COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Moyen Orient Assad : la crise en Syrie n’en est qu’à son début

Moyen Orient
Assad : la crise en Syrie n’en est qu’à son début

mercredi 25 avril 2012, par Comité Valmy


« La crise en Syrie n’est qu’à son début, mais la position internationale envers la Syrie -à l’exception du Qatar, de l’Arabie et de la Turquie- a commencé à prendre un tournant positif », c’est ce qu’a déclaré le président syrien Bachar ElAssad lors d’un entretien avec une personnalité eminente e de l’opposition syrienne de l’interieur, c’est-à-dire vivant à Damas.

Le quotidien libanais AlAkhbar qui a publié, ce mercredi, un compte rendu de cet entretien, n’a pas précisé le nom de l’opposant en question.

Pour El Assad, « l’administration Obama serait contrainte de trouver d’ici l’été une accalmie avant la tenue des élections américaines. Il s’agirait d’une coopération avec Moscou dans le but de trouver une solution à la crise syrienne ».

S’agissant des législatives syriennes prévues le 7 mai, M. Assad a affirmé qu’ « il n’a pas encore décidé s’il répondra positivement à la demande du parlement de reporter ces élections pour des raisons techniques. Mais au cas d’un report, elles seront au plus tard organisées en été ».

M. Assad a en outre affirmé à cet opposant syrien, qu’il n’est pas le président du parti baas, mais de toute la Syrie, affirmant qu’ « il croit au multipartisme en Syrie ».

Il a dans ce contexte souligné, qu’ « il n’est pas nécessaire que le parti baas soit représenté dans le nouveau gouvernement. Sa représentation sera limité au parlement ».

S’agissant des relations libano-syriennes, M.Assad a affirmé que « Damas agira conformément à de nouveaux critères avec les différents partis libanais, tout en prenant en considération les intérêts de la Syrie ».

L’équipe du site

Source :
Al Manar


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>