COMITE VALMY

Accueil du site > > "Pourquoi Assad va-t-il gagner ? " IRIB

"Pourquoi Assad va-t-il gagner ? "
IRIB

mercredi 31 juillet 2013, par Comité Valmy


IRIB- Dans un nouvel article, Flynt et Hillary Man Leverett se posent la question et tentent d’y répondre :
" les occidentaux ont mal calculé et cette erreur de calcul au sujet de la viabilité du gouvernement Assad leur coûtera trop cher, affirment les auteurs.
Flynt est même apparu sur l’écran de la chaine Al Mayadin au lendemain de la reprise de Qusseir par l’armée syrienne et a raillé les prononstics des pays occidentaux qui " se sont avérés faux puisque Assad se tient toujours en place" !!

" Mais ces mauvais pronostics ont la vie dure. En 2005 déjà, les occidenatux avaient prédi la chute d’Assad dans la foulée de l’attentat terroriste qui a éliminé le premier ministre Rafic Hariri.

" Mais pourquoi Assad ne sera-t-il pas renversé ? les auteurs évoquent deux raisons " d’abord , les sondages sont là pour nous le souligner : Assad jouit d’un vaste ancrage populaire au sein de la société syrienne, un ancrage de plus en plus fort depuis qu’ill combat le terrorisme. Au moins la moitié des syriens sont ses partisans . Par ailleurs ceux qui lui sont opposés ne soutiennent pas forcément les rebelles . la seconde raison réside dans l’illusion que les pays occidentaux se sont faite et qui les a poussés à croire qu’une fois Assad parti, un gouvernement pro occidental et modéré le remplacerait .

Ce n’était qu’un rêve . Tout le monde le sait désormais : ceux s’opposent à Assad sont en majorité des terroristes venus de l’extérieur de la Syrie , des terroristes liés à Al Qaida . Si ces qaidistes prenennt les rênes du pouvoir, personne n’en profitera, ni les syriens, ni les américains ni les moyen orientaux" !

Les auteurs en viennent ensuite à évoquer les liens qui existe entre l’Iran et la guerre contre la Syrie : " laissez-nous le dire très franchement : l’administration Obama s’est mise à soutenir l’opposition syrienne en raison de son animosité envers l’Iran . La prise de conscience des peuples arabes manifestée à travers leurs révoltes y a aussi grandement joué. La menace qu’il a fait encourir contre les régimes pro américains dans des pays comme Bahreïn a poussé Obama à s’engager contre Assad pour assurer le maintien en place des pions.

C’est par le biais de la rébellion en Syrie qu’Obama a tenté de sauver les régimes inféodés mais le projet est désormais tombé à l’eau. Depuis plus de deux ans, les Etats Unis continuent à soutenir les rebelles sans qu’aucun résultat concret soit au rendez vous . La livraison d’armes à la rébellion n’a fait qu’amplifier les souffrances des syriens, dévaster davantage leur pays , alourdir le bilan des pertes".
Les auteurs poursuivent : " l’Arabie saoudite , gros soutien des rebelles , a depuis toujours tenté de transformer la guerre contre la Syrie en une guerre civile de nature confessionnelle .

La chute d’Assad aurait permis aux Américains et aux saoudiens de changer les rapports des forces à leur avantage ; d’où la convergence d’action du Hezbollah, de l’Iran et de la Syrie face au camp pro américain. Assad va gagner puisque la résistance le soutien. Il va sans dire que le Hezbollah saura désamorcer les tensions confessionnelles générées par l’Occident et ses alliés . le hezbollah est né au coeur de la guerre , au moment où le Liban était sous l’occupation sioniste.

L’offensive étrangère dont est témoin la Syrie est identique à celle qu’Israël a mené dans le temps contre le Liban. le Hezbollah et l’Iran ne permettront pas que la Syrie devienne un pays occupé et ce sera la résistance et non pas le confessionnalisme qui gagnera et dans cette affaire, le plus grand perdant me parait non pas l’occident mais la Turquie qui a perdu tout en Syrie y compris son crédit " !

mercredi, 31 juillet 2013


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>