COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Alep : Salaheddine nettoyée, Sukkari et Seif ed-Dawlé suivants Al (...)

Alep :
Salaheddine nettoyée, Sukkari et Seif ed-Dawlé suivants
Al Manar

vendredi 10 août 2012, par Comité Valmy


La correspondante de la télévision Mayadine a assuré que le quartier Salaheddine a bel et bien été nettoyé. Elle a assuré avoir fait une tournée dans ses rues, en compagnie des soldats de l’armée régulière, et a dit constater l’ampleur des dégâts et des destructions, en plus du grand nombre des miliciens tués. « Il est clair que cette fois-ci les combattants n’avaient pas le temps de retirer les cadavres de leur camarades tués », a-t-elle remarqué. Et d’ajouter que des bâtiments ont été piégés et certaines rues sont minées d’engin explosifs. Elle a de plus assuré que les quartiers du vieux Alep situés autour de la citadelle sont tous sécurisés.

La correspondante de la télévision n’a pas confirmé l’information véhiculée par l’AFP, à la foi du Conseil national syrien selon lequel un obus mortier exclusivement entre les mains de l’armée régulière s’est abattu à l’entrée fortifiée de ce monument historique. Dernièrement ce conseil, qui regroupe quelques factions de l’opposition syrienne dont les Frères musulmans a multiplié ses accusations contre de prétendues attaques contre ce joyau de l’architecture islamique du Moyen âge. Elles se sont avérées exagérées et erronées.

Selon The Independant des centaines de miliciens se sont retirées de leur bastion à Salaheddine de crainte d’être assiégés par les forces gouvernementales pour se déployer dans d’autres quartiers, alors que certains d’entre eux ont définitivement quitté la ville. Le correspondant du quotidien britannique a constaté qu’ils étaient exténués.
Selon Syria Truth, citant des sources turques et étrangères le nombre des tués et de blessés s’élève à plus de mille sur les trois mille investis dans la bataille. Sans oublier les centaines qui ont été capturés. Alors que des sources militaires syriennes ont révélé pour Arab Press ont évoqué 200 tués dans les rangs des miliciens.
Il précise d’autre part que le nombre des éléments des forces spéciales qui ont participé à la bataille s’élève 300 éléments.

Sur le terrain ce vendredi, la correspondante de Mayadine signale que les batailles suivantes devraient se poursuivre dans les quartiers Sukkari et Seif ed-Dawlé ou les miliciens de Salaheddine se sont retranchés. un syrien qui habite le quartier Seif ed-Dawlé raconte pour le site aleppin Tahte-l-mijhar que les miliciens ont tué un membre de la famille Zaytouné, parce qu’il a refusé de leur permettre de rentrer dans sa maison, signalant que les miliciens se cachent désormais dans ce quartier.

Une autre bataille d’envergure devrait se dérouler plus tard plus à l’Est, du côté des quartiers Sakhour et les résidences de Hanano. Arab Press fait état d’accrochages dans le quartier Hanano au cours desquels des miliciens ont été tués et blessés.

Le correspondant du site aleppin « Tahta-l-mijhar »qui a fait ce vendredi une tournée dans la ville a signalé que des affrontements ont lieu dans les quartiers Sukkari, Sakhour, et Hanano, où deux missiles aériens se sont écrasés sur le siège de l’ASL, infligeant à la milice des pertes considérables. Il fait aussi état d’accrochages sur la place Mayssaloune où une quarantaine de miliciens ont péri.

Les places Akioule et Kadi Askar ainsi que les quartiers Assila et Bab Nasr ont été nettoyés des miliciens. Alors que les soldats sont entrés dans les quartiers Sabaa Bahrate, Bab Hanine et Bab Hadid.

Version AFP-OSDH

((Des accrochages avaient lieu vendredi dans certaines parties du quartier emblématique de Salaheddine à Alep où les rebelles avaient effectué la veille un "retrait tactique" en raison d’un bombardement intense par l’armée syrienne, selon un chef local rebelle.

"Nous continuons à nous battre dans des secteurs de Salaheddine car nous n’abandonnerons pas ce quartier", a dit à l’AFP à Houssam Abou Mohammad, commandant de la brigade Dera Ashahba de l’Armée syrienne libre (ASL, rebelles).

Par ailleurs, l’armée syrienne pilonnait plusieurs quartiers rebelles à Alep, notamment ceux de Sahour, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Les violences dans le pays ont fait jeudi 191 morts, dont 107 civils, 45 rebelles et 39 soldats. Vingt-sept personnes sont mortes à Alep.
Jeudi, les rebelles de l’ASL retranchés dans cette ville, poumon économique du pays où les combats font rage depuis le 20 juillet, ont annoncé s’être retirés de leur bastion de Salaheddine en raison de bombardements particulièrement violents de la part des forces gouvernementales.))

Londres à l’aide des miliciens

Londres a annoncé vendredi une intensification des contacts avec les miliciens syriens et la fourniture d’une aide de 5 millions de livres (6,3 millions d’euros) en équipements, notamment des gilets pare-balles et des moyens de communication, à l’exclusion d’armes.

"La population syrienne ne peut pas attendre indéfiniment, les gens meurent", a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague lors d’une conférence de presse.

"En l’absence de progrès sur le plan diplomatique, le Royaume-Uni va faire beaucoup plus, nous allons développer notre soutien au peuple syrien et à l’opposition politique syrienne avec 5 millions de livres supplémentaires d’aide matérielle non létale", a ajouté le ministre.
Cette aide britannique doit inclure "des téléphones mobiles, satellitaires, des équipements radio qui peuvent être utilisés pour avertir les civils des attaques imminentes du régime" et pour "surmonter les blocages des communications par le régime", a dit William Hague.

L’aide devrait aussi comprendre des "équipements de sauvetage pour les civils" notamment "par exemple des gilets pare-balles", a poursuivi le ministre.
En outre, le Royaume-Uni doit aussi fournir une aide médicale comprenant des équipements chirurgicaux, des antibiotiques, des anti-douleur, du matériel pour purifier l’eau, a détaillé le ministre.

Il a estimé qu’il y avait trop de risques à fournir des armes aux miliciens, s’inquiétant "des informations sur des atrocités commises du côté de l’opposition". "Cela n’a jamais été notre approche" de livrer des armes dans les révoltes arabes, "même en Libye", a-t-il rappelé.

Dans une tribune au quotidien The Times, le ministre indique que le Royaume-Uni va "intensifier (son) travail avec l’opposition syrienne, notamment avec les représentants de l’Armée syrienne libre, pour s’assurer qu’ils se préparent à la chute inévitable d’Assad".

"Cette semaine, sur mes instructions, mon représentant auprès de l’opposition syrienne, dont le niveau est celui d’ambassadeur, a contacté et rencontre actuellement des membres politiques de l’Armée syrienne libre", écrit-il.
Le ministre a précisé que lors de ces contacts, le Royaume-Uni transmettait à ces opposants "un message ferme pour qu’ils respectent les droits de l’homme, quelles que soient les horreurs perpétrées par le régime".

Lakhdar Brahimi pressenti pour succéder à Kofi Annan

Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi est pressenti pour succéder à Kofi Annan comme médiateur en Syrie, ont indiqué jeudi des diplomates. M. Annan a démissionné jeudi dernier de son poste d’envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie en déplorant la manque de soutien des grandes puissances à sa mission.
Selon ces diplomates, parlant sous le couvert de l’anonymat, la nomination de M. Brahimi devrait être annoncée au début de la semaine prochaine.
M. Annan, qui avait été nommé en février, quitte officiellement son poste à la fin août.
Agé de 78 ans, M. Brahimi a été envoyé spécial de l’ONU dans plusieurs points chauds de la planète et médiateur dans la résolution de plusieurs conflits.
Ancien ministre algérien des affaires étrangères, il a notamment représenté l’ONU en Afghanistan de 1997 à 1999, puis de 2001 à 2004 après le départ des talibans.

L’équipe du site
10-08-2012

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php ?eid=74921&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>