COMITE VALMY

Accueil du site > - L’UNION de la RESISTANCE, le CNR, son programme, NOS REFERENCES. > ORIENTATION STRATEGIQUE Résistance républicaine, patriotique et sociale - (...) > Les habits neufs du Front National par Gilbert Legay

Les habits neufs du Front National
par Gilbert Legay

mardi 29 mars 2011, par Comité Valmy


Au fil de ses interventions, Jean-Marie Le Pen nous avait accoutumé à une argumentation, certes patriotique, mais teintée d’un anti-républicanisme affirmé et revendiqué. Dans son premier discours en qualité de présidente du Front National, Marine Le Pen est allée puiser ses références à une autre source : ce ne sont plus les sempiternelles attaques contre le laxisme des institutions et le danger des migrations venues de l’Afrique ( et du Maghreb musulman en particulier ), qui fournissent les cibles privilégiées, mais les atteintes aux principes républicains dont elle se veut, avec le Front National, au premier rang des défenseurs. Comme il est facile de l’imaginer, nombreux sont les citoyens que de telles déclarations ont pu intriguer, troubler et peut-être séduire !..

Ainsi, elle invoque l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme du 26 août 1789 : « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sureté et la résistance à l’oppression » et en appelle à la restauration de l’Etat-Nation, « protecteur et efficace, au service de la communauté nationale, garant de la laïcité, de la prospérité et des libertés », afin de nous sauver de l’arbitraire, des féodalités et du communautarisme. L’article 2 de la Constitution de 1958 « Le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple » est cité comme gardien des droits fondamentaux des citoyens

Ce rappel de quelques principes républicains ne s’arrête pas là ; Marine Le Pen regrette la perte de la souveraineté, le temps des grands commis et des hussards de la République, tout comme les atteintes à la laïcité pour laquelle elle précise que « la foi doit rester une affaire strictement privée et son expression ne faire l’objet d’aucune provocation ». Quant à la promesse d’une révolution fiscale (…) destinée à éliminer les privilèges et mettre sur pied une politique fiscale et sociale efficace et juste, il est prudent d’en attendre le détail pour se prononcer, le Front National ayant plutôt préconisé dans le passé des solutions libérales. Bref, une série de rappels à l’ordre républicain que l’on serait heureux de retrouver dans les discours des femmes et hommes politiques de tout bord et, en particulier, de celles et ceux de l’opposition actuelle qui seraient bien inspirés de renouveler leurs objectifs et leurs références !

Il est évident que Marine Le Pen a une feuille de route bien précise : elle veut d’abord rassembler le camp frontiste, déserté par quelques brebis égarées, qui ont cédé au charme du candidat UMP en 2007, ensuite, au-delà des frontières du Front National, séduire des électeurs de gauche et de droite, hostiles à l’Europe fédérale et à ses nuisances désastreuses. Pour cette seconde cible, elle dénonce avec force « L’Europe de Bruxelles qui s’est construite en niant ou en contournant la volonté des peuples » ( allusion au résultat du référendum de 2005) et qui impose « le recul des services publics comme la Poste, la fermeture de tribunaux, la fermeture de petits collèges, de maternités, de centres hospitaliers, la désorganisation de l’armée, de l’éducation nationale, la fermeture de consulats à l’étranger, la suppression des directions départementales de l’Etat, la diminution des effectifs de police et de gendarmerie dans un pays qui a connu plus de 1,7 million de vols et près de 500 000 agressions pour la seule année 2009 ». Le bilan ainsi dressé est lourd et vise à convaincre un électorat de salariés au chômage ou menacés d’y sombrer, de petits entrepreneurs ou d’agriculteurs en difficulté avec le marché (soi-disant) libre et non faussée. En une phrase, Marine Le Pen conclut ses attaques contre la construction fédérale : « L’Etat français s’est mis au service de la bureaucratie de Bruxelles qui dévoie la belle idée d’entente européenne pour y substituer un projet technocratique, totalitaire et nuisible à nos libertés ».

Au nom de la démocratie, nul ne peut reprocher à Marine Le Pen de vouloir séduire pour accroitre son audience, mais nous avons grand peine à croire à ce virage à 180°, le Front National ayant habitué les Français à d’autres références que la fidélité aux principes et aux valeurs de la République… Et il ne suffit pas de citer Jaurès comme elle le fait, pour être crédible ! S’il est possible de partager les critiques de Marine Le Pen concernant la construction fédérale de l’Europe et sa colère au sujet de l’effacement de la langue française, l’attachement sans faille à la République pour une majorité de citoyens a d’autres justifications que les siennes… Elles commencent avec la philosophie du siècle des Lumières et se poursuivent avec le Programme du Conseil National de la Résistance. En ce qui concerne l’attribution d’une carte d’identité que les préfectures se plaisent à délivrer à qui la demande, il n’est pas inutile de lui rappeler que la République ne fait aucune distinction entre les « Français de souche », ceux « issus de l’immigration » ou naturalisés de fraîche date ; la République reconnaît comme citoyens à part entière, des hommes et des femmes de toutes les religions, de toutes les couleurs, sans distinction de classe sociale, ou de conviction, dès l’instant que dans le respect des lois, ils restent unis dans un but commun de liberté, d’égalité, de fraternité, de bonheur et de paix, au nom de l’humanisme et de la laïcité !

Alors que Marine Le Pen juge que les principes contenus dans cette devise LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE ne sont rien d’autre que les principes chrétiens sécularisés, nous pensons avec Henri Pena Ruiz (article du 21 janvier 2011 / LE MONDE) que la force émancipatrice du triptyque républicain ne doit rien à « une tradition fondamentalement rétrograde et oppressive », et que les luttes pour l’humanisme et la raison ont été livrées « dans le sang et les larmes, à rebours d’oppressions sacralisées par le christianisme institutionnel ».

Quoiqu’elle puisse faire, dire et penser, Marine Le Pen restera largement tributaire du fond idéologique de son parti, c’est-à-dire du racisme et de l’autoritarisme sans pitié ni respect des hommes et des femmes. La seule réponse au discours de confusion de Marine Le Pen réside dans un projet permettant à la France de rétablir la République dans tous ses principes, tels qu’ils étaient définis dans le Programme du CNR, lui permettant ainsi de retrouver sa souveraineté pleine et entière dans une Europe à structure confédérale, soucieuse de rapprocher les peuples par la culture, dans le respect de leur langue, de leur histoire et de leurs traditions.

Gilbert Legay - membre du Bureau national du Comité Valmy


5 Messages de forum

  • Les habits neufs du Front National
    par Gilbert Legay

    29 mars 2011 11:05, par Gilles Bachelier
    Cette brillante analyse de gilbert Legay sur les habits neufs du Front national recoit ma totale approbation ainsi que celle de tous les gaullistes de gauche ;farouchement attaches aux principes republicains d egalite et de fraternite ,lesquels sont absolument incompatibles avec la stigmatisation de certaines categories de francais dont les musulmans.Rappelons a ce propos la celebre formule du general de Gaulle rapportee par Romain Gary"Le patriotisme, c est l amour des siens,le nationalisme c est la haine des autres peuples"La France de de Gaulle et du CNR,c est une france antifascste ouverte sur le monde, la France antirepublicaine,collaborationniste xenophobe et raciste du marechal Petain ,c est une France recroquevillee sur l hexagone,celle de Marine le Pen.
    • Les habits neufs du Front National
      par Gilbert Legay
      29 mars 2011 15:23, par Mêê Lagom - Vas y Francky
      De toute façon à l’heure du tri sélectif la France est une décharge. A propos d’une Marine Lepen plus rose Bachelot moins provocatrice que son papa, une Marine contre le libéralisme ? : il est à remarquer que celui que "rien n’arrête ni la tempête" : (Mélenchon) fut pro libéral et est pro DSK (désormais). Le Français lambda est donc bien seul condamné à la mixité, au métissage forcé (chanté par Julien D le porteur de Rolex ou encore par Harlem Délire). Le Français lambda en serait presque réduit à hésiter entre Adolphe (droite) et Lénine (gauche), l’ambidextre du Modem ayant échoué , l’UMPS encore une fois ? . Les fils trahis des paysans Français porteur du béret attendent leur extinction à l’ombre des tours de nos 58 réacteurs nucléaires , ces Français de la base besogneuse dévorés par une droite- gauche au service du Nouvel ordre mondial. Si l’égalité entre les peuples doit se faire par la misère… Par ces nuits de printemps au loin sur la mer (pas celle du japon) chantent les sirènes altermondialistes ? Comme chantait Jean : "la femme est l’avenir de l’homme" donc les Français vont voter Marine (j’adorais Thatcher) ? Je suie si nique , je sé .
  • Les habits neufs du Front National
    par Gilbert Legay

    29 mars 2011 17:16, par Jean-Michel Dariosecq

    Ce n’est en effet pas la même chose de juger les politiques sur leurs promesses ou sur les arrières-pensées qu’on leur prête.

    Mais les craintes vis à vis du Front National sont exagérées : Marine Le Pen n’a été lancée par les médias (et les "sondages" de l’institut US Louis Harris) QUE pour être opposée à Strauss-Kahn au 2eme tour de l’élection présidentielle, afin que ce dernier soit élu facilement.

    Exactement comme Ségolène Royal avait été lancée par les mêmes medias, pour se retrouver face à Sarkozy et permettre l’élection de celui-ci. C’est triste à dire, mais les femmes politiques ont l’air de servir d’épouvantails utiles pour légitimer et faire élire les VRAIS candidats du CAC40.

    Quant au programme affiché du FN, favorable au peuple contre les élites, si un parti vraiment "de gauche" l’avait pris à son compte, on ne verrait pas partir des électeurs "de gauche" vers le FN. Les partis "de gauche" sont donc entièrement responsables, au moins de ce transfert de voix.

    Mais ils sont trop occupés à lécher les bottes du PS et à se désister pour lui aux (divers) seconds tours, en échange de quelques places bien au chaud sous les dorures de la République. S’ils sont un jour éjectés par quelques élus locaux du FN, ils n’auront que ce qu’ils méritent.

  • Les habits neufs du Front National
    par Gilbert Legay

    29 mars 2011 22:30, par MERY Arlette
    Un petit Détail , Marine LEPEN n ’est pas son père , même si elle l’adore , ce qui est normal pour une fille . Détail important , c’est une autre génération ! Etant donné ce qu’on nous a servi depuis ces dernières décennies , un mandat étant limité dans le temps , même si il laisse le temps de faire des dégâts , -ce qu ’on vient de constater avec le gouvernement actuel- On peut toujours essayer ! contrairement à ce que disent les autres partis , "ELLE" a un progtramme !...
    • Les habits neufs du Front National
      par Gilbert Legay
      30 mars 2011 10:58, par Gilles Bachelier
      Apres le general de gaulle,si vilipende de son vivant malgre ses qualites exceptionnelles les francais qui s en etaient lasse ont "essaye" successivement Pompidou,giscard d estaing, Mitterrand, Chirac , Sarkozy descendant a chaque fois d un degre dans la decadence et la marche au declin .On en constate actuellement le resultat catastrophique.Certains ,souvent les memes,toujours avec la meme naivete coupable , revent maintenant d essayer Martine Le Pen et son programme fasciste et xenophobe .Ce sera la revanche posthume du marechal Petain et des generaux de l Oas sur de Gaulle et le programme republicain du CNR.Je leur conseille vivement avant de passer a l acte en 2012 de relire soigneusement le remarquable article de Gilbert Legay et de le mediter.Un vieux dicton populaire nous dit que " l habit ne fait pas le moine" Les habits neufs de Marine Le Pen" n en font pas une republicaine.On n a jamais gueri la desesperance sociale par le racisme !

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>