COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > CENTRE DE RECHERCHE STRATÉGIQUE ET SÉCURITAIRE À ALGER Deux généraux (...)

CENTRE DE RECHERCHE STRATÉGIQUE ET SÉCURITAIRE À ALGER
Deux généraux décryptent la crise libyenne
par Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE

jeudi 28 avril 2011, par Comité Valmy


Les Occidentaux possèdent un logiciel qu’ils appliquent aux Arabes : nous vous détruisons pour vous reconstruire.

« Le rôle de l’armée US dans la prise de décision politique » a fait, avant-hier, au siège du Centre de recherche stratégique et sécuritaire (Crss), à Ben Aknoun, l’objet d’une conférence-débat animée par le colonel à la retraite, Hadj Bendoukha. S’exprimant sans détour, il a soutenu que la position de l’Algérie à l’égard du présent conflit en Libye est mal défendue. Estimant que l’intervention de la coalition en Libye sous couvert de la résolution 1973 des Nations unies est inadmissible, l’ex-officier de l’ANP a soutenu qu’une telle « aventure » menace grandement la sécurité de la région.

Devant une assistance, composée essentiellement d’ex-diplomates, ex-militaires et chercheurs, l’ex-officier a soutenu que « le plus important à la lumière du conflit libyen est sans nul doute, le fait d’éclairer l’opinion nationale en lui expliquant les enjeux avoués et inavoués, liés au conflit libyen ». Abdelkrim Ghrieb, ex-ambassadeur d’Algérie au Mali a, quant à lui, fait savoir qu’aujourd’hui « il est plus que nécessaire de convaincre l’opinion nationale et lui expliquer la démarche incluant les intérêts suprêmes du pays ». Décortiquant la question du conflit libyen en matière de retombées et dommages collatéraux, qu’ils soient internes ou externes, le général-major à la retraite, Abdelaziz Medjahed a soulevé des questions qui demeurent toutefois, sans réponse, en l’occurrence : « Qu’on me fasse comprendre comment des manifestants se sont retrouvés avec des chars ? ».

Le général-major Medjahed a précisé que la cohésion de défense du peuple libyen est désormais, vulnérable. Selon lui, « il y a une partie du peuple libyen qui veut que l’Otan aille plus loin dans son intervention. Elle demande indirectement une intervention terrestre, d’une part, et, de l’autre, une autre partie du peuple, qui par intérêt ou par nationalisme, refuse l’intervention de la coalition et de l’Otan ».

Par ailleurs, le général Abdelaziz Medjahed a affirmé que l’on assiste à « l’Afghanisation » du conflit libyen. Et de conclure : « Le Monde arabe en général ne peut disposer d’une autonomie de défense stratégique car sa sécurité relève de son intégration dans des cercles de défense externes ».

A ce propos, le général-major a souligné, qu’aujourd’hui, « le Maghreb assiste au retour des ex-entreprises coloniales, prétendant émanciper les peuples ». « Dans le temps, les Occidentaux nous disaient qu’ils nous occupaient car ils voulaient nous civiliser. Aujourd’hui, ils nous détruisent sous prétexte qu’ils veulent nous libérer des dictatures. » Et de poursuivre : « Les Occidentaux possèdent un logiciel qu’ils appliquent aux Arabes : nous vous détruisons pour vous reconstruire. »

Dans le même sillage, le général-major a ajouté qu’un officiel US avait annoncé devant des journalistes en 2007 que « les Américains avaient orchestré un plan dès 2001 avec pour finalité l’imposition de leur tutelle et leur domination sur 7 pays : l’Irak, la Syrie, le Liban, la Somalie, le Soudan, la Libye et l’Iran ». Une analyse partagée par le colonel à la retraite, Hadj Bendoukha, indiquant que l’armée américaine a souvent déployé, dans le cadre de son fonctionnement, 65 à 75% de l’effectif militaire en dehors des frontières des Etats-Unis. Abondant dans le même sens, pour le général à la retraite, Noureddine Amrani, ces chiffres constituent un signe fort du caractère de belligérance américaine. Pour ce faire, il a signalé que sur les 12.800 étrangers qui travaillent au département de la Défense US, il se trouve, a-t-il dit qu’il y a 5000 Maghrébins qui ont été recrutés après le 11 Septembre pour décrypter des conversations.

Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE

27 Avril 2011


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>