COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > 1ER MAI 2009 : TRANSFORMEZ L’ESSAI Groupe 1er mai Charentes

1er MAI INFOS : Numéro 189 JUIN 09 Journal du groupe du 1er Mai- Charentes

1ER MAI 2009 : TRANSFORMEZ L’ESSAI Groupe 1er mai Charentes

BOYCOTTEZ LES ELECTIONS EUROPEENNES DU 7 JUIN 2009 !

mardi 26 mai 2009, par Comité Valmy


Quand on est ensemble

les oppresseurs tremblent

1er MAI 2009 TRANSFORMEZ L’ESSAI !

De l’accueil des travailleurs de l’entreprise "Continental de Clairoix" par leurs camarades allemands avec une banderole "prolétaires de tous les pays unissez-vous !" aux manifestations du 1er mai partout dans le monde, l’appel de la Deuxième internationale est bien vivant. Ce 1er mai a été une fantastique mobilisation sociale.

Face à une crise mondiale du capitalisme se construit une riposte mondiale de travailleurs. Comme tous les ans, ce sont toutes les composantes de la classe ouvrière mondiale qui sont descendues dans la rue pour clamer que c’en était assez de l’exploitation capitaliste, de ses crises, de sa misère, de la sous vie qu’il est capable de fournir aux travailleurs. En cette période de crise, l’immoralité de ce système saute aux yeux : pour que les rentiers capitalistes touchent leurs dividendes, ce sont tous les travailleurs qui doivent payer en licenciements, pertes de salaires et aggravations de leurs conditions de travail. Personne n’y échappe !

A chaque fois que les travailleurs descendent dans la rue le 1er mai c’est un monde nouveau qu’ils revendiquent. Un monde débarrassé de l’exploitation et de l’immoralité capitalistes. Un monde qu’il faut bien appeler par son nom : un monde communiste.

REFUSEZ LA MASCARADE DES PRETENDUES "ELECTIONS EUROPEENNES". BOYCOTTEZ LES ELECTIONS EUROPEENNES DU 7 JUIN 2009

L’Union européenne est un projet malfaisant pour les travailleurs.

Depuis le début de la construction de l’Europe, les tenants de sa construction pourrissent votre vie. Lorsque par référendum vous criez : "Assez !" ils violent votre souveraineté et poursuivent de plus belle.

L’Union Européenne, un modèle de démocratie ?

La mise en place du traité constitutionnel de Lisbonne le prouve : le vote des citoyens n’a pas de valeur aux yeux de leurs gouvernements respectifs. Des Pays-Bas et de la France qui ont refusé le projet par référendum pour voir ensuite le traité de Lisbonne adopté sans tenir compte de leur vote, au Danemark où on les a fait revoter jusqu’à ce qu’ils acceptent, en passant par l’Irlande (qui vient de le refuser par référendum), aucun peuple de l’Union européenne n’a voix au chapitre. Ils sont consultés "pour la forme", pour faire croire à la démocratie sous prétexte de consultation et de vote au suffrage universel.

Quant au parlement européen, réduit à "proposer des lois" sans pouvoir de décision, il ressemble plus au dernier salon où l’on cause qu’à une assemblée législative. Depuis le début 2009, contre l’avis du parlement européen, dont on voudrait nous faire croire qu’il est le "bras armé" (du moins législatif) de nos intérêts, la Cour de Justice de la Communauté Européenne a rendu au moins quatre jugements favorables aux entreprises contre les salariés et leurs actions syndicales (2 cas de refus de conventions collectives, 1 cas de salaire inférieur au minimum local, 1 cas de refus de respecter des obligations imposées à un prestataire étranger). Le rôle du parlement européen se limite à justifier les mesures prises par la commission européenne qui, elle, n’est pas et ne sera jamais élue au suffrage universel et dispose d’un pouvoir absolu. Ni comptable, ni responsable devant les peuples, elle gère au gré des lobbies capitalistes, la concurrence, le commerce extérieur, la justice, la sécurité, l’environnement ...

Votre droit de vote ne vous donne aucun pouvoir.

Votre voix ne compte pour rien, celle des lobbies chaque fois l’emporte.

En réalité, l’Union européenne est un modèle de négation de la démocratie.

L’union européenne, garante de la paix ?

Sous couvert du slogan "ensemble, nous serons plus forts", les partisans de l’Union européenne se gardent bien de terminer la phrase " ... contre les peuples !". Avec une majorité de membres intégrés à l’OTAN, c’est toute la machine de guerre occidentale qui passe à l’action sur tous les terrains du monde où son accès aux ressources lui paraît menacé : Yougoslavie, Kossovo, Palestine, Irak, Afghanistan, les multiples conflits en Afrique ...

Toujours sous contrôle et aux ordres des Etats-Unis (mais que se passera-t-il le jour où les intérêts des capitalistes de l’Union européenne divergeront de ceux des Etats-Unis ... ?), l’UE avec l’OTAN exporte dans le monde entier une logique de guerre. Après l’extension vers l’est européen pour l’ouverture de marchés (rappelons-nous Jules Ferry "une colonie, c’est un débouché" ...), c’est toute la planète qui est devenu l’enjeu.

En réalité, l’Union européenne est une menace constante et grandissante pour la paix dans le monde entier.

L’union européenne, modèle social ?

Initiée pour redonner aux pays européens la puissance économique perdue après les deux guerres mondiales, l’UE est d’abord et avant tout une machine à augmenter les profits capitalistes, à préserver le mode d’exploitation capitaliste dans chaque pays (c’est gravé dans le marbre du traité imposé de Lisbonne), et à permettre l’expansion de ce capitalisme hors d’Europe. C’est pourquoi il n’y a pas de progrès social à attendre de l’UE. De la légalisation du travail de nuit pour les femmes au laisser-faire de la casse industrielle (Continental, Caterpillar aujourd’hui, mais hier l’acier, les charbonnages...) en passant par le démontage de tous les services publics et la directive Bolkenstein (dite "du plombier polonais"), l’Union européenne en matière de progrès social ne propose que l’intensification à outrance de l’exploitation du travail et la liquidation des acquis sociaux chèrement conquis par les travailleurs.

En réalité, l’Union européenne est un instrument de régression sociale.

S’ils l’avaient voulu, des progrès sociaux pour tous les Européens ce n’est pas sorcier. Il leur aurait suffi de faire une législation sociale européenne unique qui reprenne pour tous la législation nationale la plus avancée.

On pourrait ainsi :

Comme en Belgique, bénéficier d’une durée illimitée (en général) d’indemnisation de chômage, et de salaires indexés sur les prix,

Comme en Lituanie, avoir jusqu’à 58 jours de congés payés annuels,

Comme au Portugal, travailler tout en suivant une formation dans un établissement scolaire en étant dispensé de 6 h de travail par semaine tout en gardant son salaire,

Comme en Irlande, avoir le droit de vote dans les élections locales si vous êtes étranger,

Comme en Suède, bénéficier de 7 semaines de congés payés avant, et 7 semaines après un accouchement,

Comme en France, bénéficier de retraites par répartition (on sait ce qu’il en coûte de luttes aux travailleurs pour les conserver, même amoindries !),

Comme aux Pays-Bas, bénéficier de l’accès libre et gratuit à la contraception,

Comme en Roumanie, pouvoir partir à la retraite à 58 ans et 4 mois pour les femmes. (Mais l’UE est passée par là : en 2014, cette retraite ne sera plus possible avant 60 ans !),

Comme ... La liste n’est pas exhaustive.

La réalité de la construction européenne, c’est l’accroissement de l’asservissement des travailleurs, c’est l’alignement par le bas et le pouvoir absolu des capitalistes, c’est le chômage des travailleurs pour l’injection de milliards dans les banques, c’est la liquidation des services publics (au service de tous) pour les baisses d’impôts des riches, la casse du droit des salariés pour la primauté du droit des entreprises. La réalité de la construction européenne, c’est la réponse des impérialistes européens aux temps nouveaux. C’est l’instrument pour écraser toutes les tentatives de construire un monde débarrassé du capitalisme et au service de tous.

En votant "NON" au référendum de 2005, vous avez déjà dit que vous vouliez que ça s’arrête.

Pour le dire une nouvelle fois et les priver de toute légitimité : BOYCOTTEZ LES ELECTIONS EUROPEENNES !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>