COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Serdioukov : le président al-Assad est la garantie de l’Etat syrien, et (...)

Serdioukov : le président al-Assad est la garantie de l’Etat syrien, et l’armée syrienne est solide
SANA - Agence de Presse Arabe Syrienne

jeudi 1er novembre 2012, par Comité Valmy


01 Nov 2012

Moscou / Le ministre russe de la défense Anatoli Serdioukov a affirmé que l’armée arabe syrienne qui fait face aux groupes armés préserve sa compétence combative.

Dans des déclarations faites aux journalistes à Paris à l’issue de la rencontre du conseil russo-français de la coopération sécuritaire, Serdioukov a affirmé que le président al-Assad ne renoncera pas à son poste et y restera jusqu’au bout. Sa sortie est un suicide et n’aboutira qu’à la destruction de l’Etat syrien.

D’autre part, Serdioukov a qualifié de "fructueuse" la rencontre avec la partie française, ajoutant que la France est d’accord sur le fait que la lutte en Syrie n’aboutira pas au règlement de la crise.

Kalachnikov : Les pratiques des gouvernements occidentaux envers la situation en Syrie sont répugnantes

Le premier vice-président de la commission des relations internationales à la Douma, Leonid Kalachnikov, a fait noter que les pratiques des gouvernements occidentaux envers la Syrie sont répugnantes.

Dans un entretien avec le correspondant de SANA à Moscou, Kalachnikov a souligné que ces gouvernements qui savent bien que l’ingérence en Syrie, comme c’était le cas en Libye, aura des répercussions très graves, poursuivent la politique d’incitation, d’armement et de financement des gangs terroristes armés.

Il a rappelé les parlementaires occidentaux que le président Bachar al-Assad avait suggéré le dialogue avec l’opposition, lancé nombre de réformes importantes et promulgué plusieurs lois sur la constitution, l’information et les élections, "mais ceci n’avait suscité aucun intérêt de la part de l’opposition qui rejette le dialogue ou des pays occidentaux qui prétendent s’attacher à la mise en oeuvre des réformes sérieuses en Syrie," a-t-il précisé.

Kalachnikov a fait savoir que les actes d’incitations proviennent du côté turc et "des gangs de l’opposition armée", évoquant aussi le rôle des monarchies saoudiennes et qataries dans le financement et l’armement des gangs terroristes armés.

Dans entretien similaire, André Philippov, chef du département international au comité central du Parti communiste russe, a présenté ses condoléances aux familles des victimes syriennes tombées en raison de la guerre déclenchée contre la Syrie.

Il a critiqué le rejet des gangs terroristes armés de s’engager à l’arrêt des opérations militaires.

Philippov a souligné le refus des pays occidentaux de soutenir l’initiative russe d’adopter au Conseil de sécurité un communiqué condamnant les actes terroristes en Syrie.

Bulletin français


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>