COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Libye : le Parti Socialiste s’aligne sur Sarkozy Assemblée Nationale : (...)

Libye : le Parti Socialiste s’aligne sur Sarkozy
Assemblée Nationale : honneur aux 27 députés qui ont dit non !

jeudi 14 juillet 2011, par Comité Valmy


Voir en ligne : Lien vers le communiqué du PS

Colonialisme. Sous la conduite du gouvernement socialiste de Guy Mollet, le vote des « pouvoirs spéciaux », le 12 mars 1956, a envoyé le contingent en Algérie. 55 ans plus tard, les camarades socialistes persistent et signent. CB


Avec peu de surprise, le Bureau National du Parti Socialiste vient d’annoncer qu’il voterait la poursuite de la guerre en Libye lors du vote prévu à l’Assemblée nationale le 12 juillet prochain.

Plus que la position elle-même, c’est le coté lénifiant de l’argumentation qui la justifie qui ne lasse pas d’inquiéter sur l’état du Parti Socialiste à un an des élections présidentielles.

On y retrouve tous les messages de la propagande officielle sur le mandat de l’ONU, sur une intervention militaire nécessaire, censée assurer la protection des civils, etc …

Par contre, aucune question sur la situation elle-même, sur le terrain comme au plan diplomatique :

- Quid des demandes incessantes de l’Union Africaine, de la Chine, de la Russie comme de la plupart des pays du monde, y compris maintenant de l’Italie, de cesser les bombardements de l’OTAN pour laisser la place à une solution politique ?

- Quid des dissensions de plus en plus fortes au sein de l’OTAN comme de l’Union Européenne sur la position belliciste de la France ?

- Quid de l’objectif de renverser Kadhafi, qui est maintenant l’objectif officiel de la France et dont Alain Juppé lui-même a déclaré qu’il sortait du cadre de la résolution 1973 ?

- Quid de l’alignement de plus en plus visible de la France sur les USA ?

- Quid du rejet de plus en plus grand de la France, de plus en plus taxée de colonialisme, par les pays africains et en particuliers leur jeunesse ?

- Quid de l’enlisement sur le terrain et du gouffre financier à 1,2M€ par jours ?

- Quid de la présence de militaires français au sol prenant déjà part aux opérations ?

- Quid de l’intérêt de la France et des français dans cette aventure ?

Aucune de ces questions, ni aucune autre, n’est posée par le PS alors que les citoyens et contribuables français mériteraient d’avoir un minimum d’éclaircissements sur les objectifs et le retour attendu pour eux et pour la France de cette intervention.

En lisant le communique du Bureau National, on a l’impression que les responsables du PS ont vécus enfermés au fond d’une cave depuis des semaines. Il est vrai que tant l’affaire DSK que les jeux de subtile tactique interne pour les primaires les ont beaucoup occupés.

Peut être d’ici 2017 auront ils le temps de s’occuper des français….

En attendant, Sarkozy a peu de soucis à se faire, même s’il perd aux élections de 2012 et laisse la place au candidat PS, c’est la même politique qui continuera d’être mise en oeuvre. D’ailleurs Manuel Walls, une des étoiles montantes du PS vient de l’annoncer : “il ne faut pas revenir à la retraite à 60 ans”. Mais c’est un autre sujet.

Alors qu’aux Etats-Unis, les représentants des citoyens américains mènent un véritable débat depuis plusieurs semaines sur cette intervention, débat qui vient de se terminer par un vote interdisant à l’administration d’Obama d’aider les rebelles, nos députés de gauche semblent paisiblement endormis sur leurs certitudes.

Au néo-libéralisme, le PS vient maintenant d’ajouter le néo-colonialisme. Le néo-sarkozysme n’est plus très loin !

Article paru sur “La lumière des racailles dans la nuit des karchers” : http://www.lalumieredesracailles.net


Tribune de l’Assemblée Nationale le 10 huillet 1940 au Grand Casino de Vichy

Post scriptum

Liste des député(e) s qui ont voté contre la poursuite de l’agression contre le peuple libyen :

Jean Bardet, UMP

Henri Emmanuelli, PS

Marie-Hélène Amiable, Gauche Démocrate et Républicaine

François Asensi, Gauche Démocrate et Républicaine

Huguette Bello, Gauche Démocrate et Républicaine

Martine Billard, Gauche Démocrate et Républicaine

Alain Bocquet, Gauche Démocrate et Républicaine

Patrick Braouezec, Gauche Démocrate et Républicaine

Jean-Pierre Brard, Gauche Démocrate et Républicaine

Marie-George Buffet, Gauche Démocrate et Républicaine

Jean-Jacques Candelier, Gauche Démocrate et Républicaine

André Chassaigne, Gauche Démocrate et Républicaine

Yves Cochet, Gauche Démocrate et Républicaine

Jacques Desallangre, Gauche Démocrate et Républicaine

Marc Dolez, Gauche Démocrate et Républicaine

Jacqueline Fraysse, Gauche Démocrate et Républicaine

André Gerin, Gauche Démocrate et Républicaine

Pierre Gosnat, Gauche Démocrate et Républicaine

Jean-Paul Lecoq, Gauche Démocrate et Républicaine

Alfred Marie-Jeanne, Gauche Démocrate et Républicaine

Roland Muzeau, Gauche Démocrate et Républicaine

Daniel Paul, Gauche Démocrate et Républicaine

Anny Poursinoff, Gauche Démocrate et Républicaine

Jean-Claude Sandrier, Gauche Démocrate et Républicaine

Michel Vaxès, Gauche Démocrate et Républicaine

René Couanau, non-inscrit

Nicolas Dupont-Aignan, non-inscrit

Nota bene : l’absence criante dans cette liste des élus qui se réclament de la souveraineté nationale. Celle de Jacques Myard est particulièrement regrétable. L’abstention de J P Chevènement au Sénat souligne une fois encore une ambiguïté politique qui éloigne de lui certains de ses amis.

12 juillet 2011

1 Message

  • L’intervention en Libye, sous couvert "d’ingérence humanitaire", affirme maintenant qu’il faut abattre Khadafi alors qu’à l"origine, il ne s’agissait que de "l’exclusion de l’espace aérien". Du moins, pour ceux qui ont fait semblant de croire à cette fable. Nous sommes très loin du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Le PS se garde bien d’invoquer Jaurès. Le continuum du Colonialisme du social-libéralisme est mis à nu dans sa persistance réelle au-delà du bavardage d’Harlem Désir ou des gesticulations autour de la condamnation de l’esclavage. Mais 1,2M€/jour peut aisément être absorbé par le budget de l’Etat, soit environ 350M€/an, si l’intervention dure un an. Après tout ce n’est jamais que la prime à l’arbitrage touché par B.Tapie grâce Chr. Lagarde. Un missile sophistiqué coûte 500.000€ ; soit un peu plus que le jet perso’ de Joyandet. Un missile bon marché, coûte 300.000€ ; soit, à peu près,le coût de la salle de bains créée dans le Jet présidentiel. Des bagatelles, mais pour quels massacres ? Combien la vie d’un trouffion ? Ou combien un fauteuil roulant ou un chien guide d’aveugle ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette