COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Alerte ! Une nouvelle guerre coloniale commence "au nom de la France" en (...)

Alerte ! Une nouvelle guerre coloniale commence "au nom de la France" en Côte d’Ivoire, par Jean LEVY

mardi 5 avril 2011, par Comité Valmy


La France entre en guerre

contre le peuple ivoirien

par Jean LEVY

La France est entréeen guerre à Abidjan, lundi 4 avril, dans la soirée.

Ses forces ont bombardé, "au nom des Nations unies", les positions du Président Laurent Gbagbo. Mardi matin, des tirs à l’arme lourde étaient toujours entendus dans la capitale ivoirienne.

Qu’elle se place sous le signe d’une soit-disante "légalité internationale", ne la rend pas pour autant légitime.

Le prétexte de protéger "la population civile" s’effondre dans les ruines, occasionnées par les missiles et le bombes françaises.

Une intervention militaire directe sur le territoire souverain d’un Etat étranger, constitue une agression inqualifiable

La décision d’engager les forces françaises, en particulier des hélicoptères de combat qui sont entrés en action dans la soirée, a été prise par Nicolas Sarkozy.

Cette intervention a été validée par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, fidèle porte-parole de la Maison Blanche, apportant aux opérations, le soutien militaire de l’ONUCI.

Les hélicoptères ont visé plusieurs cibles dans la métropole ivoirienne, dont la résidence de Laurent Gbagbo dans le quartier de Cocody, le palais présidentiel, situé dans le quartier du Plateau, le camp militaire d’Agban, à Adjamé. L’armée française a également tiré des missiles sur un dépôt de munitions. La résidence de Laurent Gbagbo serait tombée entre les mains des partisans d’Alassane Ouattara, selon les partisans de celui-ci.

Après l’intervention militaire française en Libye (et en Afghanistan), notre pays est engagé dans une nouvelle guerre. Certains qualifient de "civile", alors que les assaillants, les forces d’Alassane Ouattara, le "président désigné" par la France et les Etats-Unis, ont déclanché l’offensive militaire contre le président Laurent Bagbo,sur ordre de l’Occident.

La France coloniale, la "françafrique", toujours aux côtés de l’Oncle Sam, sème la mort sur ses anciens territoires, pour imposer à nouveau son pouvoir économique en Afrique de l’Ouest.

C’est intolérable.

Le peuple français ne doit pas permettre cette nouvelle guerre, menée en son nom, celle des "blancs", pour sauvegarder ou étendre des intérêts privés. Le fait que la France mobilise pour son compte des troupes noires, celles d’Alassane Ouattara, comme sa nouvelle "Légion étrangère", ne peut tromper personne.

Il faut que les Français se lèvent et disent

NON à cette guerre menée au nom de la France,

NON à la politique coloniale de Nicolas Sarkozy.

OUI, au retrait total de toutes les forces françaises d’Afrique

Le peuple français doit se rassembler pour apporter sa solidarité et son soutien au peuple ivoirien agressé.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>