COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Guantanamo : D’autres révélations

Source : Radio-Canada.ca Lundi 15 mai 2009

Guantanamo : D’autres révélations

lundi 15 juin 2009, par Comité Valmy


Khalid Cheikh Mohammed, considéré comme le cerveau des attentats du 11 septembre 2001, affirme avoir fait des aveux mensongers sous la torture.

C’est ce qui ressort des comptes-rendus de ses auditions devant un tribunal militaire de Guantanamo, rendus publics lundi. Ces documents ont été publiés à la suitte d’un recours juridique intenté par l’American Civil Liberties Union, une importante association de défense des droits et libertés.

« J’ai inventé des histoires », a déclaré Khalid Cheikh Mohammed lors d’un des interrogatoires menés sur la base cubaine, en 2007.

Par exemple, Mohammed affirme avoir été torturé après avoir dit ne pas savoir où se trouvait Oussama ben Laden. Il a alors suggéré un lieu où se trouverait le chef d’Al-Qaïda, mais aurait aussi été torturé ensuite. Quand il a répondu non à d’autres questions, il a encore été malmené, selon ses affirmations.

Selon les transcriptions de ses auditions devant la cour martiale, Khalid Cheikh Mohammed a toutefois revendiqué avoir participé à 29 actions terroristes.

En avril dernier, une note interne du département de la Justice datant de 2005 indiquait que la CIA avait soumis 183 fois à la simulation de noyade Khalid Cheikh Mohammed.

Les extraits publiés lundi révèlent également qu’un autre détenu, Abou Zoubaydah, a affirmé à la cour qu’« il avait cru mourir quatre fois » sous la torture lorsqu’il était interrogé par la CIA. « Après des mois de souffrances et de tortures, physiques et mentales, ils ne s’intéressaient plus aux blessures qu’ils m’avaient infligées, à l’oeil, à l’estomac, à la vessie, à ma cuisse gauche et à mes organes génitaux. Ils se fichaient du fait que j’étais presque mort de ces blessures, les médecins m’ont dit que j’avais failli mourir quatre fois », dit-il dans l’un des enregistrements.

Abou Zoubaydah est le premier détenu qui a été soumis aux méthodes d’interrogatoires musclées autorisées sous l’administration de George W. Bush. Les interrogatoires consistaient notamment en simulation de la noyade, à projeter le détenu contre les murs ou encore à le forcer à demeurer nu pendant de très longues périodes.

Les déclarations rendues publiques lundi sont extraites des audiences devant un tribunal militaire de Guantanamo qui devait, sous la présidence de Bush, statuer quels détenus de devaient être considérés comme des « combattants ennemis ». Ce titre était nécessaire afin d’emprisonner les détenus pour une durée illimitée. Ces audiences n’étaient ouvertes ni aux avocats ni au public.

L’Italie accueillera des détenus

Par ailleurs, l’Italie va accueillir trois détenus de la prison cubaine, a annoncé le président américain Barack Obama, lundi, après un entretien à la Maison-Blanche avec le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi. Le président Obama n’a pas précisé quels étaient les détenus en question, ni leur nationalité.

Barack Obama a annoncé dès son entrée en poste, en janvier, sa décision de fermer la prison militaire d’ici un an. Pour y parvenir, il espère notamment que des pays étrangers accueillent les prisonniers qui ne pourraient pas retourner dans leur pays d’origine sans risque.

L’Union européenne a confirmé lundi qu’elle était prête à aider Washington à fermer Guantanamo en recevant sur son territoire des détenus libérés. Récemment, la France a accueilli un Algérien qui a été détenu plus de sept ans à Guantanamo et contre lequel aucune charge n’a finalement été retenue.

Radio-Canada.ca avec Agence France Presse, Associated Press et Reuters


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette