COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Ordre a été donné par des "journalistes" US d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya (...)

Ordre a été donné par des "journalistes" US d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan
Mises à jour

mercredi 24 août 2011, par Comité Valmy

Le Comité Valmy a reçu hier 23 août, venant de deux sources différentes, des nouvelles indirectes de Thierry Meyssan qui recoupent les informations diffusée par Silvia Cattori ou Mécanopolis. Solidaires de Thierry Meyssan et des autres journalistes menacés à Tripoli par la CIA et ses agents, nous continuerons à rechercher des informations à leur sujet et à les répercuter ici. CB


Voir en ligne : Carnage de l’OTAN à Tripoli - Thierry Meyssan

L’OTAN encercle les ambassades qui veulent secourir les journalistes en danger

Messages du journaliste français Thierry Meyssan

Le journaliste français Thierry Meyssan nous a transmis cette terrifiante nouvelle le 22 août. La diffuser est une manière de protéger nos deux confrères menacés. Nous connaissons le noms de ces soit disant « journalistes » qui ont proféré cette menace. En temps voulu nous allons révéler leurs noms.

22 août 2011

L’ordre a été donné par de soi-disant "journalistes" US d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan.

Les bombardements ont repris vers 10h 20 ce matin. Ils sont dirigés sur quelques objectifs précis sur lesquels l’OTAN s’acharne. Les combats ont repris autour de l’hotel où sont toujours retranché des dirigeants libyens et la presse étrangère.

Au Rixos, l’ordre a été donné par de soi-disant "journalistes" US d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan.

Trois Etats ont offert leur protection diplomatique, aux collaborateurs du Réseau Voltaire.

Cependant, piégés dans la ville, ces derniers n’ont aucun moyen de rejoindre leurs ambassades.

Thierry Meyssan

De Tripoli, 22 août 2011, Heure 11.46


Tripoli, une ville moderne, dévastée ; son million et demi d’habitants paniqués. Qui sont les criminels ? L’Occident qui bombarde et finance et livre des armes aux rebelles et détruit un pays ? Ou le peuple qui subit sa barbarie ? Voici le bref message qui nous a été transmis par notre confrère Thierry Meyssan le 22 août 2011(Silvia Cattori)

***

Les combats autour de l’hôtel ont cessé.

Les personnes jointes par téléphone de plusieurs endroits de la capitale donnent des informations contradictoires.

Pour les uns le gouvernement a capitulé, pour les autres l’armée a repoussé les "rebelles".

Le jour va bientôt se lever. Je crains ce que nous allons découvrir.

Thierry Meyssan

De Tripoli, 22 août 2011, Heure 5h30 du matin

http://www.silviacattori.net/article1821.html


Dernières nouvelles de l’hotel Rixos où une quarantaine de journalistes sont enfermés

Il y a eu des coups de feu à l’intérieur de l’hotel Rixos

Depuis hier soir, 22 août, nous n’avons plus de communication téléphonique, plus de liaison Internet avec nos correspondants à Tripoli.

Ce soir, 23 août, à 22.30 le Réseau Voltaire a pu avoir un bref échange avec Thierry Meyssan.

23 août 2011

23 août 2011, heure 22.30

Un membre du Réseau Voltaire a eu un très brèf échange par téléphone satellitaire avec Thierry Meyssan. Il est calme et rassurant.

Il se porte bien. Il est toujours à l’hôtel avec les autres journalistes. La situation est tendue, mais dans l’ensemble ils vont bien.

23 août 2011, heure 21.30

L’hotel Rixos n’a pas été jusqu’ici investi par les forces rebelles sous commandement OTAN.

23 août 2011, heure 21.00

Depuis hier soir nous avons perdu contact avec les journalistes qui font partie du Team Voltaire.

Silvia Cattori


Nouvelles des journalistes coincés dans l’hotel Rixos à Tripoli
Nuit de tensions à Tripoli

Un membre du Réseau Voltaire a eu un rapide échange avec Thierry Meyssan par téléphone satellitaire le 23 août à 22h30.

Thierry Meyssan est toujours coincé à l’hotel Rixos avec les autres journalistes. La situation est tendue et les relations difficiles mais dans l’ensemble ils vont bien. Il n’y a ni communication téléphonique ni Internet.

24 août 2011 .

Silvia Cattori

http://www.silviacattori.net/article1845.html

Les nouvelles relayées par CNN sur la situation à l’hotel Rixos ne sont pas fiables

3 Messages de forum

  • C’est un colonialisme plus hard que celui du 19iéme siécle. Hier au nom de la "mission" civilisatrice, aujourd’hui au nom de la "démocratie" bla, bla, et du droit "d’ingérence humanitaire" à coup de bombes et de crimes contre des civils, essentiellement. La vérité c’est le pétrole et la volonté d’imposer ses vues aux désarmés.
  • En 1991 la première guerre du golfe a donné lieu à une utilisation explosive des média-mensonges de masse, à une échelle inconnue jusque là. On s’était dit : c’est exceptionnel, on ne nous y reprendra plus, cette fois les gens ont compris...

    Et pourtant, en 1999, l’intoxication a été encore plus intense et violente, Kossovo, destruction de la Yougoslavie, et toujours les mêmes mensonges. L’esprit voyageur de Hitler avait quitté le corps de Saddam Hussein pour celui de Slobodan Milosevic. Mais là c’était trop gros et on s’était dit : bon, là c’est plus possible les gens ne vont plus tomber dans le panneau...

    Et pourtant, 11 septembre 2001 et ses suites : Afghanistan 2001-2011 et Irak 2003, guerre humanitaire et armes de destruction massive, records de bobards battus. On s’était dit, ils ont fait fort mais aujourd’hui ça ne peut plus marcher...

    Et pourtant, arrive 2011 et la Libye : jamais de tels sommets n’avaient été atteints. De l’usage de l’armée au bon vouloir de BHL jusqu’aux récits "journalistiques" de la radio publique avec la "liesse populaire" de Tripoli et autres foutaises, le record est - à nouveau - tristement battu. Verrouillé comme jamais. Peut-être parce qu’il s’agit d’un cas extraordinairement grave de recolonisation d’un pays par les armes.

    Il faut détruire la presse.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>