COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Gaza, la Histadrout et la CGT Par Jean-Pierre Page, ancien responsable (...)

Gaza, la Histadrout et la CGT Par Jean-Pierre Page, ancien responsable du département international de la CGT

mercredi 7 janvier 2009, par Comité Valmy

Alors que partout en France la base de la CGT soutient le peuple palestinien et manifeste pour que cesse le massacre israélien à Gaza, le silence percutant de Bernard Thibaut doit être entendu et analysé, sa signification capitularde soulignée. Nous relayons donc volontiers cette prise de position de Jean Pierre Page. ( p.le Comité Valmy, CB ancien militant de la CGT )

Chers camarades,

Le massacre, le génocide auquel se livre Israel dans la bande de Gaza est révoltant , il suscite une profonde émotion, et plus encore de la colère ! Dans le monde entier , on se mobilise , on manifeste , contre l’ignominie sioniste, l’arrogance,le cynisme des dirigeants israéliens, leurs mensonges éhontés ! On proteste à l’égard de la complicité des puissances occidentales , celle des Etats Unis d’abord qui apporte un soutien militaire , politique et financier à cette nouvelle barbarie commise contre le peuple héros de Palestine, vis à vis de l’union Européenne ensuite qui veut faire d’Israel non seulement un partenaire privilégié mais un quasi membre de ses institutions , ou encore contre la lâcheté et les pouvoirs corrompus de certains pays arabes et la paralysie organisé de l’ONU . Partout la solidarité à la résistance du peuple palestinien ne cesse de s’élargir !

Dans ce contexte , est consternant , le positionnement des organisations syndicales ! Totalement à l’encontre de tous les principes de solidarité et de soutien traditionnel du mouvement syndical au Peuple palestinien . Certaines déclarations de circonstance vont jusqu’à renvoyer les bourreaux et les victimes dos à dos, les silences , l’inaction et de fait l’alignement déclaré sur ceux qui ne pensent qu’a châtier et punir un peuple résistant n’ont ainsi jamais été si évidente. Si l’on consulte les sites de la CES et de la CSI c’est accablant, si l’on va sur celui de la CGT , on ne trouve rien depuis le 27 décembre alors que les massacres prennent chaque jour un caractère plus tragique. Visiblement les enfants , les femmes , les populations civiles que l’on assassine par centaines , les milliers de blessés, les destructions de toutes sortes n’ont pas à ce jour provoqués l’indignation de Bernard Thibaut, ou d’autres !

Cette position est complètement inspiré par l’alignement sur les positions de la CES ou encore celles de la Confédération Syndicale internationale. Pourtant il est des pays ou des régions du Monde ou les mêmes savent faire preuve d’un activisme sans limites. Il suffit de rappeler certains événements comme en Chine par exemple pour mesurer que ces organisations ont le sens du poids et de la mesure ! Cette dépendance de jugement et d’action est lourde de conséquences pour les travailleurs ! Si elles ne sont pas nouvelles de la part de la CSI(ex CISL)et de la CES , il en va autrement de la CGT. L’ attitude de sa direction est d’ailleurs contredite par l’engagement de ses militants dans les manifestations ces derniers jours .On voit ainsi au travers de ces événements tragiques à quoi aboutissent les choix internationaux de l’équipe dirigeante de la CGT sinon à ce silence complice

On ne s’étonnera donc point en sachant que la CSI , la CES mais aussi la CGT entretiennent les meilleurs relations du monde avec la Histadrout, ce vieil affilié de la CISL, censé représenter les travailleurs en Israel et dont la connivence avec les autorités sionistes et la corruption sont bien connus. Faut il rappeler qu’il y a peut l’ancien secrétaire général de la Histadrout Amir Peretz devenu par la suite Ministre de la défense d’Israel avait vu son armée battre en retraite devant la résistance du Peuple Libanais. Bien évidemment on risque d’attendre longtemps la moindre déclaration de la Histadrout condamnant les crimes du gouvernement Isarelien auquel participe le parti travailliste dont la Histadrout est la courroie de transmission . Hypocritement la CGT, la CES, la CSI se taisent et pour cause ! On aurait du mal à trouver dans leur déclaration la moindre interpellation de ce partenaire par ailleurs membre actif de la CSI !

Par conséquent il faut exiger dans les rangs de la CGT et dans tout le mouvement syndical que monte l’exigence de rupture et de condamnation de toutes relations avec la Histadrout , cette institution sioniste complice des massacreurs de Tsahal !!!!

En solidarité,


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>