COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > RIA Novosti et Corée du nord : sur une étrange ambiguïté Claude (...)

11 août 2011

RIA Novosti et Corée du nord : sur une étrange ambiguïté
Claude Beaulieu

jeudi 18 août 2011, par Comité Valmy


USS George Washington en Corée du sud

RIA Novosti et Corée du nord : sur une étrange ambiguïté

En quarante huit heures, RIA Novosti, l’Agence russe d’information internationale, a publié une série d’articles relatifs à la Corée du nord dont nous reproduisons ici quelques titres. Ceux-ci qui semblent hostiles envers la Corée du nord, ne se distinguent pas particulièrement des intitulés et de la propagande auxquels la presse prostituée euro-atlantique et occidentaliste nous a habitués. Celle-ci en effet, depuis des décennies, explique aux peuples asservis du « monde libre » tous les dangers de guerre que porte en elle la partie de la Corée libérée de la dictature de l’oligarchie financière mondialisée.

Depuis 20 ans sans l’URSS ainsi que le souligne un dossier de l’agence, celle-ci ne se préoccupe plus de solidarité internationale entre les peuples ou de la nécessaire alliance anti-impérialiste des nations souveraines. La Russie comme la R P de Chine par ailleurs, est pourtant la cible permanente, d’une politique d’encerclement belliciste de l’impérialisme américain qui multiplie les bases militaires et les installations de radars et de fusées dans son proche environnement, tout en y domestiquant certains gouvernements comme celui de Géorgie.

Dans ce contexte la Corée du nord qui depuis la seconde guerre mondiale est en permanence agressée par les différentes administrations US qui se succèdent et, qui ont des armes nucléaires au sud du pays occupé ainsi qu’au Japon. ( Également occupé, d’où un premier ministre qui réclamait le départ des troupes américaine d’ Okinawa a été démissionné, parallèlement à la provocation US en mai 2010, qui avec la destruction de la corvette sud coréenne Chéonan, permit aux dirigeants étasuniens en réactivant dangereusement leur stratégie de la tension, dans ce secteur stratégique, de rendre inopérantes les velléités de souveraineté nationale de certains milieux politiques nippons.)

Pour notre travail militant, nous utilisons quotidiennement le site Internet de RIA Novosti comme celui de Chine nouvelle ou encore d’Al-Manar. De temps à autre, RIA Novosti diffuse d’excellentes analyses mais on y retrouve souvent et c’est décevant, une sorte de mimétisme par rapport aux agences occidentales, outils de propagande sans fard.

Face à la politique d’agression et de guerre de l’OTAN, des Etats Unis, de l’Union Européenne et d’Israël, nombreux sont les militants anti-impérialistes qui dans le monde entier comptent sur la Russie, sur la Chine, sur l’organisation de coopération de Shanghai et sur l’alliance des pays du BRICA et de l’ALBA, pour parvenir à équilibrer la planète et promouvoir la paix dans le monde, face aux fauteurs de guerre forcenés occidentalistes qui avec Obama, Sarkozy, Cameron et d’autres, multiplient les agression impérialistes.

Malheureusement cette ambiguïté relévée à travers des titres et des articles récents de Ria Novosti, relatifs à la Corée du nord, nous indiquent peut être que nous attendons probablement trop de la Russie, malheureusement post soviètique. Les acquis de Vladimir Poutine ont fait naître un temps, de sérieux espoirs de voir ce grand pays ami revenir dans le domaine géopolitique et reconstruire la puissance politique et militaire solide dont le monde a besoin et que la politique américaine méthodiquement agressive, forcera immanquablement, à redevenir anti impérialiste.

Mais la dualité actuelle du pouvoir en Russie est source d’incertitudes et l’on peut même craindre aujourd’hui, la perspective d’une alliance des milieux russes les plus réactionnairement libéraux économiquement, avec différents secteurs de l’impérialisme américain, ayant d’ores et déjà des relais en Russie.

Claude Beaulieu

Pyongyang prépare l’assassinat d’un ministre sud-coréen (agence)<br>

10 août 11h11

http://fr.rian.ru/world/20110810/190428755.html

Corées : échange de tirs d’artillerie (agence)
10 août 11 h 02

http://fr.rian.ru/world/20110810/190428557.html

Corées : nouveaux tirs de Pyongyang (agence)
10 août 16h39

http://fr.rian.ru/world/20110810/190432681.html

Corées : Pyongyang dément les informations sur ses tirs d’artillerie
11 août 10h22

http://fr.rian.ru/world/20110811/190441132.html

3 Messages de forum

  • Bonsoir, j’adhère totalement à votre analyse. L’arrivée à la tête de la Russie de D. Medvedev est une catastrophe ! Nous avons pu le constater avec l’Iran et la Lybie. 1/- IRAN La Russie de Poutine (encore président) avait conclu un marché sur la vente de systèmes de D.C.A. russes S300 qui seuls, pouvaient contrer de manière efficace une attaque aérienne venant D’IsraHELL (ou d’ailleurs). Cet accord, a été rompu par décision de Medvedev, passée par la voix du chef d’état—major de l’armée russe, le général N. Makarov, qui a annoncé le 22/09/2010 que la Russie ne vendra pas ces armements de type purement défensif et n’étaient donc pas concernés par les sanctions de l’ONU qui venaient de tomber contre l’IRAN. 2/-LYBIE Re-belote avec ce pays avec lequel des accords commerciaux et militaires avaient été conclus pour plusieurs milliards d’Euros (ligne de chemin de fer, avions de chasse, etc,etc ; L’ambassadeur de Russie en LYbie en a été tellement "estomaqué" qu’il la fait savoir ! Patatras ! Medvedev l’a limogé aussi sec ! Il nous faut imaginer mon cher Vladimir POUTINE dans une colère noire mais rentrée...Les sabres d’abordage pour 2012 sont passés à la phase d’aiguisage fin... Interloqué moi-même, je n’ai pas pu m’empêcher de laisser un message sur le site de Ria-Novosti en reprenant — en plus court — votre argumentaire et en terminant par : "vivement le retour de Poutine ! Bien cordialement ;

    Voir en ligne : RIA Novosti et Corée du nord : sur une étrange ambiguïté Claude Beaulieu

  • J’ai été d’autant plus intéressé par votre article que j’ai vécu en Asie, principalement au Japon et au Vietnam, et que j’ai eu l’occasion de visiter plusieurs autres pays de cette zone.

    La solidarité des peuples socialistes fut très active à une époque. Les Vietnamiens n’auraient jamais pu vaincre les Etasuniens sans l’aide militaire soviétique massive en matériel. L’aide chinoise fut également significative. La Russie a ensuite largement contribué au relèvement du pays en bâtissant des barrages, des centrales thermiques et autres gros projets d’infrastructures.

    Cependant, à l’effondrement de l’Union soviétique au début des années 90, tout cela fut rapidement oublié et le Vietnam se tourna allègrement vers "’l’Amérique". La première mesure phare fut le remplacement de l’enseignement généralisé du russe et du chinois par celui de l’anglais dans tous les lycées du pays. Ensuite, il y eut un alignement presque systématique des médias vietnamiens sur les nouvelles internationales diffusées par les grands médias atlantistes. En dépit du fait, que, lorsque je vivais au Vietnam, les Etats-Unis multipliaient encore leurs efforts de déstabilisation du pays en incitant les peuples des hauts plateaux à se révolter contre le pouvoir de Hanoï, les médias vietnamiens évoquaient les "terroristes arabes" barbichus et dénonçaient l’Iran comme agent provocateur au Moyen-Orient. La vision du monde extérieur au Vietnam est devenue en grande partie une vision étasunienne et, à plusieurs reprises, le Vietnam a même considéré utiliser l’aide étasunienne pour conserver sa souveraineté sur les îles Paracel et Spratly, aujourd’hui contestée par la Chine, en vue de l’exploitation pétrolière qu’elle permettrait éventuellement.

    Aujourd’hui, l’attitude de la Russie est extrêmement ambiguë. L’apprentissage de l’anglais qui s’est répandu en Russie semble avoir reprogrammé les esprits en profondeur. Pourtant, la Russie a lancé la chaîne RT (Russia Today) qui fait, en anglais, un bel effort de contre-propagande mais largement insuffisant tant que cette chaîne n’émettra pas dans d’autres langues. Cela m’irrite de voir des Russes, hommes d’affaires jusqu’à des ministres, venir se forcer à parler dans un mauvais anglais pour sacrifier à l’empire, sous le couvert de ce qu’il croient être une "plus grande diffusion", alors que le message est réceptionné pour l’essentiel, par des anglophones déjà pré-programmés par l’empire qui déploie beaucoup plus de moyens à cette tâche.

    Les peuples ingrats et amnésiques sont légion mais il ne faut pas être grand clerc en effet pour prédire que cette attitude qui se veut conciliante et bienveillante vis-à-vis des Etats-Unis n’aboutira qu’à renforcer le bellicisme de ce pays tous azimuts.

    Charles Durand

  • Excellent cet article plein d’objectivités. Ce monde unipolaire c’est la dictature des puissants sur les plus faibles et malheur à ceux qui osent la résistance ! Bien sûr un monde bipolaire doit se reconstituer au plus vite, mais hélas ! On ne le voit pas pointer encore à l’horizon ! La machine de guerre impérialiste avec ses tentacules complices et ses médias mensongés et censurés dans le monde entier semble encore bien huilée !!!Les peuples devront encore faire leur triste expérience malheureusement !

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>