COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Jacques Verges et Roland Dumas confirment qu’ils entendent porter plainte (...)

Sources principales : http://reveilcommuniste.over-blog.fr/ et El Diablo

Jacques Verges et Roland Dumas confirment qu’ils entendent porter plainte contre Nicolas Sarkozy pour crimes de guerre et contre l’humanité envers le peuple libyen.

vendredi 8 juillet 2011, par Comité Valmy


Jacques Vergès et l’ancien ministre des Affaires étrangères Roland Dumas, ont confirmé jeudi lors d’une conférence de presse tenue à l’AGECA à Paris, leur intention de porter plainte contre le président Nicolas Sarkozy, qu’ils accusent de crimes de guerre et crimes contre l’humanité" pour le bombardement de populations civiles en Libye.

Compte rendu de l’animateur de « Réveil communiste », substance des interventions.

Conférenciers :

Maître Jacques VERGES, avocat français.. Maître Roland DUMAS, avocat français. Monsieur Komnen BECIROVIC, journaliste et écrivain serbe. Monsieur Mavinga TSAFUNENGA, écrivain et chercheur congolais (Congo-Kinshasa). Robert CHARVIN, professeur et universitaire français

Organisateur de la conférence de presse :

association MOUVEMENT NGAMBO NA NGAMBO-JOURNALISTES CONGOLAIS EN EUROPE.

Modérateur : le journaliste Lilo Miango, président de cette association fondée le 7 février 1981 à Lausanne.

Il y a avait environ 60 participants, dont de nombreux journalistes de medias du Sud, en plus de la tribune et des organisateurs, ce qui est un exploit pour une manifestation organisée en 48 heures. Le modérateur a tenu aussi a souligné que Khadafi était un des dirigeants africain les plus respectés dans la diaspora.

Robert Charvin a rappelé que la guerre actuelle fomentée en Libye aboutit à la ruine de tous les principes du droit international, dont le premier est le respect de la souveraineté nationale. La résolution du CS de l’ONU a été élaborée hâtivement, sans que les faits reprochés pour justifier l’intervention ait été bien établis. Il a renvoyé le gouvernement français à sa position de 1979, où il avait condamné l’intervention du Viet Nam contre les Khmers Rouges en arguant du fait que si on s’autorisait de telles interventions dans les politiques intérieures d’États souverains, ce serait la ruine de tout ordre international. Enfin il semble bien que la rebellion libyenne ait été préparée par les services occidentaux depuis octobre 2010.

Mavinga Tsafuninga, chercheur et écrivain congolais s’est indigné qu’on tue des civils pour protéger prétendument d’autres civils et se faisant porte-parole de la diaspora africaine a réclamé une solution africaine à la crise déchirant la Libye. Il a mis en doute l’objectivité du TPI qui semble ne s’intéresser qu’à des africains, tout en négligeant d’enquêter sur l’holocauste congolais qui a causé des millions de morts depuis 20 ans dans ce pays. Il a renvoyé dos à dos la folie de justice des terroristes fanatiques et ignorants et la justice de folie des colonialistes endurcis qui s’abattent sur l’Afrique sous prétexte de civilisation.

Komnen Becirovic a rappelé les exactions innombrables que l’agression de l’OTAN contre son pays, la Serbie, en 1999 avait couvertes, et affirmé la solidarité profonde des Serbes avec la Libye confrontée au même type d‘agression brutale et hypocrite. Roland Dumas a dénoncé la mise en œuvre répétée d’un schéma de déstabilisation de pays souverains dont il situe l’origine au Pentagone plutôt qu’à la présidence américaine, qui commence par une campagne de presse sur les droits de l’homme ou un thème s’y rapprochant, qui est relayée à l’ONU, et qui se termine par une intervention militaire de l’OTAN. Loin de disparaître avec la fin du pacte de Varsovie, comme il avait été convenu avec les Soviétiques, cette alliance s’étend et son théâtre d’opération est devenu mondial. Elle a mené 4 guerres majeures en 12 ans, et elle pourrait nous entrainer à terme dans une guerre mondiale américaine-occidentale d’agression. Il a aussi dénoncé dans la politique de Sarkozy au service de l’OTAN un reniement de la politique gaulliste et une aliénation des intérêts nationaux de notre pays.

Enfin Jacques Vergès a dénoncé l’inhumanité des bombardements et le scandale des tentatives d’assassinat ciblé visant Kadhafi, et atteignant sa famille. Il a rappelé la décision prise conjointement avec Roland Dumas de poursuivre le président en justice pour crime contre l’humanité, en s’appuyant sur le fait que la France a signé des traités qui annulent l’immunité présidentielle dans ce cas précis. La présidence n’a pas osé commenter pour le moment. Citant le cas ivoirien, il a montré le caractère unilatéral et néocolonial des interventions françaises en Afrique. Enfin pour lui les fomenteurs de guerre sont des brigands, des voyous et des assassins, mais sont beaucoup plus faibles qu’ils paraissent, l’opinion finissant toujours par ouvrir les yeux malgré mensonges et propagande. Chez le président français, qui aurait ordonné à l’armée de vaincre avant les festivités 14 juillet, le mépris des intérêts de la France et le cynisme colonial se mêlent à la bêtise d’un nain politique.

En conclusion je note que deux points très importants sont ressortis de ces interventions :

L’Occident se livre en tentant de détourner les aspirations des peuples à la démocratie à une entreprise de reconquête coloniale, et pas seulement en Libye.

La ruine du droit international crée une situation mondiale extrêmement dangereuse, où le pire, la guerre mondiale, se rapproche de nous.

Nous, communistes, membres du PCF, anciens membres ou sans parti nous devons nous battre avec détermination sur ces deux fronts, contre le retour du colonialisme et pour la paix. G Q


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>