COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Stéphane Hessel : « un véritable crime contre l’humanité » à Gaza

Stéphane Hessel : « un véritable crime contre l’humanité » à Gaza

Publication originale SwissInfo (audio), transcription Contre Info

jeudi 8 janvier 2009, par Comité Valmy


L’Ambassadeur de France Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté, comdamne vivement le comportement d’Israël à Gaza et appelle au retour à la table de négociation pour mettre en place la seule solution à ses yeux, celle des deux Etats « rendue de plus en plus difficile, au fur et à mesure que s’accumulent de part et d’autre, soit le mépris et l’humiliation, soit la haine. » Il faut que cette accumulation cesse le plus vite possible, dit-il et alors, « au nom de ce que l’histoire nous a appris sur la possibilité du pardon, [...] il faut avoir hâte que cette possibilité de pardon et de solidarité dans un Proche-Orient pacifique puisse être rétablie. »

Stéphane Hessel s’entretient avec Swiss Info, 5 janvier 2009

Stéphane Hessel : En réalité, le mot qui s’applique - qui devrait s’appliquer - est celui de crime de guerre et même de crime contre l’humanité. Mais il faut prononcer ce mot avec précaution, surtout lorsqu’on est à Genève, le lieu où siège un haut commissaire pour les Droits de l’Homme, qui peut avoir là-dessus une opinion importante.

Pour ma part, ayant été à Gaza, ayant vu les camps de réfugiés avec des milliers d’enfants, la façon dont ils sont bombardés m’apparaît comme un véritable crime contre l’humanité.

Ce terme, vous osez le prononcer ? C’est la disproportion qui vous choque, entre les roquettes palestiniennes et une offensive terrestre massive ?

C’est l’ensemble du comportement. C’est naturellement la disproportion, vous avez raison de le souligner...Une terre densément peuplée, la plus dense du monde probablement, sur laquelle on frappe avec des instruments militaires qui ne peuvent pas faire la différence entre les militaires et les civils. D’ailleurs il n’y a pas de militaires, il n’y a que des civils à Gaza - des militants peut-être, mais sûrement pas une armée.

Donc c’est une armée, l’une des plus puissantes du monde, qui s’attaque à une population qui n’a vraiment pas de défense. Ca, c’est typiquement un crime de guerre.

A quoi peut aboutir cette offensive ?

C’est le plus grave. On a bien l’impression que une fois de plus des militaires essayent de mettre un terme à l’activité de guérilla. Nous avons vu que dans tous les cas de figure récents dans le monde, que ce soit le Vietnam, la Tchétchénie ou quoique ce soit d’autre, il n’y a pas de solution militaire. La solution c’est la négociation.

Ce qui se passe en ce moment au Caire est extrêmement important. Il faudrait que les dirigeants israéliens se rendent compte qu’à ne pas accepter une négociation et un cessez-le-feu, et une négociation pour la paix, ils font un tort immense à leur pays, et aussi à leur armée. Tsahal avait la réputation d’être une armée honorable. Elle ne l’est plus lorsqu’elle frappe sur des gens sans défense.

C’est également le spectre de l’échec en 2006 au Liban qui revient, et pourtant de nombreuses résolutions depuis de nombreuses années, ont été prises notamment au Conseil de Sécurité de l’ONU, mais jamais appliquées pour quelles raisons selon vous ?

Parce que l’Etat d’Israël, depuis des décennies, a réussi à berner sa population. A faire croire à sa population que l’Etat était en danger, que sa sécurité était à chaque instant menacée, et que pour cela il ne fallait ne tenir aucun compte de ce que pense la communauté mondiale, et s’assurer en tout cas de l’appui de l’Etat évidemment le plus puissant à l’heure actuelle, les Etats-Unis. Nous ne pouvons qu’avoir un espoir, c’est qu’avec l’arrivée au pouvoir de Barack Obama, les Etats-Unis cesseront d’apporter un soutien inconditionnel et dramatique à un Etat qui continue à violer les résolutions internationales.

Mais le choix de la violence, [provient du fait] que la blessure de la seconde guerre mondiale et de la Shoah n’est pas refermé...

Oui, c’est évidemment ce qui permet à un gouvernement qui lui n’a plus rien à voir avec cette Shoah, et qui n’est plus composé de victimes potentielles de cette Shoah... que ce gouvernement puisse s’appuyer sur ce souvenir dramatique, auquel nous sommes tous extraordinairement sensibles, moi tout le premier. C’est l’horreur, absolue commise par les nazis. Mas cela ne doit pas permettre à un Etat d’Israël, actuellement le plus puissant de la région, de violer impunément toutes les règles internationales.

Vous êtes très sévère avec l’Etat d’Israël, Stéphane Hessel... Jusqu’à maintenant le chemin vers la paix c’était deux Etats côte à côte, un Etat Palestinien et un Etat Israélien. Est-ce encore possible, ce partenariat avec les Palestiniens ?

C’est la seule solution. Elle est rendue de plus en plus difficile, au fur et à mesure que s’accumulent de part et d’autre, soit le mépris et l’humiliation, soit la haine. Il faut que cette accumulation cesse le plus vite possible, et alors, au nom de ce que l’histoire nous a appris sur la possibilité du pardon - nous l’avons éprouvé, nous européens, et dans d’autres pays, en Afrique du Sud aussi - il faut avoir hâte que cette possibilité de pardon et de solidarité dans un Proche-Orient pacifique puisse être rétablie.

Stéphane Hessel est un diplomate, ambassadeur, ancien résistant et déporté français, qui a notamment participé à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948.


9 Messages de forum

  • Stéphane Hessel est comme beaucoup de nos politiciens veules, couards et irresponsables devant les musulmans.... il n’a rien compris. Personne n’en parle, mais la source du problème c’est l’islam,idéologie moyenageuse, liberticide , criminogène , pernicieuse et dangereuse. Mais pour bien comprendre il ne faut pas écouter les balivernes mensongères des musulmans (inventeur de la Takkia ou l’art du mensonge et de la dissumulation), il faut faire l’effort de lire soi-même le coran, ce livre infame où il est demandé aux musulmans plusieurs fois comme un leitmotiv de tuer tous les juifs.... ! Et là on a tout compris.. ! Et c’est bien ce qu’essaye de faire le Hamas.

    Les habitants de Gaza ont voté librement pour ce que le monde entier considérait comme des terroristes, les islamistes du Hamas qui veulent rayer Israel de la carte du monde. Qu’ils ne viennent pas maintenant se plaindre .. désolé , ils l’ont cherché et ils faut qu’ils assument maintenant. A force de tirer la queue du chat..il griffe.. !

    • @ JYM Donc selon vous un enfant est responsable du choix d’un adulte, et il doit en payé de ça vie, ce faire massacré de la façon la plus lâche la plus ignoble (bombes aux phosphates, à l’uranium appauvri, etc...),vous n’êtes pas plus "humain" que les nazis, honte sur vous et vos semblables, si la terre pouvait s’exprimer elle vous maudirait !!!!

      IMAGES DU MASSACRES A GAZA

      http://fr.youtube.com/watch ?v=fSBg-V0L8l4

      Voir en ligne : images du massacre a GAZA

    • Roland Dumas : « Sarkozy est le complice d’Israël » par Mecanopolis Au micro de Marie-Jo Sader, il a dénoncé la politique française au Proche-Orient, affirmant que « Nicolas Sarkozy et Hosni Moubarak ont manœuvré avec leurs va-et-vient pour laisser le temps à l’armée israélienne de commettre le nettoyage humain à Gaza. C’est une terrible catastrophe quand on voit les résultats des massacres intervenus (...) sans qu’il y a une révolte autre que verbale (...). Des gens qui ne voulaient absolument pas arrêter le conflit immédiatement et qui laissaient le temps à Israël de faire son massacre (...). L’attitude de Monsieur Moubarak avec son complice, le président de la République française consiste à laisser le temps de la discussion, par des allers-retours, à l’armée israélienne de faire son travail, comme elle a l’habitude de le faire tous les deux ou trois ans, c’est-à-dire le nettoyage ethnique et inadmissible, je trouve que c’est amuser la galerie pour rien (...). La diplomatie est complice de l’administration américaine et de l’administration égyptienne... ». LE PROBLEME CE N’EST LA L’ISLAM MAIS LE SIONISME !!!!!!

      Voir en ligne : sources

    • Michel Collon, spécialiste des conflits, répond aux questions « provocantes » de l’hebdomadaire belge Solidaire. Interview : Julien Versteegh

      La crise économique et les soucis quotidiens occupent les esprits et Gaza passe peut-être en second plan dans le quotidien des travailleurs. Pourquoi ? Michel Collon. Coluche disait « On ne peut pas dire la vérité à la télé, il y a trop de gens qui regardent ». La question à poser à la population belge est : pensez-vous être bien informés ? Croyez-vous que dans une région comme le Moyen-Orient avec toute la richesse du pétrole, on va vous dire la vérité ? Les médias et l’école cachent soigneusement comment Israël s’est imposé. Imaginez ceci... Vous Belges, vivant et travaillant ici depuis des générations, tout d’un coup, des gens débarquent : « Nos ancêtres vivaient ici il y a deux mille ans, notre Dieu a dit que cette Terre nous appartient, allez ouste, dehors ! » Vous devez quitter votre maison, vos champs, vos richesses et aller vivre dans des tentes. D’abord, les envahisseurs prennent Bruxelles, Anvers, le Hainaut. Un peu plus tard, Liège et la Flandre occidentale. Ils bloquent toutes les routes avec un grand mur. Et finalement, vous vous retrouvez tous parqués autour d’Ostende et au fond des Ardennes. Dans des conditions de vie misérables. En plus, on vous traite de menteurs, de violents, de terroristes. Eh bien, remplacez Ostende par Gaza, et les Ardennes, par la Cisjordanie, vous avez exactement ce qu’a fait Israël ! A propos de désinformation, les Belges ont quand même eu un fameux avertissement, non ? La RTBF a réussi à leur faire croire que la Belgique avait disparu en une soirée. Alors, prudence ! Dans les années 80, au Nicaragua, un gouvernement de gauche voulait éliminer la pauvreté et résister aux États-Unis. Le Nicaragua a été attaqué par des terroristes financés par la CIA, et diabolisé par les médias. Les sandinistes ont été chassés et le pays est retourné à la misère. Un prêtre nicaraguayen, alors ministre de la culture, disait : « Quand je vois ce que les médias racontent sur mon pays que je connais bien, je me dis que je ne dois rien croire de ce qu’ils racontent sur les pays que je ne connais pas ». Le grand problème, des Belges, des Français, des Européens sur le conflit israélo-palestinien c’est qu’ils sont désinformés. Avec quelques rares exceptions, la télé se met du côté d’Israël. Ces derniers jours, elle a fini par montrer les crimes d’Israël. Mais tant qu’on le présente comme “ripostant à des roquettes”, on justifie le colonialisme.

      Voir en ligne : Interview intégrale ici

    • JYM, votre commentaire pue la haine et l’islamophobie ! vous devriez avoir honte de vous exprimer ainsi ! de dire que c’est bien fait pour les palestiniens, c’est écœurant !! votre rhétorique est celle d’un nazi ! et puis l’islam et le coran n’ont rien à voir là dedans, ce sont bien des pseudo Juifs qui ont massacré des musulmans ET des chrétiens ! et évidemment si on lit le coran avec l’intention d’y trouver du mal, on ne peut qu’y voir du mal ! ce sont des gens comme vous qui font honte à l’humanité et qui espère répandre la haine et la violence gratuite par leurs mots ! je souhaite qu’un jour, vous puissiez voir par vous-mêmes ce que subissent les civils en Palestine mais je doute même que cela éveille en vous un soupçon de compassion car il faut avoir un cœur pour ça ! merci à Stéphane Hessel pour ce témoignage courageux et réaliste !
    • ça se voit que vous lisez ... Je parie que quelqu’un d’acharné comme vous n’a jamais mis la main sur un coran pour en savoir le contenu, et je vous défie !

      Mais ne vous vous n’êtes jamais dit que les palestiniens veulent récupérer leur terre volée, ou ça aussi vous l’ignorez ... Mais vous savez Israel est en train de creuser sa tombe et le jour venue personne n’aura pitié de ce bourreau.

  • Si vous voulez continuer à entretenir un foyer de guerre au proche orient, le mieux effectivement est de continuer à vouloir maintenir un état théocratique, fascisant sur la terre de Palestine, volée à ses occupants légitime.

    Le cabinet britannique néo-colonialiste et l’oligarchie anglo-hollando-USraélienne vont certainement vous appuyer !

    La seule solution viable et ayant un avenir pérenne est celle de l’établissement de la république de Palestine laïque dans laquelle, comme avant cette tagédie de plus de 60 ans organisée par les puissances coloniales, tous les palestiniens porront vivre dans le respect de leurs particularités.

    Cela sous-entend bien sûr, l’éradication du nazi-sionisme et la cessation des influences colonialistes occidentales sur cette terre !

    • Pas d’oubli pour Gaza

      Vous pouvez courir, presse et Média, Avec vos manœuvres sous contrats, Par le foot, la culture du doute, Car, il n y’aura pas d’oubli, ni de répit, Pour les enfants de Gaza, Il n’y aura pas d’oubli pour Treblinka, Pour les victimes d’Hiroshima, De Sabra et Chatila. Il n’y aura pas d’oubli pour Sétif, Pour la Bosnie, les ghettos juifs. Il n’y aura pas d’oubli pour Dir Yassine, Pour les goulags de Staline, Et pour Jenin en Palestine. Il n’y aura pas d’oubli pour le lynchage, Pour l’ethnocide et les carnages, D’un capitalisme sauvage, Qui vient droit du moyen âge. Il n’y aura pas d’oubli pour les Mayas, Les nez percés et les Incas, Il n’y aura pas d’oubli mes amis, Barricadés et insoumis, A toutes les formes de violences, Les guillotines et les potences, Et résisterons en permanence, Dans la colère du silence, Et resterons debout dans la rue, A débouter touts les abus, A défier balles et obus, Et tout ce qui blesse ou tue. En citoyens murs et crédibles, Témoins d’une ère pénible, Gardiens de la sagesse des hommes, Dont la mémoire reste vivante, Et sa lumière illuminante, Effective et palpitante. Et cette fois c’est bien fini, Ou plutôt bien commencé, Il n’y aura plus d’oubli, Pour les enfants de Gaza, Pour que le mal soit maudit Et la sagesse vaincra.

      Lihidheb mohsen Eco artiste Zarzis Tunisie, 20.01.09

      Voir en ligne : Pas d’oubli pour Gaza

      • Gaza, plus jamais ça

        J’ai peur, j’ai peur, je le sens, Dans mes tripes, dans mon sang, Dans mon esprit, un frisson, De désarroi, des tourments.

        J’ai peur pour touts les enfants, Les innocents, petits et grands, Arméniens, romains, afghans, Africains noirs, Africains blancs.

        J’ai peur de la folie du Juif, Du taliban trop impulsif, Des théocrates inquisiteurs, Des technocrates fusilleurs.

        J’ai peur des foules hystériques, Des décideurs froids et cyniques, Des arguments confectionnés, Dans les églises et les mosquées.

        J’ai peur des lavages de cerveaux, Par les écoles et les journaux, Quand seule la haine prévaut Et l’homme devient un robot.

        Y a-t-il une chance pour s’en sortir, Désamorcer, déconstruire, Cette terrible violence En perpétuelle croissance.

        Par convertir toute religion, Et transformer les politiques, En amour, paix et passion, Pour Dieu, le juste et l’unique !!

        Lihidheb mohsen Eco artiste Zarzis Tunisie 08.02.09

        Voir en ligne : Gaza, plus jamais ça


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette