COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Le « Grand Charles » est fatigué des Libyens Par Ahmed Halfaoui

Le « Grand Charles » est fatigué des Libyens
Par Ahmed Halfaoui

jeudi 11 août 2011, par Comité Valmy


L’actualité est riche en émotions. A commencer par le retour à la maison du porte-avions Charles de Gaulle, le navire amiral. Le « Grand Charles » comme on l’appelle. En souvenir de l’illustre personnage qui portait ce nom.

Le « Grand Charles » rentre à Toulon où il va être accueilli en grande pompe, par le gotha de la classe politique de son pays. Il a bien mérité cet honneur pour avoir servi jusqu’à n’en plus pouvoir. Toute arme redoutable qu’il soit, il est sujet à la fatigue.

Il rentre donc pour se refaire une santé. Le combat a été rude, des mois durant, quand on n’avait prévu que quelques jours, quelques semaines au plus. C’était plus qu’il n’en fallait, mais l’engin a tenu bon. Il fallait faire décoller des avions et les faire atterrir, des milliers de fois. Coup de chance personne ne pouvait lui tirer dessus et il n’a pas subi la moindre alerte, pas même pour l’exercice, c’était inutile.

Il revient sans une éraflure. Les avions qu’il porte, eux-mêmes, n’avaient pas d’autres problèmes que de prendre l’air, de bien viser et de délester de leurs missiles dans la bonne direction, droit sur la cible.

Ils avaient aussi tous les instruments pour ne pas trop se fatiguer. A Toulon ce sera quand même la fête et les guirlandes du triomphe et de la gloire et pour la coque et pour son équipage.

Ce serait bien de voir, Hillary Clinton, dans le comité d’accueil. Elle sait y faire, elle. Avec son air altier, son hilarité permanente, expression de cette jouissance de vainqueur, qu’elle étrenne sur toutes les tribunes, sur tous les plateaux, là où elle peut exhiber sa satisfaction d’être celle parmi ceux qui accomplissent la dangereuse et courageuse mission de mater les « méchants » désignés par la « communauté internationale ».

Tant pis s’ils n’ont pas les moyens de se défendre et qu’ils ne font que recevoir des bombes sur la tête, qu’ils soient armés ou qu’ils soient des civils, du mauvais camp. La présence de la dame aurait rehaussé l’aréopage chargé d’être là lorsque le « Grand Charles » exténué rentrera dans son port d’attache. Le 12 août sera un grand jour pour l’héroïque bateau. Il le sera aussi pour les hommes qui servaient d’équipage.

Parce qu’on dit que les familles sont très inquiètes. Elles ne vont plus l’être. Les autres familles, celles que les avions du porte-avions écrasaient sous leurs bombes, on ne nous dit pas si elles sont inquiètes. On n’en parle même pas. De toutes les façons, elles resteront à attendre les bombes qui viendront d’avions qui changeront simplement de piste.

De plus, savent-elles seulement d’où viennent les bombardiers et le savoir les intéresse-t-elles ? Quelques semaines avant d’aller servir de support à la destruction de la Libye et aux massacres des Libyens, notre fier bateau s’est promené durant quelques mois du côté du Pakistan. Il était donc déjà assez fatigué.

Ce qui fait qu’il va être immobilisé pour un bon bout de temps, pour lui refaire une santé. On dit que cela pourrait durer 6 mois. Et il paraît que cela aurait pu être pire, si le navire avait été maintenu plus que ça en mer. Il ne serait pas sorti en 2012. Ils sont vraiment coriaces ces Libyens, d’avoir obligé de malmener un tel bijou !

Ahmed Halfaoui

http://www.lesdebats.com/editions/100811/les%20debats.htm


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette