COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > URSS : LES CAUSES ET LES CONSEQUENCES DE L’AGRESSION ALLEMANDE par Jean (...)

URSS : LES CAUSES ET LES CONSEQUENCES DE L’AGRESSION ALLEMANDE par Jean Lévy

jeudi 23 juin 2011, par Comité Valmy


22 juin 1941 : il y a 70 ans, l’impérialisme allemand tentait de s’accaparer un empire colonial sur les territoires de l’Union soviétique.

par Jean LEVY

L’agression nazie contre l’Union soviétique est d’une autre nature que la guerre menée à l’Ouest, contre les puissances occidentales.

Face à ces dernières, l’Allemagne était en conflit de concurrence, entre Etats capitalistes.

A l’Est, il s’agissait pour Hitler et les forces économiques qui l’avaient porté au pouvoir, de s’approprier de vastes et riches territoires, et de se créer un immense empire colonial continental, de peuplement germanique.

La domination des mers par les anglo-saxons interdisait tout espoir pour l’Allemagne de s’installer durablement au-delà des océans. Aussi, la bestialité et la terreur avec laquelle la Wehrmacht (et pas seulement les SS), a opéré dans l’ensemble de l’URSS, faisait partie d’un plan préconçu vis-à-vis d’une population qualifiée de "sous-hommes", les slaves et les communautés juives, destinée à devenir, pour les premiers, et pour un temps, les esclaves du Grand Reich, et pour les seconds, promis à l’anéantissement immédiat.

Les colons allemands devaient peupler les riches terres d’Ukraine et de Russie pour en faire le prolongement du territoire allemand. La guerre à l’Est s’est donc déroulée avec les mêmes méthodes terroristes utilisées en Amérique indienne et en Afrique par les colonialistes occidentaux.

Hitler s’est d’ailleurs souvent référé aux discours raciaux tenus, en particulier par les dirigeants des Etats-Unis, jusqu’après la Première guerre mondiale, pour justifier la violence utilisée, depuis plus d’un siècle, contre les indiens et le peuple noir américain.

Mais l’Allemagne s’est cassée les dents, face à l’Armée rouge et aux peuples soviétiques dans leur ensemble. C’est grâce à la défaite allemande sur le front russe, illustrée par la bataille de Stalingrad, qu’été rendu possible le Propaganda Abteilung débarquement à l’Ouest, en Normandie, le 6 juin 44.

Cependant, le coût humain de l’Opération Barbarossa s’est élevé à plus de vingt millions de morts, civils et de militaires, parmi la population de l’URSS, funeste bilan qui a pesé durant des décennies sur l’avenir de l’Union soviétique.

Tous ces faits restent cachés aux Français.

Et la nouvelle « Propaganda Abteilung »* vise à faire croire à notre peuple qu’il doit sa libération "aux Américains", du fait de la supériorité du système politique,économique et social des Etats-Unis.

Et d’oser, aujourd’hui, assimiler le communisme au nazisme, que le capitalisme international avait mis en selle !

Il faut dénoncer, sans cesse, cette infamie, en ce 22 juin, soixante-dix ans après le début de la plus grande bataille de l’histoire, qui a permis à la France , grâce à son issue victorieuse, de recouvrer son indépendance et sa souveraineté.

NOTE

* "Propaganda Abteilung" : nom du service allemand de propagande en France occupée

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-22-juin-1941-il-y-a-70-ans-l-imperialisme-allemand-tentait-de-s-accaparer-un-empire-colonial-sur-77451585.html

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>