COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Information libérée : Kadhafi confirme se trouver en Libye et il exhorte ses (...)

Information libérée :
Kadhafi confirme se trouver en Libye et il exhorte ses partisans à résister à la colonisation
Par Rolando Segura (TeleSUR)

dimanche 21 août 2011, par Comité Valmy


Rolando Segura

Le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi Al a démenti dimanche avoir tenter de quitter le pays et il a de nouveau appelé la population à résister aux attaques de l’Organisation de l’Atlantique (OTAN) qui veulent forcer son éviction. Il a également accusé le président français Nicolas Sarkozy d’essayer de voler le pétrole du pays.

Envoyé spécial de TeleSUR à Tripoli, Rolando Segura a déclaré samedi que "il y a quelques minutes, nous avons entendu un discours de Kadhafi, qui nie une tentative présumée de quitter le pays."

« Par ses mots il a de nouveau appelé la population à la résistance au colonialisme, se référant à l’OTAN qui poursuit les bombardements" sur Tripoli.

Il a appelé ses partisans à « marcher par millions » pour mettre fin à ce conflit et libérer les « villes détruites » par les rebelles.

« Nous devons mettre fin à cette mascarade. Qu’ils marchent par millions pour libérer les villes détruites » contrôlées par les rebelles, a déclaré le dirigeant libyen, après que de nouvelles explosions aient été enregistrées et que des affrontements aient eu lieu dans différentes zones de la ville, après la diffusion d’une déclaration de l’appel du Conseil national de transition (CNT) qui a prétendu être déjà dans la capitale.

Selon le CNT, la "fin" de Mouammar Kadhafi "est proche".

« Nous sommes en contact avec l’environnement le plus proche du colonel Kadhafi (...) Tout démontre que la fin est très proche, si Dieu le veut", a déclaré le président du CNT, Mustafa Abdeljalil, a déclaré à une nouvelle conférence de presse.

Compte tenu de ce qui était dit par les rebelles lors de leur arrivée à Tripoli, le porte-parole du gouvernement Ibrahim Moussa a déclaré que la capitale est en sécurité.

Le porte-parole a confirmé de "petits conflits" avec de petits groupes dans des quartiers comme Tajura, Sug Joma ou Ben Achour, non loin du centre de la capitale.

Ibrahim a déclaré que les bénévoles et les forces libyennes défaisaient les rebelles et que les combats n’ont duré qu’une demi-heure.

« La situation est sous contrôle", a t-il dit dans des remarques diffusées à la télévision d’Etat libyenne.

Ibrahim a de nouveau dénoncé une "attaque médiatique" contre le gouvernement de Kadhafi.

Malgré la volonté du gouvernement libyen pour négocier et le dialogue, les alliés de l’OTAN refusent de cesser les attaques, qui ont été progressivement intensifiées et ont tué 300 000 civils, dont environ 200 enfants (chiffres mis à jour fin juillet).

Avant les attentats, une grande partie de la population libyenne a déclaré que leur leader et défenseur ont réalisé des manifestations massives en faveur de la Révolution verte.

Al Gaddafi afirma que se encuentra en Libia e insta a sus seguidores a resistir frente al colonialismo


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>