COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > Union du peuple de France ! Après le premier tour de la présidentielle : une (...)

Union du peuple de France !
Après le premier tour de la présidentielle : une déclaration du député communiste André Gerin

jeudi 3 mai 2012, par Comité Valmy

Le Comité Valmy collectivement, n’appelera pas à voter pour l’un ou l’autre candidat du système présents au second tour de l’élection présidentielle. A titre personnel, j’estime que la formule de Jacques Duclos "bonnet blanc et blanc bonnet" s’applique parfaitement aux deux représentants néo-libéraux de l’oligarchie financière euro-atlantique et occidentaliste.

Ce qui nous paraît essentiel dans la prise de position d’André Gérin que nous publions ci-dessous, c’est l’appel qu’il adresse à son parti le PCF, afin que celui-ci adopte une ligne politique d’union du peuple de France. C’est très précisément la démarche que nous poursuivons depuis vingt ans et la campagne contre la ratification du traité de Maastricht.
Claude Beaulieu



DÉCLARATION DE PRESSE

Après le 1er tour des présidentielles 2012

Voter Hollande pour battre Sarkozy

FN : à gauche arrêtons de faire l’autruche !

Les résultats électoraux de Jean-Luc Mélenchon, avec 11,11 % des suffrages exprimés, avoisinent ceux des présidentielles de 1995 lors desquelles Robert Hue avait obtenu 9 % et la gauche de la gauche avait obtenu en totalité 14 %.

Ce résultat est honorable car il occupe le vide laissé par les dirigeants de Colonel Fabien, lors le gouvernement Jospin et depuis le congrès de Martigues en mars 2000, avec le résultat de Robert Hue en 2002 et de Marie-George Buffet en 2007.

Aujourd’hui, c’est la mobilisation générale pour battre Nicolas Sarkozy, le Thatcher à la française.

J’appelle à voter François Hollande, le Tony Blair à la française sans hésitations (de deux maux, il faut choisir le moindre).

D’autant que le score historique de Marine le Pen sonne le tocsin pour toute la classe politique de gauche comme de droite. Il serait temps que l’ensemble de la gauche mette fin à la pratique la politique de l’autruche et arrête de casser le thermomètre. Une fracture abyssale s’est créée entre nos dirigeants et le peuple de France. A force de nier les réalités, nous avons actuellement un système politique qui est au bout du rouleau. Des millions de français sont abandonnés, n’ont pas d’avenir, en s’abstenant, font la grève des urnes ou en votant FN, se réfugient dans un vote néo-populiste et xénophobe.

La raison d’être du parti communiste est plus que jamais d’actualité pour reconquérir les classes populaires et le monde du travail, pour unir et rassembler l’ensemble de la population française.

L’union de la gauche héritée du programme commun de 1972, par Front de gauche interposé, n’a plus sa raison d’être. C’est une réponse du passé qui nous a déjà menés à de multiples échecs et déceptions ces 30 dernières années. Nous sommes dans une impasse politique qui deviendrait mortifère si le PCF venait à se fondre et se confondre dans le Front de gauche comme le propose Jean-Luc Mélenchon.

L’axe stratégique des communistes doit devenir l’union du peuple de France. Nous devons nous adresser au peuple tout entier, pour construire l’union et le rassemblement de la Nation française, dans sa diversité. Une époque s’ouvre pour construire une société nouvelle et un monde nouveau. Incarner le rêve d’un monde différent de celui du capitalisme prédateur et redéfinir la logique d’un projet du socialisme à la française, tels sont les défis qui sont posés pour l’avenir du PCF.

André GERIN

Le 23 avril 2012

Mise en ligne CV le 23 avril 2012


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>