COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Plus d’une dizaine de soldats seraient impliqués dans la tuerie de Kandahar (...)

Plus d’une dizaine de soldats seraient impliqués dans la tuerie de Kandahar (enquête)
Agence Chine nouvelle

lundi 19 mars 2012, par Comité Valmy



KABOUL, 18 mars (Xinhua) — Plus d’une dizaine de soldats américains seraient impliqués dans le massacre de 16 civils à Kandahar, a rapporté dimanche un quotidien afghan, citant les propos d’une équipe de parlementaires afghans envoyés sur les lieux pour enquêter sur l’incident.

"La délégation dépêchée à Kandahar par la Chambre des représentants afghane (Chambre basse du Parlement) a affirmé samedi que deux groupes de soldats américains, soit environ 15 à 20 hommes, avaient prémédité et lancé cette attaque, avec l’aide d’un appui aérien", selon le Daily Outlook Afghanistan.

Les événements, qualifiés de "carnage" par de nombreux Afghans, se sont déroulés le 11 mars. Les premières informations ayant filtré sur l’incident avaient fait état d’un seul soldat américain, qui serait sorti de sa base dans le district de Panjwai et serait entré dans plusieurs maisons locales, massacrant sans distinction 16 civils, dont trois femmes et neuf enfants.

L’enquête lancée par l’armée américaine a réaffirmé à plusieurs reprises qu’un seul soldat était responsable de ces meurtres, et qu’il avait été arrêté.

En dépit des pressions de Kaboul, qui demande que le suspect soit jugé publiquement en Afghanistan, l’armée américaine a rapatrié le prisonnier, le sergent Robert Bales, aux Etats-Unis.

Selon le reportage du quotidien afghan, citant les propos du parlementaire Mohammad Naeem Lali Hamidzai, deux femmes auraient été sexuellement agressées peu avant la tuerie du 11 mars.

Le gouvernement afghan n’a pas encore rendu public le rapport de l’équipe d’enquêteurs envoyée par le président Karzaï.

L’incident n’a fait que renforcer les tensions entre Washington et Kaboul, dont les relations ont déjà été assombries par plusieurs incidents récents, tels que la profanation du Coran sur une base américaine en Afghanistan, et les informations selon lesquelles les soldats américains urinaient sur les cadavres des talibans.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette