COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > ADHESION AU COMITE VALMY > Syrie : Des instructeurs américains, français et britanniques entraînnent les (...)

Syrie : Des instructeurs américains, français et britanniques entraînnent les rebelles en Jordanie
Le Figaro via le site du Hezbollah libanais

samedi 2 mars 2013, par Comité Valmy


Les Occidentaux ont démenti à maintres reprises avoir entraîné ou armé les rebelles syriens. Jour après jour, leurs allégations et leurs mensonges apparaissent au grand jour.

« Des instructeurs américains entraînent des rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) passés en Jordanie », rapporte vendredi 1 mars le quotidien Le Figaro citant une source militaire française au Moyen-Orient. « Des Forces spéciales britanniques et une poignée de Français aident également les rebelles syriens », souligne la source. « Ils structurent, encadrent et donnent des conseils aux insurgés syriens depuis la fin de l’année dernière », poursuit-elle. Cette formation se déroule au « King Abdallah special operation training center » (Kasotec) situé au nord d’Amman, la capitale jordanienne.

Selon le journal, les Forces spéciales américaines déployées en Jordanie font également « des pénétrations en territoire syrien pour surveiller les armes chimiques du régime ».

Le Figaro avait rapporté que des unités Delta des Forces spéciales américaines étaient déployées à Harissa au nord de Beyrouth. Officiellement pour la formation de leurs homologues libanaises. Mais en fait, ces unités Delta font également de la pénétration en territoire syrien.

Jeudi à Rome, John Kerry, le nouveau secrétaire d’Etat américain, a annoncé des aides non léthales à la rébellion syrienne (gilets par balles, véhicules blindés et de l’entraînement). Toutefois, les Forces spéciales, dans le plus grand secret certes, n’ont pas attendu les annonces officielles pour passer à l’action. De même, il s’avère que les aides fournies dépassent les limites des armes non létales.

L’Armée arabe syrienne a récemment découvert des dépôts d’armes au Nord de la ville de Homs, comportant des missiles antichars de fabrication américaine de type M 47 Dragon ainsi que des munitions européennes.

Source : Le Figaro, édité par : moqawama.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>