COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Communiqué du Collectif communiste Polex Non au consensus pro-impérialiste

Communiqué du Collectif communiste Polex
Non au consensus pro-impérialiste

samedi 11 février 2012, par Comité Valmy

Solidarité avec le peuple syrien qui résiste à une agression impérialiste ! Le Comité Valmy qui partage la stupéfaction et l’indignation du collectif communiste Polex se déclare solidaire de sa prise de position à laquelle il s’associe. Le Comité Valmy invite les anti impérialistes qui demeurant fidèles à leurs principes, s’opposent à l’ingérence extérieure, à appuyer la marche de soutien à la Syrie indépendante et laïque ainsi qu’à l’unité du peuple syrien qui aura lieu le dimanche 12 février.
Rendez vous 14h à la place Saint Michel ( Metro : ligne 4, saint michel ).


Communiqué du Collectif communiste Polex

Non au consensus pro-impérialiste

Depuis maintenant plusieurs mois, l’impérialisme occidental, États-Unis en tête, avec Sarkozy-Juppé et l’émir du Qatar en brillants seconds, cherche à renverser au profit de ses protégés le gouvernement de la Syrie, selon le procédé qui a été mis en œuvre en Libye (insurrection armée, intervention étrangère à prétexte humanitaire, et conquête).

Ceux d’entre nous qui combattent l’impérialisme depuis longtemps, et qui restent fidèles aux idéaux de paix et d’égalité entre les peuples, répètent que toute intervention extérieure dans la guerre civile en Syrie est inacceptable et irresponsable.

C’est pourquoi nous avons été choqués de voir un appel à manifester à Paris en faveur des opposants syriens, et contre le seul gouvernement syrien, qualifié de criminel et sommé de laisser la place à ses adversaires. Mais notre étonnement a fait place à l’indignation en voyant l’incroyable panel unanime des signataires : aux côtés d’opposants syriens, le Parti Socialiste, en toute logique puisqu’il a approuvé la guerre de l’OTAN en Libye, mais aussi le NPA, le Mouvement de la Paix, la CGT, la FSU et le PCF !

Il ne manque à ce consensus pro-impérialiste, alors qu’Obama et Juppé-Sarkozy envisagent une intervention « humanitaire », que la signature de l’UMP, que les précédents n’ont pas voulue.

Camarades et amis, qui pensez être progressistes, interrogez-vous !

Quand on ne fait que répéter ce que disent nos adversaires politiques, n’est-il pas temps de se poser des questions ?

6 Messages de forum

  • Stupéfait comme vous, avec vous ! Le ralliement du PCF ne m’étonne pas : ce parti n’a plus d’analyse anti-impérialiste. Mais le NPA : je croyais que ce parti anti-impérialiste, historiquement très proche des mouvements de libération indo-américains qui s’opposent aux agression occidentales, ne cautionnerait pas le putch prétendument humnitaire’ en Syrie. On comprend mieux, hélas, le silence de la "gauche de gauche" sur la reconquête néo-coloniale de la Libye.
    • Choquée comme vous mais pas vraiment surprise. Cela explique effectivement le silence de cette soit-disant gauche qui en fait ne l’est plus depuis longtemps en tout cas, pour ce qui concerne le parti communiste. Depuis par exemple qu’il a signé ce Programme commun avec les socialistes et qu’il a participé au premier gouvernement socialiste. Mais aussi, et nous l’avions presque oublié : depuis la Guerre d’Algérie où, aux côtés du parti socialiste, il avait voté les pleins pouvoirs à Massu pour la Bataille d’Alger.

      Entendu ce soir sur France Inter, deux interventions intéressantes et pour la première, surréaliste. Il s’agit de ce journaliste séoudien obligé de quitter son pays, l’Arabie Saoudite, pour avoir, selon les autorités de ce pays, blasphémé le Prophète, et de se réfugier en Malaisie. Voici donc cette fameuse déclaration surréaliste. Il s’agit de la représentante d’Amnesty International qui déplore :"......Interpol a diffusé la demande de l’Arabie Séoudite sans vérifier la véracité des allégations de l’Arabie Séoudite au sujet de ce journaliste et sans vérifier que l’Arabie Séoudite défendait véritablement les Droits de l’Homme".

    • Désolé, mais je suis bavarde et je n’ai pas eu assez d’espace pour vous parler de la deuxième intervention, toujours sur cette même antenne, France Inter. Il s’agit de celle de Jean-Luc Mélenchon interrogé en qualité de candidat à la Présidence de la République française. A propos de l’Iran et de sa déclaration sur Israël :" C’est inadmissible. Est-ce que l’Inde qui possède l’arme nucléaire a dit qu’elle allait éliminer ses voisins ?" pas un mot en revanche sur l’arme nucléaire possédée par Israël. A propos de la Syrie.Mélenchon regrette les vetos chinois et russe. Parle lui aussi de 7000 morts civils causés par les forces de Bachar El Assad. Ne dit rien de l’opposition armée qui commet des attentats.

      Salutations

  • Communiqué du Collectif communiste Polex
    Non au consensus pro-impérialiste

    12 février 2012 17:55, par Yvon Quiniou, philosophe
    Entièrement d’accord. J’ai manifesté mon désaccord total avec la guerre néo-coloniale en Libye dans un article du Monde et dans L’Humanité. Ce que l’Occident tente de faire en Syrie, via ses alliés arabes, est du même ordre et doit être tout autant condamné, même si la Syrie doit, bien entendu, évoluer vers la démocratie politique. Mais on ne saurait la lui imposer. Yvon Quiniou, philosophe.
  • Je n’arrive pas à croire à l’adhésion de ces différentes formation à la manifestation de soutien aux opposants syriens. Comment s’exprimer si toutes nos valeurs sont bafouées par ceux en qui nous pensions encore avoir une "certaine confiance" ? éliane pessel
    • En ce qui concerne l’appel intersyndical à soutenir en manif le 11 le "courage incroyable du peuple syrien qui s’est soulevé pacifiquement", une réponse cinglante et historiquement argumentée a été postée sur http://www.frontsyndical-classe.org/article-a-l-international-aussi-les-chiens-de-garde-sont-a-l-oeuvre-99156572.html

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>