COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Le départ d’Annan n’aura pas d’impact sur le règlement de la crise syrienne (...)

Le départ d’Annan n’aura pas d’impact sur le règlement de la crise syrienne estime Qadri Jamil

vendredi 3 août 2012, par Comité Valmy


MOSCOU, 3 août - RIA Novosti

Le départ de Kofi Annan du poste d’émissaire spécial de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie n’aura pas d’impact sur le règlement de la crise politique syrienne, a annoncé vendredi à Moscou le vice-premier ministre syrien pour l’Economie et chef du Parti de la Volonté populaire (opposition intérieure) Qadri Jamil.

"Nous n’avons accepté le plan Anna que parce qu’il coïncidait parfaitement avec le modèle de sortie de crise proposé par les hommes politiques syriens. Ce n’est pas son arrivée qui a permis de définir les principales lignes du règlement de la crise syrienne sans intervention étrangère et ce n’est pas Annan qui a pointé la nécessité de mettre fin aux violences. Le départ d’Annan n’aura pas de répercussions sur la politique syrienne du règlement de la crise", a annoncé M.Jamil lors d’une conférence de presse à RIA Novosti.

M.Annan, ancien secrétaire général de l’Onu, a été nommé fin février dernier envoyé spécial pour la Syrie, en proie à une crise politique sans précédent depuis la mi-mars 2011. Dans le cadre de son plan de sortie de crise, l’ex-secrétaire a effectué plusieurs visites en Syrie. Il a rencontré le président syrien Bachar el-Assad ainsi que les représentants de l’opposition extérieure et intérieure syrienne.

Jeudi 2 août, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a annoncé dans une déclaration publiée sur le site officiel de l’Onu que Kofi Annan quittait son poste.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette