COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Mossad versus Assad ? Les escadrons de la mort de la CIA derrière le bain de (...)

Mossad versus Assad ?
Les escadrons de la mort de la CIA derrière le bain de sang en Syrie
Webster Tarpley depuis Damas*

mercredi 23 novembre 2011, par Comité Valmy


L’ambassadeur américain en Syrie Robert Ford S. est, selon des sources fiables, l’agent clé du département d’Etat qui a été responsable du recrutement des Arabes des "escadrons de la mort" (financés par la CIA) affiliés aux unités d’Al Quaida en Afghanistan, en Irak, au Yémen , et en Tchétchénie pour lutter contre l’armée syrienne et les forces de police dans la Syrie assiégé.

L’Occident fait de son mieux pour déstabiliser la situation en Syrie, dit l’auteur et journaliste Webster Tarpley, à RT . Selon lui, les civils ont affaire à des escadrons de la mort et au terrorisme aveugle, ce qui est typique de la CIA.

« Ce que les syriens moyens disent de cela, de quelque groupe ethnique qu’ils soient, c’est qu’ils se sont fait tirer dessus par des snipers. Les gens se plaignaient des snipers terroristes qui tirent sur ​​des civils. Du terrorisme aveugle, dans l’unique but de déstabiliser le pays. Je n’appellerais pas cela une guerre civile - c’est un terme très trompeur. Ce que nous avons ici sont des escadrons de la mort. Nous avons affaire à des commandos terroristes, ce qui est une méthode typique de la CIA. Dans ce cas, c’est une production conjointe de la CIA, du MI6, du Mossad. Il y a de l’argent en provenance de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et du Qatar ", a-t-il expliqué.

Il a ajouté que la société syrienne est la société la plus tolérante au Moyen-Orient. Le seul endroit où toutes sortes de gens vivent ensemble en une harmonie remarquable : musulmans et chrétiens de toutes sortes.

"C’est un modèle de coexistence pacifique de différents groupes ethniques. La politique américaine actuelle est de briser le Moyen-Orient selon des lignes ethniques ", a-t-il ajouté.

La pouvoir d’Assad est de plus appelé illégitime. Mais les États-Unis et l’Europe (l’UE, NdT) ne semblent pas concernés par le fait que se débarrasser du président syrien pourrait causer encore plus de violence, comme cela a été vu en Égypte, croit Tarpley.

" Après que la Libye soit devenue un bain de sang avec les 150.000 morts, et avec l’Égypte qui montre actuellement ce qu’il en était depuis le début - il n’y avait pas de révolution là, cela a été un échec complet, et les gens commencent à le comprendre. Pourtant, Mme Clinton et Mme Rice (sic) continueront à pousser ce modèle failli de la « révolution de couleur » soutenue par des troupes terroristes - les gens d’Al-Qaïda et les Frères musulmans.

Il y a un mouvement grandissant à l’intérieur de la communauté musulmane, qui dit « Nous voulons la réconciliation, nous voulons la loi et l’ordre et nous voulons la légalité" , a-t-il dit.

* Webster Tarpley faisait partie du premier groupe de journalistes avec lequel notre ami Claude Beaulieu s’est rendu en Syrie.

1 Message

  • Juste une remarque ; il est écrit :

    « …Pourtant, Mme Clinton et Mme Rice (sic) continueront à pousser ce modèle failli de la « révolution de couleur » soutenue par des troupes terroristes - les gens d’Al-Qaïda et les Frères musulmans… »

    Question : pourquoi cette caractérisation de « modèle failli » ? Puisque ça marche ! Le but est en général atteint, comme l’a montré tout récemment le cas Libyen.

    En fait il doit être quasiment impossible de contrer efficacement un tel plan : l’adversaire possède tous les moyens nécessaires (y compris le soutient de la fameuse « communauté internationale »), il est absolument sans scrupules et ne recule devant aucune exaction pour arriver à ses fins. Seul un vrai Pouvoir Populaire mobilisant chaque citoyen peut arriver à bout d’une telle invasion. Les forces constituées (Armée, Police) ne sont que d’une efficacité restreinte.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>