COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Dissonances étasuniennes Syrie : les USA ne soutiennent aucune partie au (...)

Dissonances étasuniennes
Syrie : les USA ne soutiennent aucune partie au conflit (ambassadeur)

samedi 28 juillet 2012, par Comité Valmy

Cette déclaration de l’ambassadeur américain en Russie, connu par ailleurs comme animateur déclaré des oppositions anti Poutine, est en contradiction manifeste avec la politique criminelle menée jusqu’ici par les dirigeants étasuniens contre Bachar al Assad et le peuple syrien.
Est-ce l’annonce d’un changement politique prochain ou une de ces manoeuvres tordues d’enfumage dont les impérialistes américains sont coutumiers ?


Syrie : les USA ne soutiennent aucune partie au conflit (ambassadeur)

MOSCOU, 27 juillet- RIA Novosti

Les Etats-Unis partagent la position de la Russie qui s’efforce de prévenir la chute de l’Etat syrien et ne soutiennent aucune partie au conflit, a annoncé vendredi l’ambassadeur américain à Moscou Michael McFaul dans une interview au quotidien en ligne Gazeta.ru.

"En réalité, nous ne soutenons aucun groupe impliqué dans le conflit syrien. Nous ne sommes pas hostiles aux Syriens qui soutiennent el-Assad. Ce n’est pas notre combat. Nous plaidons pour les négociations", a déclaré l’ambassadeur.

Selon lui, les Etats-Unis sont partisans d’une "évolution pacifique susceptible de faire apparaître de nouvelles institutions politiques répondant aux aspirations des gens".

"En Egypte, en Tunisie et en Syrie, nous soutenons les règles du jeu et non les vainqueurs et les vaincus. Nous ne cherchons pas à déstabiliser Syrie. Nous ne voulons pas la chute de l’Etat syrien. Nous l’avons vu en Irak, en Somalie et dans d’autres pays. Nous partageons l’objectif du gouvernement russe : prévenir la désintégration de l’Etat syrien", a souligné le diplomate.

***

Conséquence logique, France-info change de ton :

L’infiltration de djihadistes au niveau de la frontière turque ?

Pendant que les combats s’intensifient dans le nord de la Syrie, on parle de plus en plus de la présence de djihadistes dans ces combats, des hommes liés à Al Qaeda qui se trouveraient au niveau de la frontière turque. Ils ont notamment été remarqués quand trois postes-frontières turcs sont passés aux mains de la rébellion syrienne.

http://www.franceinfo.fr/monde/la-turquie-base-arriere-des-rebelles-syriens-688645-2012-07-27

***

Même évolution à l’ONU ? :

Le Conseil socioéconomique des NU adopte une décision sur les violations israéliennes au Golan syrien occupé

27 Juil 2012

New York / Le Conseil socioéconomique des NU a adopté hier une résolution sur les répercussions socioéconomiques de l’occupation israélienne sur la vie des citoyens arabes syriens et palestiniens au Golan syrien occupé et dans les territoires palestiniens, dont al-Qods.

45 pays ont voté en faveur de la décison, alors que les Etats-Unis et le Canada ont voté contre et que trois autres pays se sont abstenus.

Dans une intervention lors du débat de la résolution présentée par l’ESCWA, la délégation de la République Arabe Syrienne a affirmé que le contenu du rapport de l’ESCWA sur les violations israéliennes est un exemple des pratiques d’Israël hostiles qui sont innombrables contre les Golanais et les Palestiniens.

La délégation a fait noter que l’occupation est l’obstacle principal qui prive les peuples arabes des territoires occupés de leurs droits légitimes et de leur développement

socioéconomique.

La délégation a indiqué que le terrorisme pratiqué par Israël est identique du point de vue fond et forme, à celui qu’affronte actuellement la Syrie.

A. Chatta & T. Slimani


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>