COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > Démission de Didier Lombard PDG de France Télécom laquelle doit être (...)

France télécom : Communiqué du Comité Valmy

Démission de Didier Lombard PDG de France Télécom laquelle doit être re-nationalisée !

mercredi 30 septembre 2009, par Comité Valmy


Le Comite Valmy dénonce la dégradation dramatique des conditions de travail à France Télécom qui ont abouti a ce jour a 24 suicides au sein de cette entreprise depuis février 2008. Cette dégradation inacceptable est la conséquence directe de la privatisation d une entreprise qui fut autrefois un service public et qui n a plus actuellement pour seul objectif que la loi du profit maximum, au bénéfice de puissants intérêts prives et au détriment des droits et des conditions de travail de ses salariés.

Le Comite Valmy exprime sa totale solidarité avec les 102 000 salariés de France Télécom et exige non seulement la cessation du harcèlement professionnel dont ils sont les victimes mais également la démission immédiate de leur PDG. Il incombe impérativement a l État , actionnaire principal mais actuellement d’une inactivité coupable , d’imposer cette démission au cas ou elle n interviendrait pas spontanément.

Le Comite Valmy exige également la re-nationalisation de France Télécom afin qu’elle redevienne un service public inaliénable se consacrant au service exclusif de la population et des usagers, ce qu’il n aurait jamais du cesser d’être. La nationalisation de tout le secteur des télécommunications, devrait se faire par une réquisition simple sans rachat ; les entreprises nationalisées doivent être dirigées par une gestion tripartite, Etat – salariés -usagers.

La situation dramatique des salariés de France Télécom démontre de manière éclatante l’inanité d une politique ultra-libérale etl ‘impérieuse nécessite d’empêcher toute autre privatisation de services publics , en particulier celle de la Poste, actuellement programmée par un président et un gouvernement plus soucieux de favoriser des intérêts privés que de veiller a l’intérêt général du peuple et de la nation.

Le Comité Valmy qui préconise le retour à l’esprit de la Résistance et l’actualisation du programme du Conseil National de la Résistance, rappelle que ce programme historique d’une grande modernité, prévoit que le secteur public et nationalisé construit après la guerre à partir de ses principes, constitue un « patrimoine national inaliénable ».

Communiqué du Comité Valmy :

Paris le 30 septembre 2009

4 Messages de forum

  • Il y a une conspiration du silence sur le fait que pour les suicides sur le lieu de travail, le president devrait etre assigne au penal et pour tous, au civil : c’est le règlement. S’il y a un doute, c’est au juge et au tribunal de trancher, pas à la presse ni au parquet. La demande de démission revient a intérioriser le deni de justice, dejà vis a vis des familles, et à demander que Lombard se fasse justice lui-même. On n’est pas forcé d’être d’accord avec Besancenot, autre "démissioniste" ! J’ajoute que les directions syndicales se paient de mot, alors qu’elles peuvent intervenir judiciairement sur des accidents du travail. Consensus du silence sur des morts d’hommes et de femmes.
  • Comprends pas que les syndicats n’envoient pas la direction de FT au Tribunal pour "mise en danger de la vie d’autrui’.
  • Quand le PDG de France Télécom voulait mettre fin à la "pêche aux moules".

    Une vidéo mise en ligne par le site Mediapart montre Didier Lombard mettant la pression sur ses équipes, le 20 janvier dernier. Ceux des salariés qui "ne sont pas à Paris, qui pensent que la pêche aux moules c’est merveilleux... eh bien c’est fini", lance-t-il notamment, alors que la série des suicides a déjà commencé.

    Le 20 janvier dernier, la pression était déjà palpable chez France Telecom, comme en témoigne une vidéo, dénichée vendredi 2 octobre par le site internet Mediapart, qui y consacre un article. Alors qu’il remet devant ses équipes les Orange Labs Awards (des trophées de l’entreprise récompensant les meilleures innovations technologiques), Didier Lombard, le patron d’Orange France Télécom qui fait aujourd’hui la une des médias depuis la série de suicides de salariés de France Télécom, s’adresse en ces termes à ses salariés : "On sait pas bien ce qui va se passer. Il va falloir qu’on s’adapte à la réalité qui va se présenter vers nous avec une rapidité encore plus grande."

    Et de lancer, comme un avertissement : "Ceux qui pensent qu’ils vont pouvoir continuer à être sur leur sillon et pas s’en faire tranquille, se trompent."

    Ce n’est pas tout : ceux des salariés de France Télécom qui "ne sont pas à Paris, qui pensent que la pêche aux moules c’est merveilleux... eh bien c’est fini", ajoute Didier Lombard.

    Une petite phrase qu’il explicite : "Même s’ils resteront aussi nombreux, il y aura autant de crédits, autant d’activités, il va falloir qu’on s’adapte aux sujets tels qu’ils sont sur la table aujourd’hui, et pas ceux qu’on a rêvés il y a vingt ans."

    Un porte-parole de la direction d’Orange, contacté par Mediapart vendredi, a cherché à nuancer ces déclarations du PDG de France Télécom, tenues lors de cette réunion privée, et dont les images n’étaient pas destinées à la diffusion en dehors du groupe : "C’est un homme qui s’adresse à des chercheurs du centre de recherche de Lannion, dont lui-même est issu", a-t-il expliqué. Il s’agissait "d’une blague entre camarades de Polytechnique. La pêche aux moules est une allusion à la Bretagne, il ne s’agissait pas de stigmatiser les fonctionnaires".

    Reste que la diffusion de cette vidéo ne va pas arranger les affaires de Didier Lombard, en pleine polémique sur le stress au travail et les restructurations brutales de France Télécom. Sur les 24 suicides recensés depuis 18 mois dans l’entreprise, un technicien de ce centre de recherches et de développement de Lannion s’est donné la mort dans la nuit du 29 au 30 août, rappelle Mediapart.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20091003.OBS3432/quand_le_ pdg_de_france_telecom_voulait_mettre_fin_a_la_.html ?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17

    Cette vidéo est un scandale insupportable.

    Comme le dit cet article, il y a eu 24 suicides en 18 mois chez France Télécom.

    Maintenant, nous devons résilier nos abonnements Orange / France Télécom.

    Maintenant, nous devons demander la démission de cette ordure.

    Voir en ligne : http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...


<>