COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > DECLARATION DU MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES DE CUBA

DECLARATION DU MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES DE CUBA

jeudi 2 août 2012, par Comité Valmy


Promoteurs émérites du Terrorisme international

DECLARATION DU MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES DE CUBA

Le 31 juillet, le Département d’Etat des Etats-Unis a inclus Cuba, une nouvelle fois, dans sa liste unilatérale et arbitraire d’ « Etats Sponsors du Terrorisme International ».

Une fois de plus, il est évident que Cuba est maintenue sur cette liste dans la seule intention d’essayer de justifier la politique de blocus contre notre pays, ainsi que l’adoption de nouvelles mesures de poursuites contre les transactions financières et commerciales, pour tenter d’étrangler l’économie cubaine et d’imposer un régime qui corresponde aux intérêts des Etats-Unis.

A cette occasion, avec une nouvelle et calomnieuse accusation sur la soi-disant absence de mesures dans le système bancaire cubain pour s’opposer au blanchiment d’argent et aux transactions financières liées au terrorisme, le gouvernement des Etats-Unis tente d’étayer cet exercice de discrédit.

Avec ce bobard, les Etats-Unis dissimulent le fait que Cuba rend périodiquement des comptes vrais et exacts aux mécanismes appropriés des Nations Unies , sur ces thèmes et d’autres concernant la lutte contre le terrorisme. Ils ignorent aussi , avec une totale mauvaise foi, le fait que le Gouvernement de Cuba, à une date aussi récente que février 2012, réitéra la proposition de se mettre d’accord sur un programme bilatéral de lutte contre le terrorisme, à laquelle le gouvernement des Etats-Unis n’a pas répondu.

Les Etats-Unis n’ont pas la moindre autorité morale pour nos juger. Il est parfaitement connu que le gouvernement nord-américain a utilisé le terrorisme d’Etat comme arme de sa politique contre Cuba, ce qui a provoqué 3 478 morts et 2 099 handicapés, et a protégé tout au long de l’histoire , des dizaines de terroristes dont certains vivent encore aujourd’hui librement sur leur territoire, alors qu’ils gardent en prison ou retiennent sur leur sol les Cinq combattants anti-terroristes cubains. Les Etats-Unis sont aussi le plus grand centre de blanchiment d’argent de la planète et le manque de contrôle de son système financier a été le détonateur de la crise économique globale.

Le Ministère des Relations Extérieures rejette énergiquement l’utilisation d’un sujet aussi sensible que le terrorisme à des fins politiques mesquines contre Cuba et demande que le gouvernement des Etats-Unis cesse de mentir et mette fin à ce honteux exercice qui offense le peuple cubain et discrédite la cause de la lutte internationale contre le terrorisme.

La Havane, 1° août 2012

(Traduction Françoise Lopez)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette