COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Damas aujourd’hui - 19 juillet 2012 et hier 18 juillet Site de Silvia (...)

Damas aujourd’hui - 19 juillet 2012 et hier 18 juillet
Site de Silvia Cattori - Témoignages

jeudi 19 juillet 2012, par Comité Valmy


Une femme de nationalité belge qui vit à Damas avec sa famille répond à nos questions. [le 19 juillet - 10 heures]

19 juillet 2012

S.C. Les nouvelles rapportées par nos médias sont très inquiétantes. On présente la « chute du régime el-Assad » comme imminente. Quelle est la situation en ce moment selon vous ?

Tout est calme. Il y a des endroits où il y a des échauffourées mais en général c’est calme. J’ai regardé ce qui a été rapporté depuis plusieurs jours sur les chaines internationales. Rien, absolument rien de ce que la presse internationale raconte sur ce qui se passe ici n’est vrai. Ce sont des mensonges.

S.C. : L’annonce par l’Armée syrienne libre que la « bataille pour la libération de Damas est lancée » ne vous impressionne pas ?

Ce sont des mots madame. C’est tellement absurde et théâtral ! Ce sont des slogans : tout cela fait penser qu’ils ont été conçus d’avance à des fins de propagande de manière à donner du poids aux actions que mènent les bandes armées. Les gens ici ne sont pas impressionnés par les slogans lancés par ceux-là mêmes qui veulent imposer à la Syrie le changement par la force.

S.C. : N’avez-vous pas peur ? Damas n’est donc pas selon vous à feu et à sang ?

Non je n’ai pas peur. Je ne crois pas une seconde ceux qui disent que Bachar a perdu le contrôle de la situation. Il y a des actions menées par des terroristes. Mais la majorité des Syriens soutien Bachar.

S.C. : Des journalistes occidentaux disent tout le contraire. Ils ne peuvent pas tout inventer ! Valérie Crova de Radio France qui est arrivée hier à Damas ne dément pas les nouvelles inquiétantes répandues par les rédactions du monde depuis quelques jours. Comment ne pas avoir peur ?

Non je n’ai pas peur, tout est calme. J’ai entendu ce que dit Valérie Crova. Hier je suis sortie en ville avec ma fille et mes petits enfants. Tout était calme, il n’y avait rien de spécial. Ma fille vient de sortir en ville ce matin avec ses enfants, elle n’a rien vu d’anormal. Les journalistes qui viennent ici mentent depuis le début. Il faut que le public à l’extérieur continue d’être orienté dans le sens où ils l’ont conduit depuis le début des troubles en Syrie.

S. C. : Hier nous avons diffusé deux vidéos filmées à Damas qui montrent que la situation est comme vous la décrivez [1]. Mais nous n’en étions pas certains tellement cela contraste avec tout ce qui est dit par les médias chez nous...

Je répète. La vie est normale ici.

Silvia Cattori


[1] http://www.silviacattori.net/article3457.html

Voir ci-dessous


Damas aujourd’hui - 18 juillet 2012

Damas ne serait pas, comme le montrent les images diffusées par l’opposition armée une ville prise en étaux ; et comme il est dit dans nos médias "une ville à l’agonie", une ville qui "échapperait au contrôle du gouvernement".


18 juillet 2012

Les images prises ce jour à Damas, et qui viennent de nous parvenir, ne laissent pas penser comme affirmé aujourd’hui par la journaliste Sofia Amara, que "la chute du régime va arriver dans quelques heures...".

Il n’y a pas "d’armée libre" en action à Damas ; il y a des bandes armées, soutenues par les grandes puissances qui mènent des actions criminelles en sa périphérie. Il y a en Syrie une intervention financée par l’extérieur. Faut-s’en réjouir ?

Damas le 18 jullet 2012 ; la vie continue malgré les horribles attentats terroristes.

Il y a en Syrie un peuple qui souffre énormément de se savoir gravement menacé par des bandes de terroristes encouragées et armées par ces mêmes Etats occidentaux qui ont déjà détruit l’Irak, l’Afghanistan, la Libye...

URL :http://www.silviacattori.net/article3457.html

Silvia Cattori


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette