COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Des élus français en visite chez le colonel Mouammar Kadhafi

Des élus français en visite chez le colonel Mouammar Kadhafi

mercredi 10 août 2011, par Comité Valmy


Quatre anciens parlementaires européens dont trois Français se sont rendus la semaine dernière en Libye. Le Quai d’Orsay n’avait pas été informé préalablement de ce voyage.

Quatre anciens parlementaires européens, dont trois Français, se sont rendus la semaine dernière en Libye. Margie Sudre, qui fut ministre du gouvernement Juppé de1995 à 1997, Michel Scarbonchi, ancien membre du Mouvement des radicaux de gauche ainsi que Thierry Cornillet, maire de Montélimar de 1989 à 1999 et ancien président du Parti radical valoisien ont été reçus par deux ministres du gouvernement libyen, dont Bechir Saleh, l’ancien directeur de cabinet de Mouamar Kadhafi.

Contactée par Le Parisien suite à son déplacement en Libye, Margie Sudre assume totalement son déplacement : "Nous avons rencontré des familles de civils bombardés par la coalition et constaté que les dépôts de nourriture avaient été touchés". L’ancienne considère que "la communauté internationale a outrepassé le mandat de l’ONU". Selon elle, "il ne s’agit plus de défendre les populations civiles mais de les attaquer. Cessons de nous mêler de cette guerre qui ne nous concerne pas".

En tant que membre de la délégation invitée à Tripoli, Michel Scarbonchi - ex-député européen radical de gauche - insiste sur le fait qu’après cinq mois d’engagement des forces de l’Otan en Libye "l’enlisement est total". Selon lui : "Il faut négocier une sortie de crise pour éviter une partition du pays".

L’ancienne ministre Margie Sudre et l’ex-député européen Michel Scarbonchi s’élèvent contre l’intervention de la France en Libye. Jointe par téléphone par Le Parisien mardi 9 août, Margie Sudre explique les raisons de son déplacement : « Nous avons été contactés par une ONG libyenne pour mieux nous rendre compte de la situation dans le pays. (...) Nous sommes arrivés en avion à Djerba, en Tunisie, puis nous avons roulé quatre heures en direction de Tripoli. Là, nous avons rencontré des familles de civils bombardés par la coalition et constaté que des dépôts de nourriture avaient été touchés. Kadhafi était au courant de notre présence, mais nous ne l’avons pas vu, certainement pour des raisons de sécurité ».

Quant au financement de ce voyage, Le Parisien affirme c’est l’ONG libyenne qui a invité les élus qui aurait payé l’intégralité du déplacement, tout en précisant que cette organisation est discrètement sponsorisée par la fille de Kadhafi, Aïcha.


NB. (C.Valmy) La guerre contre le peuple libien est quant à elle financée -sans aucune discrétion ni légitimité- par la camarilla euro-atlantiste qui squatte le pouvoir en France et utilise nos impots pour ses guerres diverses et injustes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette