COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Libye – Peur sur Tripoli où se terre le CNT parAllain Jules

Libye – Peur sur Tripoli où se terre le CNT
parAllain Jules

samedi 3 septembre 2011, par Comité Valmy


Le binôme du CNT qui s’est installé à la va-vite à Tripoli veut retourner illico presto à Benghazi. Pour avoir préempté une bonne partie de Tripoli comme dans un marché trafiqué, il se rend compte que le calme apparent est plutôt un véritable danger pour leur vie. La résistance s’organise. Après avoir demandé aux terroristes de l’OTAN venus de l’Ouest de repartir chez eux, ces derniers ont dit NON. Selon leur porte-parole dont les messages ne sont plus relayés par la presse « mainstream », il est hors de question de quitter la ville, avant que les islamistes de Benghazi ne viennent leur donner leur part du gâteau.

Par ailleurs, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), déjà très très impliqué dans le conflit libyen, aurait intercepté des communications de Benghazi vers Tripoli, avant la prise partielle de cette dernière par les renégats, ce qui aurait ainsi permis de déjouer plusieurs projets d’assassinats visant des membres du Conseil national de transition (CNT), l’organe politique de l’insurrection par procuration. Du coup, les chefs terroristes qui ont vendu leur pays pour un plat de lentilles ne savent plus quoi faire.

Or, alors que Nicolas Sarkozy a ordonné à la Direction du Renseignement Militaire (DRM) de chercher la trace du colonel Kadhafi avec le satellite Helios dans les zones de Bani Walid, Syrte et de l’oasis de Sebah, afin de repérer des mouvements inhabituels, rien n’y fait. Un C-160 Transall Gabriel serait aussi sur zone, de même qu’un bâtiment espion de la Marine nationale. La France ne sait plus à quels saints se vouer. L’échec est considérable. Malgré les moyens colossaux mis en route, le recueil de renseignements d’origine électro-magnétique (ROEM) se transforment peu à peu en chaos.

L’Élysée aura du mal, si le conflit dure encore plus, puisque sa priorité est la capture de Mouammar Kadhafi. Comme le disait quelqu’un, Sarkozy agit tel un pervers narcissique :

Le pervers narcissique n’éprouve aucun respect pour les autres, qu’il considère comme des objets utiles à ses besoins de pouvoir, d’autorité, ou servant ses intérêts. Il fait des promesses qu’il ne tiendra pas, sachant que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Pris en flagrant délit de mensonge, il est capable de nier avec un aplomb hors du commun. Charité bien ordonnée commençant toujours par soi-même, il sait parfaitement et farouchement défendre ses intérêts dont il a toujours une vision très claire. Il essaie de profiter à chaque instant de toutes les opportunités, de toutes les personnes rencontrées, et ces personnes sont systématiquement instrumentalisées pour en tirer, autant que possible, avantage pour lui. Comme pour tous les narcissiques, tout lui est dû. Il n’admet aucune remise en cause et aucun reproche…

Toujours est-il que, avec la dernière sortie de Seif al-Islam, tout Tripoli tremble. Où se cache-t-il ? N’est-il pas près de chez moi ? Ceci fait craindre le pire pour les chiens enragés du CNT qui ont tiré sur tout ce qui bouge à Tripoli. Ils ne savent plus quoi faire. Le gros des troupes s’est finalement résolu à attendre apeuré. Cette crainte est la résultante de l’échec de leur rencontre avec les chefs tribaux qui refusent de se soumettre à leur autorité.

Donc, contrairement à ce qui se raconte ici ou là, le début de la résistance qui se prépare minutieusement va faire des dégâts. Quoi de plus logique ? Une guerre asymétrique se mettra en place -acte légitime-, surtout que la Libye et le régime de Mouammar Kadhafi ont été attaqués sous de faux prétextes. Malgré la traîtrise de certains de ses enfants, la Libye n’acceptera jamais sa re-colonisation orchestrée depuis Paris.

LES RENÉGATS EN ACTION.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette