dans notre pays.

Au second tour, les organisations départementales du PRCF apprécieront la situation électorale au cas par cas avec le souci prioritaire de faire connaître les analyses du PRCF et les propositions de l’Arc républicain de progrès pour sortir de l’UE et faire revivre les grands principes du CNR.

Il importe également d’empêcher l’élection de candidats du FN sans jamais pour autant apporter leur voix au candidat du fascisant régime UMP ( dont le porte-parole Jean-François Coppé a non seulement rejeté tout vote républicain uni de barrage anti FN, mais a laissé les électeurs UMP sans consigne de vote en cas de duel gauche-FN,, ce qui revient clairement à tendre la main à Marine Le Pen en vue des présidentielles…)

Même si une organisation du PRCF appelle à utiliser le bulletin de tel ou tel candidat de l’opposition parlementaire afin de faire barrage au FN, il ne s’agira en aucun cas de créditer cette opposition d’un quelconque soutien politique car il n’y aura pas de changement dans le pays, ni de recul durable du FN, tant que la gauche populaire n’aura pas pris à bras le corps la question vitale de sortir la France de l’UE du capital.

Pôle de Renaissance Communiste en France


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>