COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Diplomatie : la Syrie ne se « bunkérise » pas ! Par Louis Denghien

INFOSyrie 5 septembre 2011

Diplomatie : la Syrie ne se « bunkérise » pas !
Par Louis Denghien

http://www.infosyrie.fr/actualite/diplomatie-la-syrie-ne-se-bunkerise-pas/

mardi 6 septembre 2011, par Comité Valmy


Sergueï Lavrov, patron de la diplomatie russe : un nouveau message très clair à Washington "and co" sur la Syrie

On a su, dimanche 4 septembre, que le gouvernement syrien avait accepté de recevoir la visite du secrétaire général de la Ligue arabe, l’Egyptien Nabil al-Arabi. C’est ce dernier qui en a fait l’annonce, précisant que cette visite pourrait intervenir dès cette semaine – du 5 au 12 septembre. On se souvient que, le 28 août dernier, la réunion au Caire des ministre des Affaires étrangères de la Ligue avait accouché d’une déclaration exhortant notamment Damas à mettre fin « au bain de sang » ( voir notre article « La Ligue arabe sous influence, et pas de l’opinion arabe« , mis en ligne le 29 août). Une formulation assez peu diplomatique, franchement hostile au gouvernement de Bachar al-Assad, et que la Ligue justifiait par les « pressions de l’opinion publique arabe« . Nous estimions quant à nous que si pressions en ce sens il y avait, elles émanaient plutôt de capitales non arabes comme Washington, Bruxelles, Paris ou Londres.

« Je vais exprimer l’inquiétude arabe et je vais écouter » a déclaré Nabil al-Arabi à propos de son imminente visite à Damas. Espérons qu’il saura aussi capter l’inquiétude très réelle de la majorité des Syriens, qui veulent des réformes mais pas la guerre civile ni les diktats euro-américains. Et on espère que M. al-Arabi et ses pairs conserveront une réserve d’inquiétude pour Gaza, Jerusalem Est, le Bahrein, le Yémen et la Libye. En tout cas, la Syrie de Bachar, qui a déjà reçu le ministre turc des Affaires étrangères, reçoit le président du CICR et attend une mission de l’ONU, ne se « bunkérise » pas sur le modèle nord-coréen. Elle dialogue.

Les « BRICS » : « Pas de scénario libyen en Syrie » !

La Syrie ne se bunkérise pas. Et elle n’est pas isolée non plus comme l’assure la propagande occidentale : dimanche 4 septembre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a répété, à l’occasion d’une conférence de presse commune avec son homologue brésilien, que la Russie et quatre autres pays émergents, désignés sous l’acronyme BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud – s’opposaient à toute répétition, sur le dos de la Syrie, du scénario libyen. Ce n’est pas nouveau, mais c’est de plus en plus net de la part des nations du BRICS : ce qui s’est passé en Libye a été un détournement de la résolution onusienne, avec sous prétexte de protéger des populations civiles désarmées un engagement militaire et politique de l’OTAN aux côtés d’une faction et dans une guerre civile, avec le résultat chaotique et sanglant que l’on sait.

« Nous proposons que le Conseil de sécurité de l’ONU exige fermement de toutes les parties engagées dans le conflit (syrien) qu’elles respectent les droits de l’homme et qu’elles commencent à dialoguer » a expliqué Sergueï Lavrov. Qui a jeté une nouvelle pierre dans le jardin d’Hillary Clinton en ajoutant : « Nous ne pouvons pas inciter des forces au sein de l’opposition syrienne à ignorer le dialogue« . Ce que fait précisément la diplomatie américaine depuis des mois, en confortant et excitant les adversaires les plus radicaux du régime.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette