COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Syrie : Moscou accuse l’Onu d’ingérence dans les affaires intérieures

Syrie : Moscou accuse l’Onu d’ingérence dans les affaires intérieures

vendredi 2 décembre 2011, par Comité Valmy


MOSCOU, 2 décembre - RIA Novosti

La Russie dénonce la tendance à utiliser les droits de l’homme pour s’ingérer dans les affaires intérieures de la Syrie, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié vendredi.

"La Russie est résolument hostile à l’utilisation des mécanismes relatifs aux droits de l’homme pour s’ingérer dans les affaires intérieures et atteindre des objectifs politiques incompatibles avec les normes du droit international", lit-on dans le communiqué.

Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a adopté vendredi une résolution condamnant les "violations grossières et systématiques" des droits de l’homme en Syrie et les assimilant à des crimes contre l’humanité. Présentée par la Pologne au nom de l’Union européenne, ce document a été soutenu par 37 des 47 pays membres du Conseil. La Russie, la Chine, Cuba et l’Equateur ont voté contre, six autres pays se sont abstenus.

"Forces est de constater que le projet de résolution présenté par les pays occidentaux lors de la session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme de l’Onu revêtait un caractère politisé et tendancieux. Il ne soufflait pas mot des dernières démarches déployées par les autorités syriennes en vue de stabiliser la situation, d’opérer des réformes et de lancer un dialogue national dont la mise en place est constamment entravée de l’extérieur", a souligné le ministère russe des Affaires étrangères.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>